FullAttack.cc, la nouvelle ère d'Endurotribe
: Specialized/Endurotribe

Specialized 2016 : Présentation et essai du nouveau VTTAE Turbo Levo

Spe s’attaque au VTTAE

Quatre ans après avoir dévoilé son premier vélo de ville à assistance électrique baptisé Turbo, Specialized nous a convié la semaine dernière en Autriche à la présentation officielle de son tout premier VTT à assistance électrique (VTTAE)  : le Turbo Levo.

specialized pedal assist launch 2015

Attendu au tournant en arrivant tardivement sur le marché du VTTAE en plein boom, Specialized se devait de proposer quelque chose de suffisamment novateur pour justifier son retard, marquer les esprits et faire bouger les lignes. C’est le minimum que l’on attend d’une marque leader.

Pour se faire, la marque au S a déployé de grands moyens avec un centre de recherche en Suisse spécifique “e-bike” et c’est une escadrille de 19 personnes en tout (sur trois continents) qui s’est impliquée dans le projet Turbo Levo depuis 3 ans.

specialized_pedal_assist_launch_team_002

Après 2,5 journées ensoleillées passées sur les sentiers de Leogang et Saalbach, on vous dévoile aujourd’hui les détails de ce nouveau Turbo Levo ainsi que nos impressions à son guidon !

specialized pedal assist launch 2015

specialized pedal assist launch 2015

Rien n’a été laissé au hasard

Le Levo est un vélo de montagne typé All Mountain qui dispose de roues au format 6Fattie (27,5+) et d’un cadre alu M5 sur toutes ses déclinaisons tarifaires (pas de carbone donc, même sur le S-Works). Avec la volonté de l’équipe Specialized de proposer un VTTAE au look le plus “naturel” possible, c’est en toute logique que le Levo reprend la ligne globale du nouveau Stumpjumper.

T28A1299

Comme le Stumpy 6Fattie, le Turbo Levo propose 135 mm de débattement arrière couplé pour l’occasion à une fourche de 140 mm de débattement. Comme son grand frère sans assistance, le Levo dispose d’un amortisseur Fox RX “tuné” (rebond très lent, volumes spécifiques…) par le gourou “maison” de la suspension Mike Andrews (à qui l’on doit les BoXXer, Fox40, Brain, tige de selle Command…).

T28A1379

Pour ce programme de vélo de montagne polyvalent, le Turbo Levo reçoit une géométrie bien pensée avec 67° d’angle de chasse (ne vous fiez pas au tableau, c’est bien 67°), des bases courtes (pour un VTTAE !) en 459 mm, un boitier perché à 342 mm et des côtes globales contenues plus orientées fun que performance.

geo-levo

Au niveau des composants et périphériques, le Levo adopte les roues Roval Traverse 38 (alu sur Comp et Expert, carbone sur le S-Works) disposant d’une largeur de 38 mm entre-crochets (il n’y a d’ailleurs pas de crochets puisque les bords sont droits) couplées au duo pneumatique Purgatory/Ground Control 650b x 3.0.

T28A1337

On retrouve également sur chaque Levo une transmission Sram 1×11 avec plateau en acier, la tige de selle Command IRcc et un cintre large en 750 mm (nouveau cintre carbone sur le S-Works). Selon la taille du cadre, des bumpers en plastique souple permettent de protéger le tube diagonal des retours de guidon en butée.

T28A1381

T28A1367

Le Turbo Levo (limité à 25 km/h) est doté d’un moteur de 250 W (530 W en sortie) disposant d’un couple (le plus élevé du marché VTTAE) de 90 Nm. Le moteur propose un engagement/désengagement quasi instantané sans friction. On en reparlera. Ce bloc ajoute 3,4 kg au vélo.

Specialized ne souhaite pas communiquer officiellement sur la marque du moteur employé pour la simple et bonne raison que le cerveau du Levo, le software interne, a été développé à 100% par Specialized. La gestion électronique, c’est en grande partie ce qui fait la réussite du fonctionnement d’un VTTAE. Ce n’est donc pas parce que des concurrents se mettraient par “opportunisme” au moteur Brose (oups…) que le résultat et les performances seraient forcément au niveau du Levo. Et oui on sait aujourd’hui que c’est Brose, mastodonte Allemand de l’industrie automobile (moins connue que Bosch du grand public puisque Brose ne propose pas de produits BtoC comme les produits de bricolage/jardinage) qui équipe le Specialized. Une valeur sure… assurément.

T28A1463

Le moteur et le bas de la batterie sont protégés des impacts par un large sabot en plastique souple

T28A1408

Specialized utilise une batterie spécifique Li-ion de 504 wh (sur les versions S-Works et Expert ; 460 wh sur le Comp) complètement intégrée dans le tube diagonale. La batterie est étanche à 1 mètre pendant 30 minutes (norme IP67). Comptez 3,5 heures pour recharger complètement la batterie (sur ou en dehors du vélo).

Particularité très intéressante, le Levo se passe de commande/ écran de contrôle au guidon (OURAHHHH !) grâce à une commande intégrée sur le côté gauche de la batterie/tube diagonal. Des boutons + et – permettent de jouer sur trois modes d’assistance (Turbo, Trail ou Eco). Dix LED permettent de visualiser simplement l’autonomie restante (1 LED = 10%).

specialized_pedal_assist_launch_stills_38

Dans cette même logique d’intégration absolue, l’aimant du capteur de vitesse (habituellement fixé à un rayon de la roue arrière) est très intelligemment adossé à la fixation 6 trous du disque. Le capteur est logé lui dans la pièce forgée qui supporte la fixation postmount. Une somme de détails qui font la différence visuellement.

T28A1451

T28A1387

Grâce aux fonctionnalités sans fil ANT+/Bluetooth, la batterie et le contrôleur peuvent être couplés à un compteur GPS de marque Garmin et à l’appli smartphone “Mission Control” spécialement développée pour l’occasion par Specialized.

T28A1418

Cette application (disponible en août sous IOS/Android) permet de jouer sur la programmation de la “cartographie” moteur, diagnostiquer l’état de fonctionnement du système (durée de vie de la batterie notamment), gérer de façon automatique le mode d’assistance grâce à un algorithme, suivre un itinéraire via la navigation GPS, connaitre ses statistiques et historique (cumul de km, dénivelés…) et devenir le “roi de la montagne” grâce à la synchronisation Strava (avec la nouvelle catégorie e-bike).

appli-missioncontrol

La gamme Turbo Levo

Malgré cette présentation “stratégique” relativement précoce, les vélos ne seront disponibles qu’au printemps 2016 en magasins. Le premier Levo tout-suspendu démarre à 4999 euros…

Turbo Levo FSR S-Works 6Fattie – 8999 euros

specialized pedal assist launch 2015

 

Turbo Levo FSR Expert 6Fattie – 6499 euros

specialized pedal assist launch 2015

 

Turbo Levo FSR Comp 6Fattie – 4999 euros

specialized pedal assist launch 2015

En parallèle des Turbo Levo 6fattie, Specialized dégaine une version hardtail 6Fattie féminine spécifique, un semi-rigide 29 pouces plus accessible financièrement et même un Fatbike.

Sur le terrain

En statique et nous avons fait le test avec les riders que nous avons croisé, c’est le premier VTTAE qui ne ressemble pas à un VTTAE. Le tube diagonal est certes sacrément imposant mais la ligne globale du vélo n’est pas gâchée par l’habituelle batterie fixée en place du porte-bidon. Pour nous, le pari est rempli du côté du style.

T28A1377

Autre excellent point, le poste de pilotage nu de tout artifice ! Nous avons testé avec et sans le Garmin durant la présentation et on peut vous dire qu’on l’a vite abandonné au fond du sac. Avec le Levo au moins, on n’a pas l’impression d’avoir un poste de pilotage de vélo de Trekking entre les mains.

La commande sur le côté de la batterie n’est pas très pratique à utiliser (on ne s’en sert pas souvent non plus en roulant), les LED illisibles en plein jour (elles seront plus fortes sur les vélos de série) et on aurait aimé la même chose sur le top tube.

specialized pedal assist launch 2015

Au premier coup de pédale, la sensation est assez bluffante. L’engagement instantané au millimètre prêt et la quasi absence de friction se ressentent directement. C’est mieux sur ces points que les derniers Bosch et Yamaha testés. Revers de la médaille (notamment dû au couple élevé), on a l’impression que la transmission est plus en tension que chez les motoristes concurrents.

Il faut faire attention au passage souple des vitesses, éviter les passages à la volée de plusieurs pignons sous peine de craquement impressionnants voir de coincement de la chaîne. Après quelques minutes de prise en main, on réapprend à shifter plus tranquillement et tout se passe bien. En tous les cas force est de constater que personne n’a cassé de chaîne (une chaîne classique 11 vitesses, pas spécifique aux VTTAE) durant les différentes sorties.

De tous les modes d’assistance testés, l’intermédiaire “Trail” nous semble largement suffisant. Le mode Eco (le moins gourmand) est tout à fait adapté à une sortie sans notion de performance ou de chrono.

