Nouveau Giant Trance 29, un Downcountry qui nous fait de l’oeil ?!

Comme le géant taïwanais aime le rappeler en présentant la dernière version du Giant Trance, ce vélo constitue un pan d’histoire de la marque. C’est notamment lui qui, en 2004, a inauguré la suspension Maestro à point de pivot virtuel, une technologie longuement développée et peaufinée sur les tout-suspendus de la marque depuis lors…

Quoi qu’il en soit, chez FullAttack, ce nouveau Giant Trance 29 retient notre attention pour une autre raison. Depuis quelques temps, il semblerait que le marché ait compris qu’un VTT en 120 mm, ça puisse non seulement bien pédaler, mais aussi être fun à piloter ! Certains osent l’usage du terme Downcountry dont Giant nous épargne. Mais dans tous les cas, ça méritait donc un coup d’oeil avisé..!

Après une telle introduction, ça ne choquera personne : le Giant Trance 29 fait bien usage de la cinématique Maestro, à point de pivot virtuel. Et si je souligne ce point, c’est parce qu’à force d’en étudier chaque évolution depuis ces nombreuses années, j’ai toujours en tête une de ses principales caractéristiques : celle de toujours donner l’impression de procurer plus de débattement qu’annoncé. Un bon point pour ces vélos typés Trail, au débattement théoriquement limité.

Dans ce contexte, Giant annonce avoir surtout travaillé sur la géométrie de ce nouveau Giant Trance 29. Plus précisément, en s’inspirant de celle inaugurée par le grand frère All Mountain de la gamme, le Trance X. Deuxième bonne nouvelle !

D’autant que dans les détails, les chiffres confirment : boitier de pédalier jusqu’à 10 mm plus bas, un angle de direction qui flirte avec les 65,5°, un tube de selle redressé à 77°, et un reach 13 mm plus long, vis-à-vis de sa précédente version, et via la position Low du flip-chip d’ajustement (+/- 0,7° & 10 mm au boitier – à l’ancrage entre amortisseur et biellette supérieure). Pile-poil les éléments qui correspondent à la modernisation actuelle des géométries qui nous concernent.

En parlant de modernité, le Giant Trance 29 adopte également une autre tendance du moment : celle de rouler sans sac ! Pour ce faire, les deux versions – aluminium et carbone – se parent de quoi embarquer le matériel de réparation et d’entretien. Deux vis permettent la fixation d’une platine et donc de quelques outils et une chambre à air sous le tube supérieur du cadre aluminium. Tandis qu’une trappe sous le porte bidon, donnant accès à la boite à gants et sa pochette à velcro, s’ajoute au cadre dans sa version carbone.

Une suspension généreuse, une géométrie moderne, de quoi rouler sans sac, libre comme l’air… Si l’on y ajoute les plots pour guide chaine ISCG 05 et la patte de dérailleur universelle UHD… Est-ce suffisant pour faire entrer le nouveau Giant Trance 29 dans le spectre des vélos qui nous intéresse chez FullAttack ? Possible… Sur le papier, voilà en tout cas de bons arguments. On garde donc un oeil dessus pour confirmer, le moment venu, si tout le bien que l’on peut en penser se confirme. Affaire à suivre !

Giant Trance 29 > Disponible sur le marché français en version Trance Advanced Pro 29 2 (full carbone, 4 800 €) & Trance 29 1 (aluminium, 3 400 €).