FullAttack.cc, la nouvelle ère d'Endurotribe

Nouveauté & prise en main – Le Canyon Spectral 29 CF ose les grandes roues !

Déjà considéré comme un best-seller dans sa cuvée précédente tant par son usage ultra polyvalent que par sa très probable réussite commerciale, le Canyon Spectral CF évolue et continue de faire couler de l’encre à son sujet…

À la présentation du millésime 2021, on sent chez Canyon un travail dans la continuité de ce que les Spectral ont instauré, mais aussi dans la directe lignée des derniers modèles Canyon, tous modèles confondus, ou presque !

Alors à quoi ressemble ce nouveau Spectral CF ? En quoi conserve-t-il un lien avec le passé ? Et comment évolue-t-il ? C’est ce que l’on découvre tout de suite dans cette présentation…


Temps de lecture estimé : 9 minutes


Histoire de famille

Mais finalement, à quoi et comment reconnait-on un best seller ? Bien souvent, il suffit d’évoquer son nom pour que d’interminables discussions s’engagent, ou que des souvenirs resurgissent, ou tout simplement que son portrait apparaisse dans nos têtes… C’est ainsi qu’on peut qualifier le succès du Canyon Spectral tant son nom est significatif.

Il brave le temps et les années puisqu’on en est à la 3e génération de Canyon Spectral CF. Et, la dernière version se cherchait un peu en évoluant en matière d’équipement – au sein d’un même millésime – pour tendre vers plus de débattement et pour se radicaliser un poil : gain débattement AV/AR de 1 cm et amortisseur à bonbonne au fil du temps sans perdre ce qu’il faisait aussi son bon côté joueur et dynamique.

À ce moment, on sentait le vent tourner ! Le dernier Canyon Spectral CF aspirait déjà à quelques changementsMais le vent a-t-il tourné depuis ? A-t-il vraiment changé ?

[divider]Canyon Spectral CF 2021[/divider]

[column size=one_half position=first ]

  • Usage All Mountain / Enduro
  • Roues en 29 pouces 
  • 150/160 mm AV et 150 mm AR
  • Cadre full carbone
  • Reach de 485 mm en taille L, offset court

[/column]

[column size=one_half position=last ]

  • Jantes largeur 30 mm
  • Pneus en 2.5 pouces
  • 4 modèles, 4 tailles, 3299 € à 5999 €
  • Annoncé à 13,57 kg (haut de gamme)
  • Disponibilité immédiate 
  • Fiche du vélo sur www.canyon.com

[/column]

Le Canyon Spectral CF 2021

S’il aspire a certaines évolutions, le dernier né de la famille Spectral change-t-il radicalement de visage pour autant ? Il n’y a qu’à voir sur le papier ce que ça donne, avant de l’enfourcher pour confirmer…

[toggler title=”Génétique & descendance…” ]

Le Canyon Spectral CF s’inscrit dans une certaine continuité : si l’on sent qu’il évolue, il garde aussi un lien avec le passé… Entre les lignes de l’ancien Spectral CF et les détails des derniers Canyon :

Mais voilà, si l’on retrouve des gênes communs, pour 2021 c’est un cadre entièrement nouveau que nous présente Canyon, au point même que la marque ose le qualifier d’une nouvelle plateforme avec : une nouvelle géométrie, une taille de roues différente, un nouveau layup, une cinématique et une rigidité retravaillées… Bref, au coeur de ce nouveau cadre tout y passe, ou presque !

[/toggler]

[toggler title=”Taille de roue & géométrie… ” ]

Premier choix, et pas des moindres : la taille de roues. Jusqu’ici quasi toujours monté en roues de 27,5 pouces (à une exception près en 2014…), pour 2021, le Canyon Spectral CF change de bord et passe sur des roues de 29 pouces.

Un choix que la marque justifie par une volonté d’améliorer ses capacités à hautes vitesses mais dont elle se prémunie au passage contre l’idée qu’il perde son côté joueur et vif du bon All Mountain qu’il est ! Une chose que l’on se doit de confirmer plus tard, dans nos essais…

Enfin, c’est un choix aux conséquences géométriques significatives puisque le Canyon Spectral CF doit s’adapter à sa nouvelle taille de roues. Ce qu’il fait en suivant la tendance actuelle : le reach et l’empattement s’allongent, les angles varient – l’un se ferme, l’autre s’ouvre. Le tout dans l’objectif avoué de recentrer les masses et le pilote :

Ce dernier opus profite aussi d’un Flip Chip pour jouer entre 2 géométries : dans les grandes lignes, les angles varient de 0,5° et la hauteur de boitier de 8 mm. Sachant que la géométrie est présentée ici en position basse.

Mais la géométrie n’est pas la seule à s’adapter aux grandes roues ! Côté suspensions aussi ça évolue

[/toggler]

[toggler title=”Le débattement se fige, la cinématique évolue” ]

D’abord, le débattement se fige à 150 mm à l’arrière malgré l’encombrement plus important des roues de 29 pouces. Une preuve, au passage, que le Spectral CF 2021 est bien un cadre entièrement nouveau et véritablement retravaillé dans sa conception.

Puis, c’est la cinématique qui progresse :

Plus progressif, sur le papier, le Spectral CF 29 tend à accepter des vitesses de riding plus élevées, tout en poussant ses qualités au pédalage à progresser en modifiant l’anti-squat. De quoi possiblement pousser la polyvalence un petit peu plus loin encore…

[/toggler]

[toggler title=”Un travail sur la rigidité et la raideur du cadre…” ]

Malgré un nouveau layup, et l’abandon – provisoire ? – de l’alu, le Canyon Spectral CF 29 entend bien conserver ses bons côtés en matière de rigidité/raideur.

Certes il gagne en rigidité, notamment torsionnelle, à la douille de direction pour progresser en précision du train avant, mais, selon Canyon, il ne compte pas perdre son bon mix entre dynamisme et tolérance qu’on lui prêtait déjà avant.

Un autre point auquel nous seront attentifs une fois sur les sentiers…

[/toggler]

[toggler title=”Une pensée pour l’entretien !” ]

Le précédent Spectral offrait déjà quelques judicieux détails pour faciliter l’entretien du vélo avec notamment un malin passage des gaines et durites qui n’était rien d’autre qu’un simple cache plastique externe. Pour 2021, il disparait et laisse place à un passage interne entièrement guidé : sobre, facile et efficace. Un progrès qui tend à se généraliser sur le marché, et que l’on retrouve ici.

Il complète l’usage d’inserts filetés pour les fixations vitales des axes, en lieu et place des taraudages directement le carbone. Tout comme l’accès à toutes les têtes de vis du côté opposé au pédalier histoire de faciliter le check-up du cadre.

Aussi, Canyon a fait le choix de concevoir le Spectral CF 2021 sans plots ISCG intégrés. Un guide chaine supérieur est directement intégré, cependant une platine avec les plots ISCG reste en vente en aftermarket si le besoin s’en fait vraiment sentir. Ces derniers temps, les transmissions ont progressé et les anti-déraillements complets disparaissent, seuls les sabots peuvent parfois encore avoir du sens. Enfin on retrouve la patte de dérailleur universelle Sram UDH qui tend à se généraliser et des protections généreuses et bien placées.

Bref, de ce point de vue aussi Canyon tend à progresser. Et c’est une bonne chose ! On irait même plus loin, en disant qu’il continue à prétendre au peloton de tête des vélos à l’assemblage travaillé dans les détails.

[/toggler]

Prise en main

Compte tenu des circonstances, c’est à la maison, sur les trails habituels que la prise en main du Canyon Spectral 29 se fait. Entre Provence, Alpes et Luberon, les sentiers y sont tantôt lisses, tantôt cassants, un détail qui a son importance pour la suite de cette prise en main.

Le vélo, reçu quelques jours avant sa sortie, laisse tout juste le temps d’entamer le protocole d’essai habituel : un premier roulage sur des réglages de base, une séance d’essai pour jouer des settings, et une mise à l’épreuve pour voir à quoi le Canyon Spectral CF 29 se prête le mieux…

[toggler title=”Playbike…” ]

L’occasion déjà, de se faire une idée assez évidente au sujet du Canyon Spectral CF 29 : plus qu’un discours marketing, le dernier né s’inscrit très clairement dans la lignée du précédent playbike de la marque – le Spectral 27,5 pouces ! C’en est même impressionnant, compte-tenu des roues de 29.

Avec les spacers et tokens d’origine, détentes en milieu de plage, tirer un bunny-up est enfantin, tant qu’il s’agit d’être le plus vif possible pour quitter le sol en un éclair. Même tendance en courbe où même engagé, on peut corriger d’un coup de rein pour marquer l’appui.

À la pédale, cette version équipée des DT Swiss XMC1501 en carbone est impressionnante de vivacité et de facilité. Agile et réactif ! Là aussi, la possible inertie du 29 semble avoir été un cheval de bataille. Comme si l’idée avait surtout été de ne pas sacrifier l’esprit du Spectral 27,5 pouces sur l’autel des grandes roues…

[/toggler]

[toggler title=”Du même moule !” ]

S’il ne manque pas de piment, le Canyon Spectral 29 ne manque pas non plus d’une certaine douceur ou plutôt, de texture. Comme un bon beurre moulé, il sait se faire à la fois ferme et facile à trancher. J’ose le parallèle parce que 2 éléments me font clairement dire, qu’une fois de plus, il semble sorti du même moule que les précédents Spectral et Torque.

En matière de cinématique notamment, où l’on retrouve cette fameuse suspension en trois temps : sensible du début de course, bien soutenue au milieu, et qui verrouille sur la fin. Je l’avais un peu cherchée sur le dernier Strive, mais elle est cette fois-ci bien présente. Peut-être même plus ferme au milieu et très verrouillée en fin de course, d’origine.

L’opportunité, peut-être, de mesurer les effets du travail effectué sur le cadre en carbone. À l’oeil, la douille et la jonction des bases montrent bien que le passage au grandes roues a poussé à travailler certains points clés. Pour autant, je retrouve ici aussi ce que j’avais gardé à l’esprit du carbone des VTT All Mountain et Enduro Canyon : rien de trop rigide, et ce qu’il faut de raideur pour avoir une lecture claire de ce qui se passe sous les crampons.

[/toggler]

[toggler title=”Champ d’action” ]

Maintenant, il existe une question que tout le monde se pose au sujet du Canyon Spectral, a fortiori 29 pouces : quelle est l’étendue de ses capacités ? Fait-il de l’ombre au Strive ? Lequel choisir ?! S’il ne s’agit pas, en l’espace d’une prise en main, de remplacer un verdict d’essai complet, mes premières observations permettent néanmoins de donner des premiers éléments de réponse.

Sur les réglages de base et avec cette configuration RockShox 150 mm, le Canyon Spectral 29 fait presque figure de petit vélo, idéal pour les terrains lisses, roulants et ludiques que j’évoque en introduction de cette prise en main. En jouant des suspensions (retrait des spacers et tokens, détentes plus ouvertes…) on parvient à lui faire gagner en capacité sur des terrains plus cassants et exigeants, sans pour autant changer son visage.

Notamment la perception de l’angle de direction, que j’estimais volontiers à 66° avant de lire, après coup, la valeur de 64,5° aussi bien sur les fiches produit Canyon que sur mon outil de mesure… Effet secondaire d’une suspension arrière économe en débattement ? Ou bien appel à rouler avec 160mm et un châssis plus rigide à l’avant pour profiter d’un angle légèrement plus couché ?! 

[/toggler]

Qu’en penser !?

L’avenir et le terrain nous le dira, puisque le Canyon Spectral CF 29 est désormais dans les tuyaux d’un essai complet dont je viens de livrer les prochaines étapes…

Jusque là, même si sur le papier on pourrait croire que Canyon tend à élargir sa plage d’utilisation en poussant le bouchon un petit peu plus loin qu’avec le précédent millésime, rien ne semble entraver la lancée sur laquelle le Spectral est depuis des années.