En descente, on a engagé sans aucune retenue des parties bien techniques sans même penser aux “petits”135 mm de débattement arrière. On a même étonné des riders sur le bike-park de Saalbach qui nous disaient “mais vous n’allez pas descendre là quand même en e-bike ??”. Le poids “élevé” de l’engin (dans les 22 kg certainement en Expert ; à confirmer sous peu) colle littéralement le vélo au sol et confère un grip incroyable. On redécouvre les bienfaits des vélos lourds ! Les freins en 200/180 mm ne sont pas de trop pour freiner la bête…

Dans l’ensemble le vélo est relativement facile à manier et placer au regard du poids, attention tout de même à ne pas se faire embarquer par l’embonpoint du vélo dans les épingles serrées notamment. Sur un renvoi d’eau, en tirant un manual, on a eu l’occasion de tester la protection plastique du moteur qui a réussi à amortir l’impact d’une grosse pierre qui a avait pris les airs au passage de la roue arrière.

specialized pedal assist launch 2015

Les pneus 6Fattie sous-gonflés (1,2 bar en chambres) en carcasses Control apportent une adhérence phénoménale au freinage si bien qu’on peut freiner fort sur une surface dure sans forcément bloquer et faire déraper l’arrière. Le profil du Ground Control n’est pourtant pas le mieux armé dans cet exercice. Sur des gravillons, le poids important du vélo combiné au faible cramponnage des pneus peut en revanche vite vous jouer des tours. On note aussi que le Purgatory à l’avant apporte davantage de contrôle et un maintien plus progressif en glisse que le pneu arrière. On a hâte de pouvoir tester des carcasses Grid plus rigides et plus adaptées au montage Tubeless (pour encore baisser en pression).

specialized pedal assist launch 2015

Comme vous le voyez on s’est régalé en descente mais là où le vélo est le plus exceptionnel c’est sur des faux plats montants techniques recouverts de racines. En gros des passages où la plupart des vélos butent et une bonne partie des pratiquants posent en général le pied à terre. Avec le Levo et ses 6Fattie, que nenni. On se prend à piloter (comme avec pas mal de VTTAE) en montée avec en prime la capacité de franchissements des 29 pouces, un grip à toute épreuve et surtout un confort impressionnant. La hauteur du boitier est parfaitement adaptée pour ne pas taper les manivelles.

Lorsque la marche est trop haute, on fait passer l’avant et un peu comme sur une moto avec le pied sorti, on met les gazs (un quart de coup de pédale dans notre cas) et l’arrière suit. On a enchaîné des runs montant défoncés de 2 kilomètres à 15 km/h de moyenne avec le sourire aux lèvres. A l’arrivée et en plus des avant-bras en feu, notre palpitant qui bat la chamade nous rappelle qu’on est bien sur un vélo ! Et qu’on fait bien du sport…

Ce Turbo Levo offre un combiné technologique encore jamais testé qui vous ouvre sacrément l’esprit et offre de nouvelles sensations. Tous les singles et cols deviennent accessibles. Le vélo porte bien son nom (Levo est la racine latine de “lift”), c’est une véritable remontée mécanique qui s’offre à vous, déployable où bon vous semble. Le 27,5 Plus apporte un vrai bénéfice sur ce genre de vélo. Ce combo Specialized est une vraie réussite et on est maintenant impatient de tester d’autres vélos du même genre pour comparer ! En tous les cas, le Levo risque bien de bouleverser l’offre actuelle…

Pour finir et rassurer les “ayatollah” de la montagne, pas de panique, sans bagage technique et une bonne condition physique, on n’est pas prêt de voir des touristes en combo sandales/chaussettes sur nos singles préférés les plus éloignés. Maintenant vous n’êtes franchement pas obligés de nous croire et on ne peut que vous inciter à tester ! Même après 30 ans de VTT, vous risquez bien de découvrir de nouvelles sensations…

 

Découvrez VTTAE.fr, le magazine du VTT à assistance électrique concocté par la Rédaction Endurotribe ! > www.vttae.fr

Rédacteur en Chef
  1. Je ne vois pas trop de pertinence à utiliser du 27.5+ en performance mais je trouve ce format de pneu parfaitement adaptés aux VTTAE.
    Au passage, vraiment beaux ces spé!

  2. SPE mets encore une fois la barre très haut ! Surement mon prochain vélo pour pouvoir suivre mes copains trop affutés pour moi !

  3. “On redécouvre les bienfaits des vélos lourds !” Même le poids de ces enclumes électronucléaires est ici présentée comme un plus. Bref, il n’y a que des avantages et zéro inconvénient… Enorme ! rEd fOx aka Ayatollah

  4. Il ne faudra pas s’étonner dans quelques années si tous les sentiers et autres trails naturels assez sélectifs soient interdits au VTT tout court à cause d’une surfréquentation et donc d’accidents importants (personnes non aguerries s’aventurant n’importe ou n’importe comment).
    Pathétique la tournure que prends notre sport, j’ai bien fait d’investir dans une paire de HOKA.
    Pour les râleurs et autres on se donne rendez vous dans quelques années pour en reparler si vous voulez…

  5. +10 david, on est bien d’accord que c’est fun, mais moi aussi ce sport que j’adore commence à me prendre la tête, au lieu de nous faire des vtt simple et fiable, on a des usines à gaz pour bobo friqué, je n’ose même plus acheter de bike. bref

  6. Bon par contre ça s’enflamme un peu chez Spe au niveau des prix ! le nouveau Stumpjumper FSR est déjà hors de prix , ça continue avec cette gamme de VTTAE !

  7. @Arrambourg : Oui bien évidemment c’est une coquille, c’est un capteur de vitesse qui limite à 25 km/h

  8. Franchement…
    Je veux bien comprendre que la qualité se paie, mais quand un vélo vaut plus cher qu’une moto…

  9. Je ne crois pas que les VTTAE vont attirer des nuisibles dans notre sport.
    Le kéké preferera toujours la moto, le bobo le scooter….
    Le kéké de base préferera toujours le bar de st tropez que les hauts sommets alpins….
    Le vtt (électrique ou pas) est un état d’esprit, l’envie de s’évader, de découvrir, l’aventure…
    Puis il ne faut pas oublier qu’avec un VTTAE, il faut quand même pédaler, que les batteries ne sont pas illimités et quela vitesse oui…
    Je ne veux pas rentrer dans un débat infini mais je ne pense pas que le VTTAE feront mal à notre discipline…
    Je garde encore mon bon enduro à pédales dures pour le moment mais c’est sur que pour mes 50 balais, je passerai à ça (ouf, il me reste 20 ans 😀 )

  10. Petit con 🙂

    J’en ai 50 et je continue de pédaler, tu en feras autant !

    Alors c’est cher soit, mais force est de constater que les ingénieurs de chez Spe ont vraiment bien travaillé !
    Excellente intégration, nouveau moteur par rapport à la concurrence, nouveau soft de gestion et pas mal d’innovations techniques.

    Posez un Lp électrique à côté et….. ? ben ouais !
    On aime ou pas mais il faut reconnaitre que ce sont de véritables professionnels

  11. Très beau vélo mais le VTT actuel devient du grand n’importe quoi. On aura bientôt plus de standards que sur une bagnole, ce qui est abusé, sans parler des prix qui désoler de le dire sont réservés à une élite, personnellement je n’ai absolument pas les moyens de mettre 6 000 euros dans un vélo. Le marketing est en train de tuer ce sport si magnifique. Voilà mon petit coup de gueule

  12. ” je n’ai absolument pas les moyens de mettre 6 000 euros dans un vélo. Le marketing est en train de tuer ce sport si magnifique.”

    il existe des montres à 100000E et pourtant rien ne nous empêche d’avoir une montre d4 à 8E …

    pour le vélo c’est pareil, on a rapidement un bon vélo dans les 1500 à 2000E neuf .. le reste c’est du luxe si on a envie/moyen …;

  13. Un nouveau moteur, voilà quelque chose d’intéressant. Mais peut-on avoir quelques informations sur le chargeur (éventuellement photos). Car chez les deux autres fabricants, les chargeurs ne sont pas très lourds mais d’une taille relativement imposante… Ce qui pose problème dans l’utilisation de ces vélos en itinérance, qui est bien l’une des perspectives parmi les plus prometteuses du VTTAE. Le fabricant arrivant à proposer un chargeur peu encombrant et facilement transportable prendra une bonne longueur d’avance sur ses concurrents !

  14. Un bon point pour le compteur en moins, un autre pour l’intégration batterie, capteur, aimant, un mauvais point pour les prix, quoique la version à 6500 euros mérite d’être détaillée pour comparer, un mauvais point pour les débattements…limités…

  15. J’ai pas bien capté où était la commande de l’assistance… Si c’est sur la batterie et qu’il n’y a pas d’écran de contrôle, c’est un sacré retour en arrière…

  16. elle est sur la batterie mais surtout sur ton téléphone via une appli très “chiadée” et gratuite

  17. Je ne pense pas non plus que les VTTAE soient un danger pour le VTT, et je souhaite à leurs détracteurs d’avoir une vie douce et sans encombre…
    Ça n’a pas été mon cas, et même si je m’éclate toujours sur mon bike après 26 ans de pratique, mon corps ne me permet plus de rouler autant que je le voudrais. Du coup mes sorties tournent entre 15 et 20kms en moyenne et comme je préfère éviter de prendre ma voiture pour aller rouler, je peux dire que je connais tous les singles du coin par cœur, à tel point que parfois je m’ennuie un peu…
    Je m’intéresse de plus en plus aux VTTAE car ces engins peuvent me permettre de multiplier par 3 mon terrain de jeu sans prendre ma voiture!
    C’est simplement une évolution logique de notre sport, les vététistes vieillissent mais leur soif d’aventure et de découverte ne change pas! 😉
    Et franchement, les jeunes qui shappent et qui roulent n’importe comment et n’importe où, ainsi que les pollueurs qui balancent leurs emballages ont toujours été bien plus dangereux pour notre sport que les VTTAE.

  18. Bon, je rentre de surfer au pays (le 40), des fat électriques en loc de partout, ça prend sévère sur Hossegor. Que dire, à part que tant mieux pour les loueurs qui y trouvent un bon moyen de faire de l’argent, et tant mieux pour ceux qui roulent en fat assisté au lieu de glander au café. Les VTTAE, perso, j’y passerai un jour, car les potes qui roulent avec (et pas systématiquement) s’éclatent bien avec… y compris en montée technique ! Perso, j’ai un taf prenant qui me laisse de moins en moins de temps pour rouler, donc un petit coup de boost pour continuer à pouvoir accèder à mes descentes favorites après une longue montée (je suis à 30mn de la montagne noire), je dirais oui, plutot que de devoir rester dans mon canapé à regarder le tour de France à la TV. Reste le tarif, mais c’est comme tout, d’abord les priorités, ensuite les choix personnel, suremment continuer à rouler avec de vieilles caisses, mais avoir de beaux jouets en contre-partie.

  19. Je précise que j’ai passé les 50 balais après une belle carrière sportive dans différents sports, donc le goût de l’effort est toujours là, le corps et le mental un peu moins … vous verrez ça vous arrivera aussi un jour, vous penserez les choses avec plus de recul et différemment.

