Évolutions sensibles avec les SRAM HS2, Hope Union & Stan’s MK4/S2 !

Aujourd’hui, la sélection ça vient de sortir de la semaine fait dans les références du marché qui évoluent. C’est le cas avec les disques de frein SRAM qui voient les versions Centerline épaulées des nouveaux SRAM HS2. Ça l’est aussi avec l’apparition de pédales automatiques chez l’un des leaders de la pédale plate, Hope… Et ça l’est, enfin, avec les jantes Stan’s Crest, Arch & Flow désormais produites dans leurs versions MK4 et S2 !

Disques SRAM HS2

Jusqu’ici, chez SRAM, les disques étaient connus de tous pour leur design particulier : les Centerline et leur ligne centrale ajourée au milieu de la bande de freinage. Et bien après de longues années de service, ces disques vont désormais accueillir de nouveaux venus à la gamme du géant américain : les disques SRAM HS2.

Visuellement, ils se distinguent via deux détails clés : le dessin de la bande de freinage, et celui des branches. La première est plus haute – 16mm contre 13mm – pour offrir plus de surface en contact avec la source de chaleur – les plaquettes. Les secondes sont légèrement moins épaisses par endroit, et recouvertes d’une peintures à la recette secrète censée favoriser la dissipation de chaleur. Autre détail clé, qui se voit au pied à coulisse : les disques SRAM HS2 sont aussi plus épais – 2mm contre 1,85mm jusqu’ici – pour être plus rigides sous les contraintes…

Plus de matière pour dissiper et mieux se tenir, revêtement spécial… On l’a bien compris, l’objectif des SRAM HS2 est d’offrir de meilleurs performances, notamment sous forte chaleur. Lors de ses essais, SRAM parle de disques atteignants une température maximale de fonctionnement 40°C plus basse, et offrant une puissance maxi 7% plus élevée. Malgré l’épaisseur en hausse, les disques SRAM HS2 sont annoncés compatibles avec l’ensemble des freins VTT de la marque. SRAM n’a d’ailleurs pas souhaité faire plus épais encore, le gain en dissipation et puissance devenant marginal au delà des 2mm, face à l’exigence d’alignement des étriers en hausse.

De quoi éviter la couleur brune typique d’un disque surchauffé ?! On aura l’occasion de vérifier, et préciser tout ça d’ici quelques temps : les disques SRAM HS2 sont à l’essai FullAttack 😉

Disques SRAM HS2 > Standard 6 trous et Centerlock / 160mm (55€), 180mm (60€), 200mm (65€) & 220mm (70€) / Dispo septembre 2021

Pédales Hope Union RC, TC & GC

Jusqu’ici, Hope a toujours été connue pour ses oeuvres en matière d’usinage de l’aluminium et de l’acier – un petit peu aussi pour le carbone de ses HB.130 et HB.160. C’est notamment le cas avec ses pédales plates Hope F20 très réputées – on a plusieurs fois eu l’occasion d’en parler. Reste que la marque ne s’était pas forcément distingué sur le segment des pédales automatiques. Ça pourrait désormais être le cas…

Hope a dévoilé cet été sa gamme de pédales automatiques baptisées Union – en référence au lien entre chaussure et pédale qu’implique ce concept. Elles sont au nombre de trois : les Union RC – typées Race et sans plateforme – pour les pratiques XC, les Union TC – typées Trail avec petite plateforme – pour les pratiques All Mountain, et les Union GC – typées gravity avec grosse plateforme – pour l’Enduro et la Descente. Les trois paires ont plusieurs points en commun. Elles reprennent toutes trois les mêmes axes, roulements (x3) et douille (Norglide) internes éprouvés sur les Hope F20. Les TC et GC sont vendues avec axe en acier Cr-Mo, l’axe titane des RC étant disponible en option.

Le système d’enclenchement en acier inox et dont le ressort est ajustable, est spécifique Hope. Si de loin, il semble proche du système Shimano, la comparaison s’arrête là. Les Hope Union ne fonctionnent qu’avec les cales Hope, disponibles en deux versions livrées d’origine : cales n°4 pour 4° de liberté angulaire et déclenchement à 12° / cales n°5 pour 5° de liberté angulaire et déclenchement à 13°. Hope indique que ce sont les n°5 qui offrent le plus de maintien pour les pratiques engagées. Ce sont elles qui devraient donc nous intéresser sur les Union TC et GC qui nous concernent. Les premières comportent 8 picots, tandis que les secondes en comptent 14… Si l’on ne fait pas usage des plaques optionnelles. Ces dernières viennent s’ajouter pour tuner le contact avec la chaussure. Intéressant !

Pédales Hope Union RC, TC & GC > 324g & 185€ / 437g & 185€ / 498g & 195€ – Dispo septembre 2021

Jantes Stan’s MK4 & S2

Jusqu’ici chez Stan’s, ce sont les jantes qui ont marqué l’histoire récente. Notamment via leurs profils bas et dispositifs tubeless – via fond de jantes, préventif et valves – qui sont devenu un standard repris par beaucoup dans l’industrie. La solution la plus simple techniquement et économiquement, pour se passer de chambres à air. Ce sont ces produits qui évoluent à l’été 2021…

Les Stan’s Crest, Arch et Flow sont désormais produites dans leurs versions MK4 et S2. Les premières reprennent le concept asymétrique jusqu’ici seulement disponible en carbone au sein de la gamme Stan’s. Elles font usage d’un aluminium 6069 au raccord soudé et au ouvertures sans oeillet. Les secondes ont un dessin symétrique plus conventionnel, font appel à un aluminium 6061 meilleur marché, avec raccord manchoné et oeillets aux têtes de rayon.

Dans tous les cas, les Stan’s Crest, Arch et Flow proposent des largeurs et usages cibles identiques d’une version à l’autre. 25mm entre crochets, les Crest se destinent au Gravel, XC & Trail. 28mm interne, les Arch concernent le All Mountain. 30mm, les Flow se destinent à l’Enduro et la Descente. Et comme toujours chez Stan’s, les dimensions de pneu optimales sont suggérées pour chaque : jusqu’à 2.3 pour les Crest, entre 2.2 et 2.5 pour les Arch, de 2.3 à 2.6 pour les Arch.

Jantes Stan’s Crest, Arch & Flow MK4/S2 > Crest dispos en 20, 24, 26, 27.5 & 29 pouces, 374g (27.5MK4) à 399g (29 MK4) / Arch dispos en 24, 26, 27.5 & 29 pouces, 451g (27.5MK4) à 481g (29 MK4) / Flow dispos en 26, 27.5 & 29 pouces, 487g (27.5MK4) à 521g (29 MK4) / 129€ par paire de jantes (MK4) et S2 à 360€ par paire de roues