Même enfin remis au goût du jour, après tant d’années en 27,5 pouces, il semble tout bonnement conserver les bases pour poursuivre dans la direction du best-seller, toujours polyvalent et accessible, autant à l’usage qu’en terme de prix. Ce que sa gamme confirme d’ailleurs…

La gamme

En effet, les 4 modèles de la gamme profitent tous du bon rapport équipement/prix que l’on connait de Canyon. À savoir qu’on retrouve 2 types de montage : ceux en RockShox, qui offrent 150 mm de débattement à l’avant comme à l’arrière, et ceux en Fox qui permettent d’avoir 160 mm à l’avant :

  • Canyon Spectral CF 29 7.0 – 3299 € :
  • Canyon Spectral CF 29 8.0 – 3999 € :
  • Canyon Spectral CF 29 9.0 – 4999 € :
  • Canyon Spectral CF 29 LTD – 5999 € :
Rédacteur Testeur
  1. Sympa ce nouveau spectral. Dommage néanmoins le choix des freins sram G2 sur les deux premiers niveaux de gamme, qui manquent de mordants, puissance.

      1. Effectivement. C’est quelque chose qui se généralise, certainement parce que les sous-traitants s’alignent sur cette exigences, mais il y a encore 2/3 ans, ce n’était pas systématique…

  2. Bonjour,

    @ Jean et sans parler de la fiabilité des freins sram guide….le but était juste de remercier la tribu car mise a part vous peu de journalistes / testeurs évoquent cette fameuse rigidité/raideur des cadres et encore moins des chaînes de rigidité, si on prend le modèle à 5k€ (qui au passage est super équipé pour le prix) je me demande vraiment ce que cela donnerait en confort et tolérance avec l’abondance du carbonne, cadre + roues + cintre !!!!! Hate d’avoir votre retour la dessus via le verdict, mon graal a moi étant un all moutain très confortable et tolérant en position / géométrie, suspension (plutôt linéaire) et cadre. Si d’ailleurs quelqu’un voit un prétendant plus à propos que le META TR que je vise je suis tout oui.

    1. Salut Antoine,

      l’essai se poursuit, notamment pour faire la part de ce qui incombe au cintre, aux roues et au cadre. Merci pour ton commentaire, il me motive à poursuivre mes investigations 😉 En attendant le verdict, je peux quand même confirmer les propos de la prise en main > même avec ces trois éléments en carbone, le vélo n’est pas une barre à mine ou une arbalète. C’est assez intéressant et va dans le sens de ce que tu dis. Par contre, à l’arrière, c’est progressif, plus que ce que tu semble attendre. Je dois encore préciser des choses pour le placer par rapport au Meta TR, mais pour l’heure, il me fait surtout penser au Jeffsy, au Occam, au Foxy… Bref, y’a match !

    1. Ca m’intéresse aussi.
      D’après le site Canyon, en bas de la page du Spectral 29, il y a un petit FAQ:
      “Puis-je trouver un Spectral 29” en aluminium ?
      Pour le moment, le Spectral 29 est uniquement disponible en carbone. “

        1. Salut Guillaume, on n’a pas plus d’info pour le moment. Ça peut effectivement manquer vis-à-vis de la concurrence citée précédement : Occam, Jeffsy, Foxy, Meta TR, qui existent tous (voir uniquement, pour le Meta…) en alu.

  3. @ Riderfou :
    – Zesty avec un DPX2 et une 36
    – un Spicy avec un DPX2,
    – Hightower
    Roues en DT suisse Ex1700.
    Je pense qu’il y a de quoi choisir.

    1. Bien vu > Dans l’esprit, on est assez proche de ce que les Lapierre Zesty/Spicy propose. Souple, complaisants, notamment du triangle arrière, sans être chewing-gum au possible. Hightower par contre, on est pas dans le même registre 😉

    1. Bonne question > avec le Jeffsy, c’est le premier “concurrent” qui m’est venu à l’esprit. On joue clairement sur le même terrain. Je poursuis les essais en vue d’un verdict 😉

  4. Bonjour,
    Le cadre me parait vraiment sympa mais je suis très déçu par les choix d’équipements.
    Pourquoi ne pas avoir au moins un modèle sérieusement endurisé avec des freins xt ou code et disque en 200, des roues d’enduro, une lyric en 160 mm et un super deluxe.
    Le(s) modèles us sont nettement plus sympa c’est vraiment rageant !

  5. Je rejoins RATM et c’est justement une bonne remarque: plusieurs marques vont de plus en plus vers la personnalisation de la peinture ou d’options de montage et à côté de çà de moins en moins de marques proposent des kit cadres ou sinon à des tarifs très proches des premiers montages complets. Il est difficile de satisfaire tout le monde sans devoir proposer 15 montages de chaque modèle.

    1. Salut Vivien, Salut Anthony,

      Je vous en dirait plus en verdict d’essai. Notamment en roulant le vélo en 160mm. J’essaie également de le rouler en Fox, avec le DPX2 qui, sur d’autres vélos récents, a montré de belles choses en “Enduro”. Peut-être que les montages en Fox/160mm suffisent à en faire un bel Enduro, sans en faire une arme de coupe du monde 😉

  6. Bravo Canyon. Ce vélo a l’air très équilibré et resté bien placé niveau prix.
    Hâte de lire le test plus poussé.
    Pour le moment je suis 100% satisfait de mon Occam M10 mais celui ci pourrait être un prétendant quand je le changerai (potentiellement dans 2/3 ans).

  7. Le modèle CF 8.0 me semble être trés “américain”.
    Enfin des trés bonnes suspentions mises au détrimant du célèbre bling bling Kashima.
    Kashima s’affiche comme le haut de gamme alors que la cartouche Grip 2 de la gamme Elite est plus performante.
    Du coup, ce CF 8.0 propose un montage que l’on retrouve sur les modèles ricains.
    FOX Elite
    Freins XT plébiscités outre atlantique
    et mieux que les ricains, les roues sont en DT suisse EX 1700. Ce n’est pas les 1650 mais ca doit être équivalent voire mieux que les E13 des modèles ricains.

    1. Salut Clément,

      ça se tient. On vient de faire usage de ces suspensions sur un vélo dont l’essai va bientôt sortir, et dont on dit qu’il est plus “enduro” que ce que son positionnement de départ le laisse entendre. Effectivement, c’est donc la configuration dont on peut souhaiter se rapprocher pour avoir le fameux “vélo à tout faire” que vante la marque 😉

  8. Salut, comment décrirais tu la sensation de la suspension arrière ? cette grande progressivité en fait est un modèle inconfortable ? notamment sur terrain un peu cassant avec succession de petits chocs .. le premier tiers de course est il suffisamment souple et réactif pour rouler en douceur ? ou bien est ce “tape cul” dès le début de débattement ? le débattement est il d’autre part suffisamment utilisé jusqu’au bout lorsqu’on a pas une conduite hyper engagée avec gros sauts .. etc .. ?
    Merci pour tes éclaircissement.

    1. Salut !

      j’y reviendrais en détail dans le verdict d’essai, mais tu pose déjà les bonnes questions 😉 La grande progressivité ne se fait sentir que sur la seconde moitié du débattement. Donc à moins de rouler au delà de 40% de SAG, elle ne se fait pas sentir sur la première moitié de course. Donc tant qu’on “laisse filer le vélo” ou qu’on est sur le terrain peu cassant avec succession de petits chocs comme tu le suggère, il reste très confort et bluffant de dynamisme à la fois. notamment parce qu’à partir du tiers du débattement, ou plutôt quand on sollicite le vélo à des vitesses qui le font travailler au delà de cette plage, j’ai le sentiment que l’hydraulique est plus présente. Ça ne devient tape cul que si le terrain est plus cassant, et/ou qu’on attaque un peu plus en tassant le boitier par moment. C’est là qu’on sent que ça verrouille assez vite et qu’on ne consomme pas tout? Mais je suis en train d’expérimenter des réglages différents qui me laissent penser qu’il y a une solution intéressante. On en reparle donc d’ici quelques temps 😉 à très vite, merci

  9. Bonjour
    D’abord bravo, tant à vous pour vos articles qu à certains lecteurs dont les commentaires marquent à leur tour un degré d expertise à la hauteur cette passion commune pour le vtt.
    J ai commandé un cf8 ( bien aidé par la rupture du cadre de mon radon slide 140 9.0 au niveau du pedalier et un sav pitoyable ” nous ne fabriquons plus de cadre slide en 27’5 … on vous propose un cadre de jab…).
    Hâte de lire le verdict de l essai…

  10. Bonjour,

    Comme E.T j’ai hâte de lire un essai complet.
    Et notamment la comparaison avec un occam m10 serait édifiante.
    Merci d’avance.

  11. Effectivement je pense que nous sommes nombreux à être impatient à lire le test complet d’autant que je pourrai être intéressé par le CF9 pour mon utilisation polyvente entre du marathon montagne ( type Raid des chemins du soleil ) et de l’enduro light ( type Raid des chapelles ).
    J’attend ces fameux détails apportés sur la raideur ou rigidité éventuelle du train roulant sur l’ensemble du bike.
    J’espère que nous aurons cela au pied du sapin.
    En attendant bon ride

    1. Laurent, Slick, EnryL, E.T,

      merci pour vos encouragements, et les précisions apportées au sujet de vos attentes. Ça ne sera pas “sous le sapin”, c’est un poil tôt, mais on pourra se souhaiter la bonne année en commentaires 😉 Bonnes fêtes à tous !

        1. Bonjour !

          je comprends, normal 😉 Les capacités du vélo sont plus étendues qu’il n’y paraissait, j’ai donc plus de choses à expérimenter/valider, que prévu. Verdict prévu pour dans 15 jours. Après, si tu as une question précise qui puisse permettre de te faire avancer sur le sujet, on peut en parler. j’ai déjà pas mal de chose à dire, il se peut que ça en fasse partie 😉

  12. CANYON en retard dans ses livraisons …+3semaines , j ai recu c mail …”nous sommes vraiment désolés, mais votre commande a été retardée. Cela est dû à des problèmes d’approvisionnement inattendus qui affectent notre planning de production. Vous trouverez ci-dessous la nouvelle date estimée d’expédition de votre commande. Nous souhaitons que vous puissiez profiter de votre commande dès que possible et nous vous présentons nos sincères excuses pour le désagrément.”…

    1. Salut E.T,
      Par curiosité, quand as-tu passé commande et à quel moment tu étais sensé être livré?
      J’ai commandé un CF7 pour début mai, et je me demande si Canyon va attendre le dernier moment pour m’annoncer un retard de ce genre…
      Merci!

      1. Salut jkalude !
        Commande passée le 03/12/2020.
        Livraison annoncée 15-19 février.
        Et reportée au .29. Mar – 02. Avr 2021
        . avec un avertissement sur un retard supplémentaire. ..

        “””Date d’expédition estimée

        29. Mar – 02. Avr 2021

        Nous vous enverrons un lien de suivi une fois que l’expédition aura eu lieu.

        En raison de la situation actuelle, les prestataires de services logistiques peuvent subir de nouveaux retards et restrictions de livraison.”””

        1. merci!
          Bah c’est pas très encourageant tout ça!
          Va falloir prendre son mal en patience. Au moins tu devrais pouvoir faire la saison avec… moi c’est même pas sûr :-/

  13. Bonjour,

    J’ai commandé le CF8 livraison prévu pour le 6 Août ça va être long d’attendre. En tout cas j’ai hâte de lire l’essai complet avec tes ressentis

    1. Bonjour Mikael, Effectivement, ça fait long. Courage. as-tu un vélo pour rouler d’ici là ? À très vite 😉

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *