Specialized, Continental & Goodyear ont de nouveaux pneus !

Aujourd’hui, on parle pneus sur FullAttack. Pourquoi ? Parce que ces derniers temps, les nouveautés se bousculent pour tenter de remettre en cause l’ordre établi à ce sujet. Parmi les candidats du moment, le Specialized Cannibal, la nouvelle gamme Continental, et le Goodyear Newton sont apparus il y a peu, et développent chacun leurs arguments. Une petite mise en perspective s’impose. Voyons, voyons…

Specialized Cannibal

Pour rappel, la gamme de pneus Specialized a connu une évolution majeur il y a quelques temps déjà. À cette occasion, les carcasses, les gommes, et leur répartition au sein de l’offre au grand S était sur le tapis. Pour les pratiques gravity qui nous concernent ici, les Eliminator, Butcher, Slaughter et HillBilly faisaient partie du deal. C’est ni plus, ni moins dans cette lignée que le Specialized Cannibal vient s’insérer. Il n’y a qu’à voir sa cosmétique, son volume, et jusqu’au dessin de ses crampons, qui en rappelle faussement un autre…

D’abord, il s’agit bien d’un pneu gravity. Sa carcasse Grid Gravity en atteste : 2 plis 60Tpi, renfort se chevauchant de tringle à tringle, et épaisseur de gomme particulièrement généreuses, y compris sur les flancs. Ceux qui ont déjà eu ces carcasses en main savent de quoi je parle. Le choix de gomme atteste aussi de son usage : la T9 uniquement, la plus tendre et la plus lente au rebond, pour jouer la carte du grip ! Au final, sur la balance, le Specialized Cannibal flirte autour des 1350 g selon le format – 2,4 pouces de section, en 27,5 & 29 pouces. Un pneu gravity donc, mais au premier coup d’oeil, c’est sa proximité avec le Butcher qui peut interpeller…

Quelles sont les différences ? En apparence, on pourrait presque croire à une simple évolution du premier. Pourtant, dans les détails, le Specialized Cannibal incarne des choix propres à la Descente, auquel il se destine. Les crampons centraux – un peu plus carrés et proéminents – alternent suivant trois dessins, et non deux, pour offrir plus de stabilité et constance au freinage. Un gros pavé transversal notamment, s’invite dans le motif. Latéralement ensuite, les crampons sont plus massifs, alternent aussi le dessin, et se privent d’entailles. L’idée ici, est d’offrir plus de maintien et de stabilité sur l’angle à haute vitesse, là où le Butcher doit rester une sangsue capable de s’agripper au moindre bout de terrain d’une trace sinueuse. Et donc, au final, un coup d’oeil au profil montre quelque chose d’un peu moins rond, plus carré, au global, pour le Specialized Cannibal.

Specialized Canibal > 27,5 et 29 pouces / 2,4 pouces de section / Carcasse Grid Gravity 2 Bliss / Gomme tendre T9 / Descente et Enduro / 70 € / Dispo à préciser.

Continental Argotal, Xynotal, Kryptotal & Hydrotal

Chez Continental, ce n’est pas un modèle qui vient s’ajouter, mais une gamme entière qui se renouvelle. Et pour cause, les précédentes, malgré bien des efforts, n’a pas réussi à se défaire de sa réputation. D’abord, de celle de produits Enduro dont la résistance à la crevaison restait limitée, ne parvenant pas à se faire une place face aux références Maxxis, Michelin & Schwalbe en la matière. Ensuite, de celle de produit au confort somme toute spartiate, j’ai d’ailleurs parfois utilisé le terme de « cartonnée » pour décrire ce que certaines précédentes carcasses pouvaient laisser comme impression.

Continental a donc revu sa copie, et sur l’ensemble de la gamme gravity, avec trois pratiques identifiées : Trail, Enduro & Descente. Chacune a ainsi droit à sa carcasse, mais toutes ont un point commun : celui d’utiliser des plis en 110 Tpi, aux fils nombreux, mais fins… Les images prennent le relai…

Galerie Commentée :

De cette manière, on comprend que les fils fins, et les flancs moins épais que la bande de roulement, doivent mener à des pneus au confort accru. Reste la résistance à la crevaison, que l’expérience du terrain doit aussi valider. En attendant, coup d’oeil aux nouveaux profils instaurés via cette nouvelle gamme Continental. Ils ont en commun d’offrir beaucoup plus de crampons qu’avant, et donc, moins de surface à nu, à la merci du terrain. Du moins cramponné, au plus pourvu…

Galerie Commentée :

On l’a vu en marge des images qui précèdent, chaque pneu est disponible en différentes carcasses… et gommes ! Endurance, Soft et SuperSoft, dont on saisit facilement les intérêts. Sauf que sur le papier : 3 gommes, 5 profils et 3 carcasses, ça fait un paquet de configurations possibles. Continental a simplifié, en proposant les combinaisons que voici :

Pneus Continental 2023 > 5 profils, 3 carcasses, 3 gommes / 20 modèles / 1000 g à 1290 g (annoncés) selon versions / 59,95 € pièce / Disponibles depuis avril 2022.

Goodyear Newton

Le monde du pneu a un peu ça de particulier : il y a autant de paramètres que d’options et de choix parfois antagonistes pour concevoir une gamme. C’est un peu ce que démontre les nouveaux Goodyear Newton et les intentions qui dictent leur production version 2023, face aux concurrents précédemment détaillés. On y retrouve, pèle mêle, des choix qui font écho ou s’opposent à ceux exposés jusqu’ici… À commencer par les profils ! Les Goodyear Newton sont au nombre de deux, l’un comme l’autre, inspiré du MX, à savoir…

Galerie Commentée :

En attendant, on continue l’exposé en s’intéressant aux carcasses des Goodyear Newton. Ici comme précédemment, on en compte trois : Trail, Enduro & DH. À noter que Goodyear lie directement le choix de la gomme à la carcasse/pratique…

Galerie Commentée :

Au final, voilà donc la répartition des différentes versions des Goodyear Newton MTF & MTR 2023 :

Pneus Goodyear Newton MTF & MTR > profils spécifiques roue avant-arrière / 27,5 et 29 pouces / section 2,4/2,6 pouces selon diamètre / Gomme double densité également répartie / 1005 g à 1420 g en fonction des versions / 59,40 € (Trail) – 66,08 € (Enduro) – 71,50 € (DH) / Disponibles depuis mais 2022.