  20. @Sev G: le vélo a un nouveau chargeur plus rapide, mais il reste compatible avec les chargeurs des Turbo urbain de chez SPE. Et il existe un chargeur de voyage beaucoup moins rapide, mais qui tient dans une boite de 25x15x5cm étanche. Donc facilement dans un sac à dos pour des virées nomades.

  21. A quand des vélos de route avec assistance électrique pour pouvoir se “taper” le tourmalet sans aucun entrainement. Bref le rêve quoi…on se prends pour contador sans une goutte de sueur…
    Pour ONE FOOT : des “jeunes” qui shappent heureusement qu’il y en a , tu es certainement content de trouver des trails et des sentiers entretenus un minimum, c’est sur ce n’est pas les randonneurs ou les promeneurs qui prennent la pelle et la pioche

  22. @ David
    J’aurais du préciser que pour moi il y une différence entre shapper et entretenir un single. Quand tu modifies un single au point de le rendre inaccessible pour les autres pratiquants moins casse-cou que toi je ne considère plus ça comme de l’entretient… Et rassure toi, j’ai commencé a entretenir les chemins bien avant que les mots “shapper” et “singles” n’arrivent dans le language des vététistes Français… Et je continue de le faire…
    Je ne vois pas le VTTAE comme toi, c’est pas “avec cette assistance je vais faire le même parcours 3 fois plus vite” mais “je vais pouvoir aller 3 fois plus loin”.
    Rassures toi, j’aimerais vraiment pouvoir me refaire des sorties de 60 ou 100km avec mon enduro de 13kg mais c’est plus possible… Alors qu’avec un VTTAE ça doit être envisageable…
    Bref, j’ai été bien plus choqué par les disparition des 26″ (pour le coté historique et esthétique), mais là je ne vois pas pourquoi crier au loup pour des engins qui ne concernent qu’une petite quantité de pratiquants et qui en plus vont aider ces pratiquants a continuer leur passion.
    Pour ceux qui ont peur de se faire doubler dans “leur” montée par un touriste, mettez vous à la compét les gars au moins là il y a des catégories et de vrais concurrents…
    J’ai oublié de féliciter Spe pour le boulot, ils ont vraiment un super look ces e-bikes!

  23. Entre les Contadors du dimanche, les aigris, les frustr?s, les businessmens qui sous des pseudos démontent leurs concurents et ceux qui croient que la vérité sort de leur nombril, voilà une belle brochette qui manque de saveur… Un point positif: finalement vous êtes drôles!!! Très drôles!!! Continuez comme cela et merci????

  24. @Benspad
    Ton message s’adresse visiblement à tous ceux qui ont écris sur cet article mais j’ai pas bien compris dans quelle catégorie tu m’as classé, ni ton point de vue concernant les VTTAE?

  25. @One foot, C’était juste un peu de dérision parcequ’entre les commentaire ici, sur VV et d’autres sites la frustration semble gagner du terrain chaque jour…
    Je roule en “vélo de cross bricol?” depuis 45 ans, en VTT depuis 9 ans et aussi en VTTAE depuis 3 ans. Ce message s’adresse uniquement aux frustrés de tous poils, aux compétiteurs d’internet qui vomissent leur bile sur ceux qui ne sont pas de leur avis, qui n’ont pas les même goût ou qui ne roulent pas sur la bonne marque… Bref, cela s’adresse aux petites tête nombrilistes qui pensent que leur vérité doit être celle de tous.
    Rappelle toi, on a déjà ébauch? un début de discussion il y a quelques années. Je ne suis pas fan de compétition vu que notre société n’est aujourd’hui malheureusement “plus que ça”. Cependant, je respecte les gens qui la pratiquent proprement. Je pense toujours que personne n’a rien à “prouver” et que bien vivre et profiter de ce qui nous est offert surpasse nettement l’apport vain et éphémère d’une victoire, même sur soi…
    Tu n’avais pas l’air de mon avis, je n’y vois aucun problème… Je te souhaite de bien profiter de la vie sur ton VTTAE en mode plaisir et même en compétition si c’est ton kif… Cordialement.

  26. Ps: les accents,les smileys…etc… ne passent pas toujours sur le site depuis ma tablette, ça fausse un peu les messages!

  27. @Benspad: si j’additionne 45+9+3, j’obtiens un âge vénérable de 57 ans, si bien entendu tu as commencé le “vélo de cross bricol” à ta naissance. Ce grand âge devrait te permettre de comprendre ma pensée. J’ai comme toi un avis sur tout ce qui peut s’écrire sur les différent sites et forums, le fait que j’y intervienne presque jamais est un indice sur ce que j’en pense. Bref, je suis sorti de ma caverne pour te conseiller d’en faire autant, si, comme moi tu ne gagnes rien de positif à alimenter une discussion dont la tournure te déplaisait déjà d’emblée. Lis les infos qui t’intéressent mais ensuite, consacre toi à nouveau à tes proches et amis sans oublier de te faire plaisir par le moyen qui te plait ; le reste n’est que du vent.

  28. @clyde: Euh! en fait j’ai 49 ans et c’est 45 ans de “vélo cross” dont 9 ans de VTT et 3 ans de vttae! Il n’est pas toujours ais? de s’exprimer correctement, encore plus de se faire comprendre!
    J’entends bien ce que tu dis et suis à 100% d’accord avec toi, c’est pour ça que je ne vais plus sur les forums… Mais parfois, “que le diable m’emporte” j’ai du mal à fermer ma bouche… Et après je me dis: stupido! Arrête d’essayer de discuter, beaucoup de gens ne veulent qu’imposer leur avis ou se donner l’impression d’être les plus forts…si on rajoute à cela les incompréhensions… Autant en emporte le vent 🙂
    Bonne journée à toi… (et je penserai à ton conseil avis?
    avant de me laisser emporter par ma fougue!)

  29. garde la fougue pour Madame, ou éventuellement une montée bien raide, ou les deux 🙂
    Bonne journée à toi aussi, peu importe l’intensité électrique

  30. @Benspad,
    Merci pour ces précisions, j’avais un doute sur le coté “dérision”.
    Mais si tu roule en VTTAE c’est que tu dois être pour, ce qui répond à ma 2ème question 🙂
    Par contre désolé mais je ne me souviens pas de notre conversation concernant la compétition.
    Aller je vais rouler avec mon 26″ en attendant d’essayer un VTTAE un jour 😉

  31. Le VTTAE va permettre à beaucoup plus de personnes* d’accéder à beaucoup plus de sites/sentiers, de plus en plus loin, de plus en plus fréquemment. C’est un fait.

    Pour le meilleur, et pour le pire probablement…je ne juge pas. Mais en toute logique, il faudra rapidement se poser les bonnes questions et prendre les bonnes décisions si on veut que tout ce beau monde coexiste sur le long terme. La tentation du “joli produit” (et le Spé en est un) ne doit pas faire oublier l’essentiel;

    *: toute une catégorie familiale pas particulièrement sportive (ça élargit grave le panel), quand on est fatigué ou moyennement en forme, les enduristes-moto qui ne trouvent plus d’endroit pour rouler mais pas assez en forme pour prendre un VTT normal, les jeunes, les anciens pour suivre les d’jeun’s, etc..

  32. Quentin Chevat 6 juillet 2015 à 15:38 –
    elle est sur la batterie mais surtout sur ton téléphone via une appli très « chiadée » et gratuite…

    Salut Quentin,
    Donc la t’es en train de nous dire que pour changer les modes d’assistance il faut s’arrêter de pédaler et plonger la main dans le sac ou bien lâcher le guidon et chercher le bouton sur le cadre…

    En effet Spé marque un gros coup il y aura bien l’avant et l’après 🙂

    sérieusement Messieurs, arrêtons la lobotomie soyez plus sérieux cous qui avez déjà roulé avec un Bosch ou un Yam…

  33. quid de la durée de vie de la batterie, du prix d’une neuve ?
    de la fiabilité/usure d’une transmission à dérailleur sur un vélomoteur électrique (surcroit de puissance) alors qu’une boite de vitesses ou un variateur serait plus cohérent
    la gestion de la puissance à la pédale est-elle aussi souple qu’une poignée de gaz, 1/4 de tour ça me semble un gouffre en franchissement.
    d’après l’essai on retrouve les avantages et inconvénients d’un 2 roues motorisé, atténué certes. (inertie, lourdeur, presque plus agréable en montée qu’en descente)
    bref, ça me semble perfectible en regard du prix …

  34. Arno : on ne joue pas avec les niveaux d’assistance comme on joue avec une cassette… Pas d’intérêt de l’avoir au guidon. Si certains veulent absolument, on peut l’avoir sur son Garmin, sur son smartphone (il existe des tas de supports…) ou encore faire confiance à l’algorithme en ayant le téléphone dans le sac…

  35. Bonjour à tous,
    Jusqu’à 58 ans, je détestais le vélo, aujourd’hui, je suis complètement accro.
    L’événement, un infarctus, le miracle, le vttae !
    De vieux, je suis devenu gosse !
    Mon jouet : http://www.haibike.de/produkte_detail_fr,4600,13078,detail.html
    6000 km, Quentin,si tu veux du retour d’expérience, je suis ton homme : tout est edge810sé avec capteurs vitesse/cadence et ceinture cardiaque et une partie est même virbisée.
    Je suis très intéressé par ces petites merveilles mais à mon stade de testeur/powercasseur de matériel, j’ai 2 questions :
    – quid du poids limite sur les roues, la tige de selle télescopique et le moteur quand l’équipage mobile (rider avec un cerveau d’adolescent + sac à dos + vélo) fait 130 kg
    – quid de Strava qu’on voit sur le tableau de bord alors que la recommandation Elle Anderson conseille de déclarer PRIVEES, ses sessions “assistées” ce qui est un comble quand on se revendique Sport Social ! Personnellement et après avoir épuisé tous mes voisins vttistes adeptes du mollet strict, j’étais emballé de pouvoir rencontrer une nouvelle compagnie avec le même rythme mais cela se termine en cauchemard : “Le vieux cardiaque d’un quintal rejeté par la communauté des KOMmards Strava” (plus de 100 dénonciations). Tout ça, parce que Strava refuse de créer une catégorie vttae alors qu’il en reçoit régulièrement la demande (2 de ma part depuis octobre 2014) !
    Amicalement,
    Pierre

  36. @Azrou: il existe une catégorie Velo electrique sur STRAVA depuis peu. Pour le moment elle n’est pas accessible via téléphone, mais ça va venir rapidement.

  37. Pour ceux qui utiliseront l’appli Spe avec le Levo, les segments seront automatiquement détectés en e-bike sur Strava.

    @Azrou : on a discuté de la question du poids sur différentes présentations VTTAE, et la réponse est toujours la même. L’embonpoint des VTTAE est infime par rapport aux contraintes (prévues) que peuvent encaisser les différents périphériques.

  38. @Laurent : je te remercie, c’est toi qui me l’apprends mais malheureusement, tous les segments cyclisme ont disparu. Je crois bien que je ne vais jamais trouver de compagnons de balades avec Strava.
    Ma demande chez eux permettait de mixer les catégories
    https://strava.zendesk.com/entries/67517220-E-bike-button-on-the-leaderboard
    on pouvait ainsi immédiatement vérifier si le moteur du vttae d’un père pouvait suivre les mollets de son champion de fils … pour rester dans le social.
    Curieux que le staff Strava n’ait pas pris la peine de répondre alors qu’il l’avait fait à ma précédente demande https://strava.zendesk.com/entries/52024324
    (hélas, supprimée, parait-il par accident)
    Strava doit intégrer les mêmes segments cyclisme dans cette nouvelle catégorie e-bike.

  39. J’ai fait une réponse à Laurent, je ne la vois pas.
    @Quentin : pardon, je ne comprends pas ce que tu précises, je ne parle pas d’embonpoint des vttae mais de la résistance du matériel en fonction de l’embonpoint total, sachant que les vieux gros comme moi vont être la clientèle privilégiée de ce créneau.
    Exemple concret avec mon vttae, un all mountain !
    http://www.haibike.de/produkte_detail_fr,4600,13078,detail.html
    Roues : ce sont des cobalt2, quand je l’ai acheté, je n’y connaissais rien mais après les avoir pétées, je me suis intéressé au problème et je les ai remplacées par des asterion ztr flow ex, sur ce coup là, mon point de vue est que Haibike a été leger car de l’opium 3 était plus indiqué.
    Chaîne : HG54, j’en ai pété 2 dont une toute neuve (changée gratuitement). Chez KMC, le questionnaire prend en compte le moteur pédalier :
    http://www.kmcchain.eu/The_right_chain_for_your_bike
    ça va dans le bon sens
    Tige de selle télescopique : c’est une Kronolog qui a une réputation de grosse daube ! 2 rma qui n’ont rien changé à la donne, il suffit d’une réception à contretemps pour que la selle descende et là, c’est terminé, elle ne sert plus à rien. J’ai trouvé la parade (en la désossant complètement, virant le copeau qui se forme à ce moment là et en regraissant le tout) mais ce n’est pas normal que les tiges de selles téléscopiques n’admettent que 90 kg max (avec mon sac à dos et les protections, je dois titiller les 105-107 kg), c’est une ségrégation anti-poids lourds.
    Moteur : sur le Bosch 2013, 4 défauts de conception ( de mon point de vue), voir la vidéo de l’axe du pédalier :
    https://www.youtube.com/watch?v=6clKJ232gXU
    je commence par la partie en haut à gauche qui est côté plateau :
    1 – le plateau qu’on ne voit pas fait 3 mm d’épaisseur et la chaîne saute en descente pour se coincer entre le carter et le plateau. Bosch vend un bras (il aurait dû être gratuit : défaut de conception), un guide statique qui l’empêche de se décaler vers le carter. J’en ai fabriqué un en teflon qui ne me donnait pas satisfaction (frottement permanent). Finalement, j’ai trouvé un plateau en alu de 4 mm d’épaisseur et le problème a définitivement été réglé.
    2 – le filetage (48×1 serrage antihoraire) maintient l’araignée du plateau via un écrou en nylon. Evidemment, l’écrou en nylon lâche mais comme il lâche au moment où tu fous la gomme sur ton pédalier, l’araignée, normalement coincée sur la partie octogonale pile à droite du filetage, ripe sur le filetage en alu : le filetage est mort !
    3 – le roulement 65x50x7, franchement 7 mm de hauteur, je sers les fesses quand je dévale une descente avec des sauts, le roulement prend tout mon poids
    et ça n’a pas loupé, il a pris du jeu et des saloperies (je l’ai prolongé en ouvrant le flasque, le nettoyant et bourrant de graisse neuve)
    4 – l’engrenage en plastique : le mien a pété pile à 7’27” de cette vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=AL8R41uYk-s
    le bruit sinistre que cela fait ensuite :
    https://www.youtube.com/watch?v=YtvuhwzENpE
    j’ai fait une salade d’engrenages, pas beau à voir.
    Par comparaison, regarde la qualité des pièces de ces vélos (beaucoup plus puissants, certes mais quand même !) :
    http://endless-sphere.com/forums/viewtopic.php?f=28&t=44867&start=60
    Personnellement, j’ai hâte que des jeunes poids lourds professionnels utilisent ces vélos pour les bétatester façon puzzle car si j’en juge le développement de mon Haibike (pourtant le top de 2013), le testeur a dû lâcher son déambulateur pour faire le tour de la pension des mimosas (enfin, je me comprends :-), bref Quentin, la seule chose qui m’intéresse, c’est un véritable essai longue durée (genre 10000 km) avec un bûcheron bas du front.

  40. Merci Azrou pour ces retours d’utilisation. Je me suis peut être mal exprimé mais on parlait bien de la même chose (“résistance du matériel en fonction de l’embonpoint total”).

    PS : Ton commentaire était passé en spam automatiquement car trop de liens dans un même commentaire 😉 Désolé

  41. Même si cela parait totalement logique (on en parlait d’ailleurs dans l’essai du Cuve) que le matos actuellement n’est pas forcément adapté aux contraintes qu’engendre le VTTAE, la plupart des marques actuellement ne tiennent pas ce discours… (faute de produits spécifiques disponibles certainement)

  42. @Azrou, effectivement c’est pénible de perdre les segments. Mais les gens de chez Strava sont assez têtus et ont du mal à changer les choses.
    Il y a aussi une grosse demande pour différencier route et MTB, mais ils ne réagissent pas.

  43. Depuis 2013, des progrès énormes ont été faits, je regrette cependant que les prix aient explosé :
    – en descente, le problème de solidité des roues et suspensions/amortisseurs se règlent en piochant dans l’enduro à la limite dans le DH
    – en montée, la chaîne est en bonne voie avec les efforts de KMC par exemple. Pour le moteur, Bosch a redressé la barre dès 2014 avec sur cette vidéo, les points 1 et 2 (mon listing) énergiquement corrigés :
    https://www.youtube.com/watch?v=1YdVVIgB0qc
    + la molette guide chaîne juste avant le plateau (chez Haibike),
    + la bague écrou est en alu et comporte davantage de filets 2’40” (l’ancienne n’avait que 5 filets en nylon !)
    + le plateau-araignée avec une garde latérale devient un véritable engrenage sur l’axe 2’49” alors que l’ancienne version plateau + araignée (que j’ai dû changer) avec une empreinte octogonale prenant rapidement du jeu, était une insulte mécanique
    pour le point 3 :
    https://www.youtube.com/watch?v=leCPQvWHeA4
    + le roulement semble identique, peut-être est-il juste un peu plus large 3″
    pour le point 4 :
    https://www.youtube.com/watch?v=48CKQqneUSo
    + la roue dentée reste en plastique mais la partie radiale est fortement renforcée et elle devient plus large 7″
    Suite à la casse de ma roue dentée, j’ai quand même été surpris que Culture Vélo qui est mon référent Bosch local n’ait pas le droit de démonter pour changer les pièces défectueuses qui n’existent pas au détail d’ailleurs : c’est retour Bosch eBike Systems obligatoire (avec 10 jours d’immobilisation à la clé)
    J’aurais aimé pouvoir changer moi-même les roulements et roue dentée parce si je dois payer cher ce type d’intervention mécanique basique, c’en est fini du vttae car je n’ai pas du tout envie de rouler en pensant à ménager le matériel, le rythme cardiaque est déjà suffisamment contraignant (surtout en descente où je suis souvent au taquet sans m’en rendre compte 🙁
    Merci Quentin de nous proposer ce site, même si je n’ai pas le niveau technique de l’intervenant moyen, j’ai la masse suffisante pour déchiffrer le type de matériel. Désolé d’avoir encombré la partie rédactionnelle, je vais jeter un oeil sur le forum.

  44. @Laurent : Strava, c’est formidable pour identifier des singles, évaluer leur difficulté et normalement trouver des compagnons. Je dis normalement car avec leur histoire de dénonciation, j’ai juste trouvé de quoi me prendre la tête avec des types me prenant pour un mariole, me donnant des leçons d’efforts (qué misère, j’ai commencé ma rééducation en étant l’athlète du centre à 80 W, d’autres bien plus malchanceux étaient obligés de couper à 25 W, à 100 W, je me faisais engueuler, aujourd’hui, je peux atteindre 230 W sous échographie) et me conseillant d’aller ailleurs (la ségrégation subie en devant rester privé alors que j’ai droit aux mêmes fonctionnalités qu’un membre lambda ne les a pas effleurés). Bon là, je vais être tranquille et essayer de fabriquer des segments.
    Si j’arrive à perdre 10 kg de plus, peut-être aurais-je la capacité de tenter le vtt sans moteur ;-?

  45. @Manu Abate : merci, ces vélos sont de magnifiques engins mais chers, nous n’avons pas vocation à stagner en vaches à lait et je bondis en voyant l’augmentation des prix. Je l’ai encore mauvaise pour la solidité des cobalt2 qui sont très clairement des SX alors que le vélo est un All Mountain.

  46. @besnard : très variable !
    En gros et sur une base de D+=1000m par 30km avec un poids roulant de 130 kg :
    – avec le rythme d’un compagnon mollet strict, je me mets entre ECO et TOUR (parfois turbo pour juste franchir les passages difficile) et je fais 35-40 km.
    – quand je suis seul, je me mets en mode TURBO et veille à bien respecter une cadence de 80-90 t/mn, je suis alors plus dans la vitesse que dans le couple et gros avantage, j’ai nettement moins de crampes. L’autonomie chute dragstiquement à 22km (il me reste une barre (sur 5 au départ) mais ce n’est pas bon pour la batterie d’insister car cela diminue sa longévité) mais le vélo se transforme en avion de chasse.
    Dans le détail, l’assistance ne fonctionne pas comme une poignée d’accélérateur, elle est proportionnelle à ton effort (aide toi, le moteur t’aidera), c’est à dire que dans les modes choisis ci-dessous et en y allant franco avec le moteur qui lui aussi peut y aller franco :
    – ECO : le moteur assiste pour 30% de tes efforts
    – TOUR : le moteur assiste pour 100 % de tes efforts
    – SPORT : le moteur assiste pour 180% de tes efforts
    – TURBO : le moteur assiste pour 250% de tes efforts
    avec les limites suivantes dûes à la législation :
    – jamais plus de 250W
    – rien à plus de 25 km/h
    mais attention, le moteur n’a pas toujours la possibilité d’y aller franco, par exemple, visible sur la jauge à 12 barres d’assistance fourni par le moteur sur un terrain plat, en mode turbo (où c’est nettement plus visible mais en mode ECO, la démo reste valable sur moins de barres) :
    – – si tu mets un petit développement, le moteur devient nerveux, 10-11-12 barres
    – – si, au contraire, tu mets un trop grand développement que tu n’arrives pas à faire tourner même en y allant franchement, le moteur te laisse tomber, 0-1-2-3 barres mais au fur et à mesure que tu prends de la vitesse, il t’aide de plus en plus mais comme tu arrives vite fait à 25 km/h, il stoppe son assistance.
    Quand tu es sur un mélange de faux plats montants/descendants autour de 25 km/h, ce mélange d’assistance / rupture d’assistance est assez désagréable, c’est pour cela que certains débrident la limite 25km/h.
    Chez moi (Garlaban/Etoile), c’est du vrai montant/descendant, le débridage est inutile.
    Dernier point, sous jacent : peut-on récupérer des Wh en descente ?
    Je pose la question aux descendeurs : aimeriez vous que le vélo freine tout seul en descente ? Non, donc non 😉
    Par contre, quand nos génies de l’électronique arriveront à parfaitement découpler le freinage pour que la partie recharge de la batterie ne change pas la sensibilité du freinage disque alors, les chèques pour accéder à la prochaine génération de spads auront des dents 😉

  47. Epilogue sur le moteur cassé : bien qu’ayant franchi la période de garantie, Bosch me l’a remplacé gracieusement par un neuf, merci à eux !
    Un grand merci à Culture Vélo Marseille, notamment Florian !

  48. deux ans de vttae et 3000 km,usage rando vtt et trajet boulot en haibike x duro,j ai redecouvert le vtt,beaucoup plus ludique qu un vtt classique,je roule deux fois plus qu avant,on choisi sa facon de rouler suivant la forme du jour,plus stable dans les descentes,on reste puls lucide dans les difficultés,securisant……
    bref que des avantages
    ceci dit je respecte ceux qui preferent le vtt pour le defit physique entre autre

  49. Après un accident de parachute qui a laissé quelques séquelles et les 70 ans qui approchent le VTT électrique me permet de m’amuser même si beaucoup de jeunes en VTT classique me doublent facilement. Il en faut pour tout le monde et pour tous les âges.

  50. Une idée comme ça pour améliorer le comportement et le grip de la roue avant: monter une roue de 29″ avec un vrai pneu d’enduro avec une carcasse plus rigide, à l’arrière gros pneu en 3″ pour la motricité. bon parait que les prochains pneus en 3″ seront plus costaud en carcasse, SPE aurait modifié ses moules. Merci Azrou pour tes retours, pour ton info, j’ai un pote qui a conçu un pignon de 14 pour son Hibike (le 180mm / 26″) en 1×11, peut-être qu’il le commercialisera car ça change vraiment les capacités du vélo en montée et donne une fréquence de pédalage bien plus adaptée à du franchissement technique (en montée).

  51. Vivement que ça arrive à Montpellier, je veux être le premier à l’avoir ce vélo!!! N’en déplaise aux râleurs de toutes sortes, le vttae est le truc le plus génial de ces dernières années, on pédale, on transpire et on rentre heureux…et on a pas bousillé les chemins, on se permet juste de “remonter” celui que l’on ne prenait qu’en descendant auparavant, c’est tout. J’ai trop de potes qui ont abandonné le Vtt, dégoutés.! U excellent moyen de s’y remettre avec juste le plaisir. Je pense que specialized l’a bien compris et que les prix vont baisser en global sur les vttae, et que l’on ne me parle pas de prix alors que certains vtts”classique” peuvent atteindre le cours de l’or pour quelques grammes de carbone….Je ne possède pas de “Specialized” mais à moins qu’un autre constructeur s’y mette aussi sérieusement je deviens client en 2016. Bons chemins à tous.

  52. “le vttae est le truc le plus génial de ces dernières années, on pédale, on transpire et on rentre heureux”

    Content pour toi 😉 Idem pour moi avec mon VTT classique, je pédale, je transpire et je rentre heureux 🙂

  53. @Fonf31 : Tu dois parler de ce Bosch 2015 http://www.haibike.de/produkte_detail_fr,,19679,detail.html
    1×11 qui a un plateau (20 dents) nettement plus petit que le mien (38 dents) et un pignon de 42 sur la cassette.
    Mon plus grand pignon fait 36 mais le programme Bosch empêche ce pignon d’avoir la même dimension que le plateau. Il faudrait tester un double plateau et vérifier ce que le programme bosch accepte (le yamaha a 2 plateaux).

  54. Après une mutation pro, fini pour moi l’enduro dans ma belle région. Dans
    les bouches du rhones le moindre chemin est interdit.
    Je me poses donc la question après avoir vendu ma moto de prendre un VTTAE.

    La seul question qui m’inquiète vraiment est la tolérance des gens… quand on travail et que nous n’avons pas un condition physique qui le permet, un VTTAE est une tres bonne alternative pour ce faire plaisir dans la nature.

    Après la notion de plaisir est différant pour tous le monde, seul le respect de chacun devrai être le même…

    Tres surpris que le sujet divise autant… La formule E en F1 fais plaisir mais pas en VTT…

    Et a 3 000 balles le moindre VTTAE pas inquiétude pour vos chemins, papa n’en n’achètera pas pour toutes la famille!!!

  55. Bonjour,

    A tout ceux qui pensent que le VAE est réservé aux moins sportifs, je développe mes arguments contre. Faisant plus de 10000 km par an, 8000 en route et le reste en VTT, j’ai récemment acheté un moustache pour du vélo taf. Bilan je me fatigue moins pour mes déplacements maison/boulot, mieux je fais de la récupération active me permettant de me coller de belles sorties qualitative en route et VTT. Mes perfs en cyclo-sportives cette année ont été meilleurs…

    Je suis très intéressé par le Turbo Levo pour rouler plus (et pas que en VTTAE). De plus étant traileur, ce spad me permettrait de continuer a faire du foncier en reposant mes articulations mais sur mes chemins préférés de haute-savoie, notamment à Chamonix pour ceux qui connaissent. Le plat il y en a peu ou du moins pas forcement passionnant. Donc ce type de vélo peut être un très bon complément à une pratique du VTT “non”AE voire d’un autre sport.

    Maintenant je ne vois pas faire que du VTTAE et force est de constater que le prix n’est pas négligeable… Maintenant spécialized a fait un très bon boulot “au demeurant” sur cette première version. Il me tarde de l’essayer et de l’acheter si je suis convaincu. A ce titre et comme évoqué dans des commentaires, je préfère m’acheter quelques bons vélos plutôt que la dernière BMW ou AUDI… Mais ça c’est une histoire de priorité et de préférence!

  56. Un chef d’oeuvre de la technologie. Bravo! J’aurai plaisir à faire joujou avec une toute petite journée au fond de mon jardin. Toutefois avec mes 65 balais bien sonnés, je n’aurai pas retiré une plus grande jouissance avec un tel engin lorsque j’ai franchi un col à 4900m en Argentine sur mon VTT ordinaire avec la seul force de mes mollets. Je ferrai certainement le pas lorsque mon médecin me ferra une ordonnance médicale, et que les 9000 euros seront prit en charge par mon assurance maladie.

  57. Salut les furieux ! J’ai 66 ans ,45ans de vtt , 1an et 1mois de vttVAE avec 6012 Kms . Je KIFF , le vtt c’est ma passion ! Il n’y a pas de morale ; le but c’est de VIVRE et de prendre plaisirs à se faire plaisir . RESPECTER les autres et tout se passera bien .

  58. J’ai 72 ans, et je me suis offert un VTTAe en début d’année.
    Je n’avais pratiquement plus roulé depuis plus de 10 ans.
    Aujourd’hui j’ai couvert plus de 3000 km cette année, dont 95% sur les trails autour de chez moi.(46)
    Et je m’éclate en retrouvant les mêmes sensations (et plus!) que j’avais découvertes il y a plus de 30 ans sur mon premier RockHopper de chez Spe!
    Pas de doute donc que c’est aussi **la** solution pour les “pappys et mammies” qui ne s’avouent pas encore vaincus par “l’usure” des années.
    Il faudra que j’essaie cet OVNI de chez Spe au plus vite …histoire de revenir à la marque de mes premières amours!

  59. électricité, alu, sel ca dois pas faire bon ménage. mais un vtt classique non plus à mon avis ?
    Sinon le spé, beau, cher, surement efficace, fiabilité à prouver et pas ergonomique (changement de mode). j’attendrai que la concurrence s’en inspire pour remplacer mon bricolage actuel.
    le 27.5+. une bonne roue DH avec un 26×2.4 sa le vaut pas ? en ce qui me concerne pas de besoin de ce coté la. Les seuls critère qui me feront investir par rapport à ce que j’ai actuellement c’est plus d’autonomie et – de poids.

  60. 70 balais, infarctus sérieux me rendant insuffisant respiratoire, je suis pourtant tout le temps sur mon vieux VTT sans suspension, qui fait souffrir mes vertèbres. Je vais peut-être m’orienter vers une roue électrique ou un VAE pour retrouver les chemins de montagne, et échapper aux gaz d’échappement.
    Avec toutes ces évolutions technologiques je ne comprends pas qu’il faille encore devoir changer de chaine tous les 1500 km et de pignons tous les 3000km.
    Pénibles ces changements permanents de vitesses (que par ailleurs ma femme n’a jamais pu comprendre, et qui de fait a abandonné le vélo).
    Déraillements, craquements, sauts de chaine au démarrage avec risque de chute, graisse, câbles à tendre et j’en passe.
    A quand le VTT sans entretien avec un cardan et une boite de vitesses dans le moyeu du type ROHLOFF ?
    En plus de cela, le rêve serait d’avoir un variateur (type boite automatique), où l’on choisirait uniquement le couple que l’on souhaite appliquer aux pédales; les vitesses changeant d’elles mêmes en fonction du relief ?
    Peut-être dans 10 ans. Trop tard pour moi sans doute!
    Dépêchez-vous messieurs les ingénieurs. Je ne vous demande pas de décrocher la lune.

  61. Je rejoins Guy, le sage de cette discussion 🙂

    Au tarif d’une moto moderne bourrée de mécanique et d’électronique hi-tech on nous vend un vélo en nous vantant l’esthétique, l’intégration, la perf … alors qu’on en est encore à faire dérailler une chaîne sur ses pignons ! Excusez du peu, mais le procédé est quand même de la mécanique archaïque qui n’a pas évolué depuis un siècle !

    Il y a quand même des ingés qui se bougent un peu : http://pinion.eu/en/e-bike/
    Boite à vitesse dans le pédalier, moteur dans le moyeux, courroie, voilà une belle évolution.

    Reste “plus” qu’à intégrer le moteur dans la boite à vitesse (ou la boite à vitesse dans les moteurs actuels), automatiser tout ça, mettre un cardan et le vendre à un prix raisonnable 🙂

    Je n’ai pour ma part QUE 60 ans mais je doute le voir un jour.

  62. Quand j’entend qualifier ce matos “d’enclume électronucléaire”je ne peux qu’espérer qu’avec le temps, l’auteur de ce jugement ait l’intelligence qui se développe proportionnellement à ses mollets. Sinon c’est beau mais un peu cher quand même.
    A 68 ans, même si j’ai dans ma vie grimpé le ventoux plus de fois que l’ensemble des puristes présents, je me suis offert en 2015 un VAE Haibike monté shimano xtr et Fox 150mm pour moins de 4000€. J’ai retrouvé le plaisir d’enquiller des belles balades, avec de gros dénivelés, sans exploser dans le hard, et sans me déplacer sur les spots avec une bande de purs et durs….dans un minibus!

  63. Je comprends bien André ! Même si à 30 ans je compte investir dans la vttae, enduriste moto depuis 10 ans, je souhaite entraîner mon physique ( les jambes) et les vttae sont très encourageant mentalement puisque on veut aller vite et on force comme des dingues pour avoir des sensations x1000.
    Mon metier est hyper physique,mon vtt (normal) prend la poussière et le temps libre est très rare ! Alors j’ai une bonne solution. Cependant malgré ce choix de vélo ce n’est pour cela que je vais nuire au sport vététiste. J’aime trop la nature pour faire n’importe quoi et je suis respectueux de autres. Bon sport a tous.

  64. D’abord merci pour l’article sur ce beau vélo qui m’a conforté dans mon choix…
    Pour ma part, je viens de passer commande. C’est vrai que ça tape un peu au n° tarif, j’ai pris “le bas de gamme” qui coute déjà 5000 euros et c’est le plus cher des vélos que j’ai achetés.
    J’ai un stumpjumper 29″ que j’adore mais après avoir essayé cet été le VTTAE (Lapierre et Hailbike) j’ai été tout de suite emballé. Je roule depuis la fin des années 80, surtout parce que ça m’amuse et pas “pour faire du sport”, et ces engins correspondent tout à fait à mon état d’esprit. Pour moi qui habite en Haute-Savoie, à part dans les bike parks de station quand j’étais plus jeune, les (nombreuses) montées ont toujours été un mal nécessaire pour pouvoir descendre. Avec le VTTAE j’ai découvert que monter pouvait aussi être fun. + de plaisir, – de souffrance, j’ai signé tout de suite…
    Si vous roulez pour faire du sport ou que vous êtes le genre de VTTiste qui préfère monter (???) que descendre, vous serez peut-être insensible aux charmes du VVTAE, sinon je parie que vous y viendrez un jour…

  65. Bonjour à tous ces jeunes qui affirment que les vtt électriques sont destinés aux vieux j’ai 57 ans je roule sur un SPE comp carbone elite 3 sorties par semaine mes moyennes vont de 22km/h à 24 sur des parcours de 65 kms environ avis à tous ces jeunes le vtt ae s adresse à tout le monde même aux jeunes A chacun dévaluer son niveau et sa condition cela dit SPE a fait fort le EVO est un beau vélo il n a pas de pareil et le vttae et une alternative à ce sport merveilleux merci aux jeunes le vieux

  66. Bonjour à tous. Félicitations pour ce nouveau venu en VTTAE. Il est magnifique, racé…et cher. Mais c’est bien ainsi, on en verra pas à tous les coins de rue, pardon, de sentiers. Et paf ! Comme toute nouveauté, le VTTAE entraine beaucoup de réticences et de débats contradictoires. On a connu ça avec l’arrivée des freins à disque, des suspensions…etc. Je trouve formidable que la technologie diversifie l’offre. Pour les allergiques au VTTAE (en général,ceux qui n’ont jamais posé leur séant dessus…) rien ne vous oblige pas à en acquérir un. J’ai acheté un BH “joli”-jumper 2016, moins cher (3400 euros), moins beau, moins racé que le turbo. Ceci dit, il fut un des premiers à parfaitement intégrer moteur et batterie de façon harmonieuse. Seul le cadre est espagnol (heureusement !) et tout ce qui est techno est japonais (samsung, shimano…). Moteur simplissime, puissant et fiable, autonomie (batterie 500 W sur le mien), ce n’est que du bonheur. Les divers mode d’assistance permettent de moduler exactement l’effort que vous souhaitez fournir à l’instant T. Donc cessez de nous rabattre les oreilles avec vos arguments de VTT pour fainéant, ceux qui mettent 4000 euros et plus dans un VTT machin carbone à moins de 10 kg ne cherchent-ils pas par hasard à en chier moins et à être plus performant ? La démarche est différente mais le but est le même. Si vous aimez tant que ça en baver, restez sur des biclous à 15 kg et on en reparle.
    Nos VTTAE, pour doser intelligemment ses efforts dans l’intensité et la durée, c’est le top.
    Pour ce qui est du risque de voir déferler une foule énorme sur les sentiers, vous pouvez dormir tranquilles. Primo je ne crois pas une minute à une arrivée massive de nouveaux “clients” VTT puisque ce sont souvent des VTTistes confirmés qui font ces acquisitions. Il faut être passionné pour mettre ces sommes là dans des vélos non ? Des anciens motards TT nous rejoindraient ? Parfait ! Ils ont une culture TT depuis longtemps et sont souvent les plus respectueux des autres usagers car les z’écolos” ont tentés en vain de les éradiquer ce qui les a obligé à rouler différemment. L’accidentologie ? Si on doit interdire les activités à risque, commençons par interdire le ski de descente…Ah oui, j’oubliai, on peut pas, ça rapporte trop de tunes.
    Bref, a chaque nouveauté, je suis enthousiasmé et vivement que j’essaie ce dernier bijou même si je ne compte pas remplacer mon BH qui de toutes façons me convient parfaitement pour l’instant. Clin d’oeil à tous les haibikers et autres VTTAE. Ils ont choisi la free, ils ont tout compris.

  67. Salut à tous,

    moi je n’aime pas les sportifs en général, ils pensent toujours être l’élite, des gars qui pensent bien, qui ont toujours forcement raison sur tout et mème plus, un peu comme des instits…
    mais , ils crèveront, comme tout le monde, en bonne santé ou avec un petit cancer, ou mème d’un accident avec un automobiliste ou pire, autre sportif bien pensant…
    Vous me faite rire, bande de béotiens, investissez des sommes de malades dans vos engins “verts”, alimenté par nos chères centrales… continuez à vous la raconter sur le bord des routes.
    Vive la Fraise…………..

  68. Salut
    Heu c était ironique? Du second degré? Si non tu as de Gros problèmes….

    Pour revenir au levo, vraiment hate de le tester!! Greg noce peut tu nous faire un retour rapide sur t impression sur le levo? Vu que tu as fait une boucle de l epic enduro avec…
    A +

  69. bonjour a tous!
    Je fais parti moi aussi des convertis VTTAE depuis un an !
    Je roule Vtt sec depuis pas mal d’années mais sans être très régulier . Sur nos chemins d’Ardèche la sanction de ce fait est rapidement la…pas assez de jambes et donc des parcours raccourci par manque de jus!!!
    Mon premier achat fut donc un Trek powerfly qui m’a remis la banane à chaque sorties !
    Je viens de revendre après 1 ans ma machine à plaisir pour me diriger vers le Levo , pour du plus par rapport au précédent , autonomie, confort pneus gros volume et… moins ou pas de friction au pédalage à sec sur les plats !
    Voila , j’attends avec grande impatience ma livraison et ferai un recap a l’issu des premier tours de roue !!
    sportivement

  70. On n’arrivera jamais a rien avec tous ces detracteurs de tout laissez les gens faire se qu’il leur plait avec le materiel de leur choix j’ai 65 balais et tous les mercredis et dimanche c’est l’eclate avec mon vtt vae sur les pistes de l’epic enduro bravo encore a spe beau matos en espérant pouvoir faire un essai bientôt

  71. Bonjour.
    J’ai eut la chance il y a peu d’essayer le turbo levo en milieu de gamme.
    J’ai 44 ans une culture velo limité a une seul discipline…le bmx.
    Bref je n’avais a ce jour jamais fait de vtt.
    Comment dire je ne vais absolument pas parler des composants n’y des possibilités , mais je voudrais juste vous expliquer mon émerveillement.
    Nous étions un groupe d’une 15 aines de personne de tout age 14 ans pour le plus jeune et 56 ans le plus âgé.
    Tout horizons mais avec pour seul point commun le turbo levo.
    Donc arme egale donc pendule a l’heure pour chacun.
    Ce qu’il en ressort c’est que sur une sortie de 23 km en montée et belle descente avec des zone techniques je me suis régaler.
    Pour rassurer les septique du choix des mode je suis resté en mode eco aucun intérêt pour les autres.
    J’ai franchi des grimpette qu’il m’était impensable a franchir et a mon faible niveau ce ne fut que du bonheur.
    Le vtt en monté en chemin muletier trop pour moi et poutant quelle aisance.
    Alors oui le prix fait mal mais ce velo est proche de ce qud l’on peut faire avec une moto d’enduro le silence et l’effort constant en plus.
    Pour moi et a mon petit niveau il m’aurai été impensable suivre la bande de vttiste .ils m’ont attendu parfois sur des zones difficile ce permettant pour les plus ageri de faire deux passages.
    C’est pour moi ce genre d’innovation qui ouvre la voie a la pratique du tt moderne.
    D’ailleurs a ce sujet sur notre trajet nous avons rencontré des enduriste et trialiste moto qui ont été impressionné par le champ d’action de ce velo.

    En bref ce genre de velo n’avais jamais été une priorité et les vehicules a moteur thermique plus dans mes cordes mais ce genre de velo ouvre a des gens comme moi qui n’ont absolument pas le temps de maintenir un niveau physique suffisant pour ne pas faire demi tour sur un jour sans.
    L’essayer c’est pour moi une obligation pour pouvoir re?llement émettre un avis objectif.
    Pour finir j’ai utiliser 30% de batteries lors du parcours et la seul frustration pour moi a été d’être limité en vitesse en….monté roulante.

  72. Bonjour a tous!
    suite a mon post du 14 février , je viens donner mes premières impressions sur le levo que je viens de recevoir!!
    visuellement et comparativement au trek powerfly 9 que j’avais , le Spé donne la sensation d’avoir été piqué aux hormones , massif et très travaillé a la foi , les pneus en 3 pouces accentuent cette effet !!
    Teste terrain!
    je suis parti pour une boucle de 30kms sur des chemins d’Ardèche très sec et rocailleux , (autant de montée que de descente) et en mode “trail” , oups…y a pas photo , par rapport a mon autre vélo (que je trouvais très sec en amortissement ) , la… c’est de la ouate , vraiment !!!
    Pour ce qui est du moteur Brose , comparativement au Bosch que je trouvais plus saccadé , la on sent l’assistance (il suffit de voir son compteur ) mais la puissance est beaucoup plus progressive !
    Dans la partie retour dans la descente , chemin , rocaille, ornières et racines , à nouveau par comparaison c’est un cran au dessus !!!
    Le dernier point que je voulais vérifier c’était tester la possibilité de pédalage au delà de la barrière physique des 25km/h que je trouvais désagréable sur le Bosch , impression de trainer un cheval mort!! Je vais pas mentir , ca reste un vélo de 21kgs quand même mais , rouler a 30 sur une portion de route n’est pas un problème!!!
    Pour ce qui est de l’autonomie , j’ai utilisé 50pour cent de la capacité pour 30bornes!
    voila! je voulais donner mon avis sur une machine en comparaison d’une autre et , peut être , apporter des réponses à des questions que certains peuvent se poser sur ce vélo!
    Sportivement!

  73. bonjour, j’ai 60 ans et un très long passé de randonneur pédestre en sentier de moyenne montagne ainsi qu’une bonne dizaine d’année de pratique de trial moto en pleine nature. Le trial moto a été (en partie) tué par les zécolos et de l’autre par les trialistes non respectueux de leur environnement. J’ai donc abandonné la moto et la marche en montagne me devient pénible physiquement. Mais la montagne et la nature me manque énormément. La lecture de très nombreux articles et essais, en particulier ceux de cette page, m’ont définitivement décider d’acheter un vttae. Conte tenu de l’essais ci-dessus,je vais porter mon choix sur le Specialized Turbo LEVO FSR comp qui me permettra de pouvoir retrouver tous “mes” sentiers de montagne qui me manque tant.

  74. acte 2!
    comparaison entre levo expert et comp !
    J’ai posté au dessus pour parler de mon ressenti au guidon de ce vélo . a la base , pour une histoire de cout je souhaitais plutôt m’orienter vers le comp “plus accessible”!
    Un ami venant d’en faire l’acquisition nous sommes partis ensemble pour une rando sur les chemin de la Drome (41 kms et 1050 de dénivelé +) le tout , en mode trail !
    A poids égal (70kgs) , le constat est la …pour lui avec batterie 460w c’est une arrivée à sec , et pour moi avec 503w , 3 barrettes restantes !!!!
    En vérifiant sur android avec l’appli “mission contrôle”, il apparaît qu’il reste 26% d’autonomie!
    Au vu de mon petit niveau physique , je pense que l’idéal serai de régler le mode eco à 30% afin de l’utiliser, davantage , dans un but d’économie et, d’autonomie en conservant les 50% pour trail pour les portions à fort dénivelé!!
    Conclusion : je pense que le point noir reste l’autonomie sur ces engins d’où l’intérêt de faire son choix en fonction du relief ou sera utilisé le velo!!!
    Manu.

  75. @Agostini : non, ça n’existe pas sur le Levo. Ca existe chez Bosch mais ce n’est pas franchement adapté, à mon goût, à une pratique sportive (la vitesse est trop lente).

  76. mais pour une utilisation balade/rando niveau débutant, dans des passages un peu raide et scabreux, je trouve cette aide fort utile pour pousser un vélo de 22 kg. ça évite de rebrousser chemin, non ? Quand pensez-vous ?

  77. Georges !
    j’ai eu l’assistance à la marche sur mon trek powerfly , franchement dans les passages compliqués j”ai pas trouvé ca transcendant , vraiment ! Le “spé” en est dépourvu mais ca ne me gène pas du tout , pour moi, le manque serai plutôt au niveau du changement de puissance sur le cadre qui n’est pas accessible facilement !!!
    voila mon avis perso :+)

  78. tout à fait d’accord avec vous georges Agostini….je roule dans les alpes du nord et souvent on pousse ! on porte ! Et avec 22 kg on ne peut plus porter alors si en plus on ne peut pas pousser sans l’aide à la marche dans les endroits très raides ou trop accidentés cela pose problème. Je pensais acheter un spe mais j’hésite à cause de cela….

  79. Sur le principe, je suis d’accord avec vous. Dans la réalité, l’aide au poussage est vraiment trop lente (à mon goût) et pas vraiment adaptée du coup à un rythme type portage… A moins de piétiner.

  80. voilà le topo, je suis débutant confirmé et je vais m’en servir principalement dans les Alpes du Sud (Barcelonnette) dans des sentiers de rando que j’ai pratiqués moulte fois à pied. Je me fais un peu vieux et je fatigue et je veux les faire en vttae. Mais je sais qu’il y a des petits passage où je devrais mettre pied à terre car trop raide ou scabreux, ou bien un peu dangereux et je devrai pousser le vélo. La question de vitesse n’a pas d’importance, ce que je recherche c’est que le vélo avance et monte (presque) seul et que je n’ai qu’à le diriger. Est-ce que c’est possible ?

  81. Sur le Levo, non. Sur du Bosch, oui. De là à écarter le Levo pour ça, franchement j’ai un gros doute 😉

  82. moi aussi car le Levo me parait vraiment au top mais je ne voudrais pas me mordre les doigts coincé à pied en pleine montagne sur un passage un peu raide pour moi. je suis vraiment très perplexe. je ne sais quelle décision prendre, car on parle de vélo à 5000 € et + quand même.

  83. Comme je l’ai dit plus haut , j’ai eu un vélo avec moteur Bosch , j’ai évidement teste la fonction d’aide à la marche dans des chemins ravinés , défoncés ….ce que je retiens , j’ai continué mon escalade à l’ancienne, en poussant et tirant!!!! Si la difficulté de franchissement est trop dur , elle le restera aide à la marche ou pas!!!!!
    Georges, je pense que la fonction aide est un tout petit plus mais, pas plus important que l’allume cigare dans une voiture :+)

  84. merci pour tout vos conseils fort utile pour ma future décision d’achat. je pense que je vais rester sur mon premier choix, un Evo comp, mais la batterie de 460 W seulement m’inquiète un peu. Pour avoir une 504 W, il faut rajouter 1500 €, la pilule est un peu forte à passer. Encore merci.

  85. ça peut probablement se négocier à l’achat pour avoir un échange avec une 504Wh, moyennant un supplément ?!

  86. Quentin c’est une bonne idée (je l’ai proposé lors de mon achat) , mais manifestement mon revendeur ne souhaitait pas dissocier, ou remplacer la batterie en invoquant un problème de codage entre les 2 ….mouais!!!!
    Marketing quand tu nous tiens!!!!!

  87. comme le dit Manu plus haut, je vais l’utiliser en sentier de moyenne montagne. Donc l’assistance sera assez sollicité et je ne voudrai pas me retrouver en rade de batterie, même si c’est sur le retour, en descente. je vais donc essayer de m’offrir le FSR Expert, d’autant plus qu’il a un équipement super top.
    Maintenant,une autre question, quel genre, quel type de porte vélo pour automobile avez-vous pour transporter ces vélos de 22 kg ?
    Merci

  88. Thule a du bon matos en terme de porte vélo sur attelage (le prix dépend notamment de la charge…) par contre j’ai jamais testé si le 6fattie passe dans les rails !

  89. salut,
    produits de luxe ces spé !….. quand je croyais que ma triumph explorer 1200 (137CV) toutes options coutait chère !…
    5000 balles l’entrée de gamme, le moins cher !!!…. c’est fashion et tendance de mettre cher à monaco team…. yen a qui roulent en dacia et d’autres en audi a6 ou autres engins équivalents…
    spé le chanel, dior…. du moutain bike ?

  90. Salut à tous … Mon premier message ici … basé dans le sidobre, Tarn sud … 1er vtt, un raleigh maverick en … 1986 … puuuuutain … ont suivi un Peugeot black rock, un mbk ranger High tech et un Sunn revolt 2 en 1996 pour ce dernier …
    La vie professionnelle qui s’impose et le vtt qui peu à peu se fait discret et voilà mon Sunn définitivement raccroché à côté du mbk et du raleigh en 2001 …
    Mais l’an dernier je me décide pour le remettre en route et constater qu’avec son amp f3 à parallélogramme et sa position ultra allongée … Abentaiplupotible … trop raide … trop dur … A 43 ans avec 15 kgs de trop, il me faut de l’aide …
    Direction le concessionnaire haibike et j’opte pour un all mtn rc sduro … un pur bonheur de re-découvrir ces sensations oubliées et de me prendre conement pour un martinez un dupouey que je n’ai jamais été et ne serai jamais … La boucle que je faisais en 2h en 1996 avec ses 800m de DP est avalée en 1h15 … génial …
    Alors me direz vous … on s’en fout de sa vie à ce blaireau … Et vous aurez raison … Mais c’est histoire d’écrire que sans le vttae je ne serais jamais remonté sur un vélo … jamais …
    Demain je récupère mon nouveau vttae … chez le même concessionnaire qui propose plusieurs marques … une reprise honnête et un coup de coeur esthétique m’ont fait franchir le pas vers un levo fsr comp … vert … qui pète sa mère … 🙂
    Non seulement il est magnifique … bon ça reste un vélo qd même … Mais en plus j’ai tout de suite senti les 25% de couple en plus comparé au yamaha …
    Pour conclure, bravo pour cet article et bravo à ceux qui ont encore le courage de faire sans … Et pour info j’ai aussi une vespa 150gs de 1960, un freeride 350 ktm et un boxster s 987 … le parfait abruti en somme aux yeux de certains … Et plus simplement heureux de profiter de la vie …
    Cordialement …

  91. Ahhhh j’oubliais … Pour @agostini … j’ai un porte vélo norauto qui se fixe à l’attelage avec un rack 4 emplacements, supportant en théorie 60 kgs à 130 ou 150 euros pièce …
    Fixation ultra rapide, aucune risque pour la voiture et nos 2 haibike (eh oui madame en a pris un aussi et elle s’éclate … ) régulièrement trimbales sans aucun souci … seul impératif, le démontage des batteries car elle gênent pour le chargement …

  92. Et le levo fsr passe dessus … j’ai testé …
    Et désolé pour les 3 messages … Chuis un peu fatigué …

  93. Bonjour,
    Pour ma part j ai 44 ans et ai commencé le Velo il y a 3 ans avec un VTTAE Scott qui m a permis de commencer à pratiquer le sport et m’a permis la perte de 15 kg. Maintenant je roule en rando organisée sur un Spark Carbonne sur des distances de 45 km et je garde mon VTTAE pour faire du cardio. En effet avec l assistance on peut apprécier les chemins tout en s assurant que le cœur soit dans la bonne plage d effort souhaité. Sans un Velo á assistance je n aurais pas pu perdre ces 15 kg.

  94. Dans votre présentation on ne parle pas de l’autonomie de la batterie. Pouvez vous me donner des informations
    Merci

  95. difficile à dire, ça dépend du relief, de la distance, du poids du pratiquant, du mode choisi voir des réglages personnalisés.

    Début juillet 2016, j’ai couvert le Grand Rallye VTT avec un Levo Comp (avec batterie 500Wh). J’ai roulé en “eco” avec un paramétrage perso (via l’appli) d’assistance à 20%. J’ai assez largement et facilement bouclé les journées de 40 km/1600m de D+/- avec 30% de réserve à l’arrivée. Je pèse 85kg équipé + un sac photos de 10kg

  96. Salut, j’aurai 60 balais en novembre, je mesure 1m70 et pèse 105 kgs.
    J’ai bcp pratiqué le VTT de 1988 à 1995, puis plus assez de temps.
    J’ai acheté mon premier VTTAE en nov 2015. (Gitane 29″). J’ai fait mes tests entre nov et mars et je l’ai revendu sur le BC pour acheter un Scott mieux taillé à mes exigences. J’avais préparé mon vélo avec un porte bagage costaud (topeak) + sacoches. J’ai renforcé les freins (145 kgs à arrêter dans les gros dénivelés ça chauffe) et des chambres / pneus anti crevaisons. J’ai une deuxième batterie de secours.
    En 11 mois j’ai fait plus de 1000 km de chemins. En général sur du GR. J’ai traversé le Jura (GTJ) cet été et pratiqué le GR65 du Gers jusqu’en Espagne en septembre. J’ai fait des étapes moyennes de 80 kms par jour hors routes. Youpi.
    Croyez vous que sans assistance je pourrais me permettre ça ?
    Par contre j’ai dû me forger mon expérience tout seul. Mon marchand n’a rien compris à mes besoins (rando type enduro, priorité à la fiabilité, costaud, efficace). Ce con ne sait traiter que les Down Hillers qui cherchent la légereté et la perf….
    Merci l’electricité et les petits cons qui crachent dessus je leur donne rdv qd ils seront vieux….
    Salut les djeunes…… 😉

  97. Bonjour,
    J’ai 43 ans, je pratique le vélo depuis plus de 30 ans (BMX,route, VTT )
    Je suis en forme, je ne suis pas riche, eh bien au mois de juillet je me suis acheté un levo expert ! Résultat je roule tout les jours, je prends beaucoup plus de plaisir qu’avant car je peux partir sur des chemins raides, Brevent, flegeres….et arrivé au sommet sans être cramé. Ainsi je peux continuer la journée et profiter au maximum, puis engager les belles descentes sans être au bout du rouleau. Tant mieux si des bons le font sans assistance, mais qu’ils ne se permettent pas de juger ou de dire que je ne force pas.
    D’ailleur, je peux vous dire que je ne croise plus grand monde en ce moment ! (je suis à Chamonix).
    Même les champions en vélo musculaire qui eux transpirent ! Ceux qui pensent qu’il y a une poignée d’accélérateur sur mon vélo.

    Je roule avec l’assistance uniquement en montée en restant en eco, ce qui sur ce vélo permet déjà de gravir n’importe quelle montée (90nm)
    Et je peux vous assurer que quand j’arrive au sommet du col de balme, en partant de cham, Je transpire (plus que les descendeurs qui prennent le télécabine). Et après je continue…
    Chacun fait ce qu’il veut. Si un jeune de 20 ans s’éclate en ebike,
    Tant mieux. Il n’y a pas besoin d’être gros, ou vieux ou malade, ou fainéant,
    Pour ce qui est du prix, chacun ses priorités (bières,clopes, haschich…). Quand on a une passion on se donne les moyens.
    On ne peut critiquer le prix quand on met 300€ par mois dans ses cartouches de cancers !
    Une Ferrari sera toujours plus cher qu’une Peugeot.
    apres manger je pars pour trient, si un musculaire veux venir, pas de soucis.
    Allez sans rire, en ebike ou pas, faites-vous plaisir et ne vous préoccupez pas du reste.
    Amicalement, Sylvain.

  98. Un enduro est il prévu? le levoduro par exemple tien cela serait pas mal…plus léger , plus court, plus de débattement…..? merci

  99. Effectivement les Spé sont magnifiques et si le fait d’avoir un guidon sans manette de commande d’assistance peu être un + je n’ai pas vu et lu dans tous les commentaires le l’existence d’un quelconque bouton pour l’assistance “mode marche” et si il ni en a pas c’est vraiment n’importe quoi car même si le vélo est électrique des fois il faut poser le pied à terre et marcher/pousser/lever enfin du Vtt quoi
    Quelqu’un peut me rassurer sur l’existence de cette commande au guidon ?

  100. @Jean-Pierre : effectivement, il n’existe pas de mode marche sur le Levo (même avec la commande au guidon en option)

  101. Alors ,malgré toute cette débauche de technologie pour faire avancer les choses Spé n’aurait il pas raté quelque chose ?
    Pour moi la pratique du VttAE est venue parce que j’ai 63 ans et que j’ai eu de gros problèmes de santé et que si je voulais continuer à rouler sur nos beaux chemins c’était la seule solution
    Alors si on reste planté dans un trou infranchissable sur le vélo quel en est l’interet
    Le VttAE est aussi et peut être essentiellement fait pour des gens comme moi ou bien comme ce couple de sexagénaire bien tassé que j’ai rencontré récemment qui me disait “depuis que nous avons nos Vtt elec on peut faire des rando de 50/60 km alors qu’avant impossible
    En clair le mode “marche” est indispensable pour nous
    Il faut penser que tout le monde n’a pas ou plus une super condition physique mais a encore un super désir de faire du Vtt et de s’évader

  102. Bonjour à tous,

    Pas loin de la cinquantaine, j’ai acheter le Turbo FSR 6Fattie. Je peux vous dire que ce vélo est fantastique. Tous les avantages d’un VTT classic avec les avantages du VAE. Aucun bruit moteur, batterie et moteur invisible, confort et puissance, paramétrage par smartphone, etc..
    Ce VTT me procure que du bonheur, c’est vrai que le prix est élevé, mais après l’avoir acheté, je me demande pourquoi je ne l’ai pas fais avant!!!

  103. certes, l’innovation se paie , mais quand même…des tarifs avoisinant ceux des premières motos. j’abdique.
    La marge Brute de tout fabricant est importante et secrète , mais là je demande à voir.
    Bien cordialement.

  104. Je voudrai bien avoir les caractéristiques du chargeur de la batterie, car je viens d’en acheté le VTTAE Levo couleur Bleu et noir mais il se trouve que le mec ne répond plus au téléphone pour me ramener le chargeur. HELP

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *