FullAttack.cc, la nouvelle ère d'Endurotribe

Nouveauté – Yeti SB150, 29 pouces au goût du jour !

Il y a un peu plus de deux ans, la marque du Colorado dévoilait son Yéti SB 5.5C. Dans la foulée, ce 29 pouces en 140/160mm passait à l’essai… Et me poussait à en faire une référence parmi la nouvelle vague des Enduro 29 pouces.

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et bien souvent, un nouvel essai 29 pouces soulève la question fatidique : que vaut encore le Yeti SB5.5C, sa cinématique, sa tolérance et sa géométrie particulière ?!

Début de réponse en retrouvant certaines de ses caractéristiques au guidon du Specialized Stumpjumper 2019 le printemps dernier… Et maintenant avec la présentation de son successeur, le Yeti 150. En voici les premiers éléments importants !

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Photos : Yeti Cycles


 

 

Positionnement…

[dropcap size=big]À[/dropcap] voir les chiffres, il peut y avoir une légère hésitation… Comme à l’accoutumée chez Yeti, le chiffre inclus dans le nom du vélo porte sur le débattement de la suspension arrière, cette fois-ci, exprimé en millimètre. Par chez nous, 150mm peuvent sonner autant comme une monture All Mountain qu’Enduro…

Mais comme la marque en a l’habitude, le débattement avant est plus important, de l’ordre de 20mm supplémentaires ! Une particularité à prendre en compte pour bien saisir le positionnement du Yeti SB150. L’expérience d’essai qui est la notre ne trompe pas. Prenons la valeur moyenne entre les débattements avant et arrière, pour chaque modèle.

C’est là le bon repère pour classer le Yeti SB150 là où on les attend : 160mm de moyenne pour le Yeti SB150. Une valeur qui nous pousse à le classer parmi la tendance des Enduro 29 pouces actuels… C’est du moins là qu’on l’attend !

 

 

[divider]Yeti SB150[/divider]

[column size=one_half position=first ]

  • Destiné à l’usage Enduro
  • Roues en 29 pouces 
  • 150/170mm, Ensemble Fox 36/X2
  • Triangle av/ar carbone, Turq & C
  • Reach de 480mm en taille L, offset court
  • DT Swiss, 30mm

[/column]

[column size=one_half position=last ]

[/column]

Dernière génération ?!

J’ose effectivement ces affirmations, prenant le risque de me voir contredire en cas d’essai terrain plus poussé. Question d’intuition à la lecture des caractéristiques des nouveaux modèles du Colorado. Car à force de me questionner sur le Yeti SB5.5C j’en venais à fonder plusieurs hypothèses sur la manière avec laquelle les chefs produits de la marque pourraient le faire évoluer et progresser.

Il pouvait y avoir un peu de débattement supplémentaire à l’arrière – c’est chose faite sur le papier avec le Yeti SB150. Il pouvait aussi y avoir à faire en matière de ratio rigidité/tolérance/filtration du cadre – c’est aussi chose faite avec des cadres produits en Carbon Series et Turq Series. Il y avait enfin, une histoire de géométrie, celle du SB5.5C se démarquant de la concurrence sur certains points.

Et en la matière, on ne peut pas dire que les têtes pensantes Yeti aient chômé ! 480mm de Reach en taille L, potence de 40mm, fourches à offset court de 44mm… À vue d’oeil, une sacrée différence et un parti pris évident de se positionner dans la mouvance des Transition Sentinel, Orbea Rallon R5 et Mondraker Foxy 29 qui usent d’un offset court !

 

 

Tendues…

Pour le reste, l’esthétique du nouveau venu est dans la lignée directe du Yeti SB100 : un nouveau dessin de la partie du cadre reliant la glissière à l’ancrage de la biellette, un triangle avant aux lignes plus tendues, et un tube oblique au pied coudé pour permettre l’usage d’un bidon qui ne soit pas exposé aux projections…

Côté suspensions, Yeti profite de cette nouveauté pour communiquer davantage sur ses choix en matière de cinématique. Ils proposent ainsi les courbes de ratio et d’Anti-squat qui leur permettent de préciser leurs intentions : élevés jusqu’à la mi-course avant de plonger. On ne manquera pas d’y revenir le moment venu, à l’épreuve du terrain…

 

 

Qu’en penser ?!

Cadre disponible dans différentes versions de carbone, choix de géométrie presque radicaux… Deux points sur lesquels on pourrait se perdre en conjecture mais qui, pour l’heure, nous poussent à l’optimisme. Notre enquête carbone a démontré l’intérêt de tels choix de production, et nos expériences au guidon de vélos usant de choix géométriques similaires ont déjà été concluantes.

Reste des questions en suspend auxquelles un essai doit répondre : comment ces choix de géométrie s’accordent avec la cinématique Switch Infinty ? Quel rendu offre la finition Turq par rapport à la Carbon Series mis précédemment à profit ? Comment donc se place les nouveaux venus sur le marché ? Perpétue-t-il le précieux héritage du SB5.5C ?!

Une tâche d’autant plus intéressante qu’il semblerait qu’un modèle complémentaire au Yeti SB150, clairement proche, mais doté d’un peu moins de débattement, devrait voir rapidement le jour. Lequel aurait alors le statut de successeur du SB5.5C ? Comment choisir entre l’un et l’autre ?! 

On ne manquera bien sûr pas l’occasion d’y répondre quand la bonne opportunité se présente. Pour tout dire, on aurait d’ailleurs déjà pu avoir ces réponses si l’on avait fait 5 à 10cm de moins sur la toise – le premier exemplaire dispo à l’essai taillant M et nous avons décidé de passer notre tour… Mais ce n’est que bonne partie remise, question d’intuition 😉

 

 

 

Les modèles dispos

Les modèles et montages que le segment Yeti SB150 entend proposer…

Tarifs France via Tribe Sport Group :

  • SB150 C-SERIES – (cadre + kit GX COMP) 2019 = 6569 euros
  • SB150 C-SERIES – (cadre + kit GX) 2019 = 5355 euros
  • SB150 T-SERIES – (cadre + kit X01 RACE) 2019 = 8199 euros
  • SB150 T-SERIES – (cadre + kit X01) 2019 = 7199 euros
  • SB150 T-SERIES (cadre + kit XX1) 2019 = 8879 euros
  • Cadre seul SB150 T-SERIES = 4399 euros

Les Yeti SB150 en T-Series seront disponibles dès le 15 septembre prochain, la série C suivra en novembre. Il est bon de noter que le cadre SB150 et le système Switch Infinity sont garantis à vie.

 

Fiches et présentations complètes à lire, en anglais, sur yeticycles.com : 

Yeti SB150https://new.yeticycles.com/bikes/sb150/

Rédac'Chef Adjoint
  1. GX 5199$
    $6,199GX Comp
    $7,599 X01
    $8,599X01 Race
    $9,499XX1
    $3,800Frame Only
    Comme toujours, il fait pas bon acheter en europe….
    Yeti, comme toujours, et comme certaines marques, appliquent des tarifs prohibitifs. Ou est ce l’importateur?…

    1. éléments de réponse via une copie d’un de mes anciens commentaires > Les prix outre-Atlantique sont toujours annoncés en HT (+20% chez nous), hors frais de douane (soit 12% minimum), auxquels viennent s’ajouter les frais de transport (généralement à hauteur de 3%).

  2. Pourquoi ne pas avoir pris le M alors que le reach est à 5mm près aussi long que celui du capra en L précédement testé ?

    1. Tout n’est pas question de mesure. Et d’ailleurs rien ne tient entièrement à une seule mesure comme le reach. D’autres mesures sont à prendre en compte. Un vélo doit être considéré dans son ensemble. Encore plus si nos habitudes collent avec les préconisations de la marque (pour le Yeti SB150 : >1m80 = taille L). Je peux t’assurer que certains vélo, immenses sur le papier, ne le sont pas vraiment sur le terrain. L’inverse est aussi possible. On ne peut pas tout juger sur la géométrie, bien d’autres paramètres influencent le caractère d’un vélo : cinématique, déplacement du centre instantané de rotation (point de pivot), répartition des masses, position du centre de gravité, rigidité, filtration des vibrations, etc…

      1. Alex et Remi > nos essais ont différents objectifs, dont celui de pouvoir vous indiquer comment taillent chaque marque. Pour ce faire, nous imposons un essai systématique en Taille L, afin d’avoir un point de comparaison sûr et fixe… Sauf préconisation contraire et express de la marque, au quel cas nous en précisions les raisons dans l’article. Dans tous les cas, nous faisons part de nos préconisations en matière de choix de la taille à l’issue de l’essai et ces choix font régulièrement partie des conseils que l’on nous demande de prodiguer en commentaires. Et comme le dit si bien Tom : nos nombreuses expériences d’essai nous on mainte fois prouvé que les côtes du vélo ne suffisent pas à en caractériser le comportement sur le terrain 😉

  3. Je rejoins Rémi.
    Curieux en effet de passer votre tour pour une taille M, à moins que vous fassiez tous plus de 1m85 chez Endurotribe.
    Les Yeti ont l habitude de tailler grand.

    1. Pas curieux, plutôt perspicace 😉 Antoine et moi mesurons tous les deux 1m82. Yéti préconise la taille M jusqu’à 1m80 et la taille L à partir d’1m80. De plus Antoine a déjà roulé des Yeti en L et ça convenait. Pour ma part, je suis monté sur un M et c’est bien trop petit pour moi. Donc logique et intelligent de passer notre tour. Il ne serait pas pertinent d’essayer un vélo qui ne serait pas à notre taille !

  4. bon je ne vais pas comparé avec le foxy parce que c’est un petit jouet à tout faire, mais avec le capra on aurait pu faire une comparaison, mais quand je vois les chiffres je me dit que ça ne va pas être possible, je me demande juste quels sont les réels atouts de ce yeti ?…..vivement l essai. en tout cas le cadre ressemble à un arc tendu, magnifique….

  5. Les chiffres peuvent faire peur mais mon starling mumur a des cotes proche du taille M pour 1m70. C’est un pilotage un peut différent mais très agréable une fois le coup de main pris. Je pense pas revenir a plus court pour l’enduro ou la descente.

  6. A quand un test d’enduro acier: je pense aux starling Murmur, Cotic Rocket ou encore Stanton Switchback. Ca serait sympa de mettre en concurrence les enclumes face aux bouts de platiques!!

  7. @Francois,
    Viens donc faire tes courses ici au Canda ou US, tu vas la sentir la facture! Comme la très bien mentionné Quentin, les prix Outre-Atlantique sont toujours annoncés Hors Taxes car en plus de la taxes gouvernementale il faut aussi rajouter les taxes provenciales qui elles varient suivant les etats ou provinces.
    Ne t’inquiète pas vous etes pas si mal que ca en Europe 😉

  8. Bonjour Antoine,
    J’attends avec impatience votre test pour valider la taille de mon futur cadre,je mesure 1m80 j’avais un pivot switchblade en taille L j’étais super bien dessus.la avec le sb 150 j’hésite vraiment entre le L et le M!! il est dur de trouver un essai avec cette marque.

  9. Bonjour à vous,
    n’ayant pas les moyens d’acheter un SB130 ou SB150 neufs, je me tourne vers les bonnes occasions du SB5.5C… Ma question est simple : pensez-vous que le SB5.5C est dépassé ? Quels sont les grandes améliorations apportées ?
    je vous remercie
    marc

    1. Bonjour Marc,

      excellente question, elle fait partie de celle que je me pose régulièrement. J’aurai vraiment aimé pouvoir conserver le SB5.5C en guise de référence, pour pouvoir remonter dessus depuis le temps. J’ai retrouvé pas mal des sensations à son guidons sur la dernière version du Stumpjumper, et ça m’a fait penser que ces vélos, qui pouvaient être des précurseurs d’une tendance Enduro 29 fut un temps, restent de bons vélos polyvalents, entre All Mountain / Vélo de montagne et Enduro. Je ne dirais pas dépassé, mais clairement, à l’usage, vu les différence de raideurs que l’on me rapporte, et de géométrie, le résultat n’est forcément plus le même. Mais à mon sens, le 5.5C reste un beau vélo qui n’a pas perdu toute sa superbe 😉

  10. Salut !
    Même problème que @Christophe, 1m80 donc pile poil entre M et L…
    L’empattement du M me paraît parfaite, mais 460 de reach avec ce tube de selle droit est ce que ça ne risque pas de faire court ?
    A l’inverse le L est très long en reach et en empattement… et très difficile à essayer !
    Des idées ?
    Merci et bon ride !
    Damien

    1. j’ai un SB150 à titre perso. Je fais 1,79m pour 76cm de hauteur de selle.

      J’avais (un peu sur le papier) hésité aussi entre M et L. J’ai finalement pris le L.

      Je ne regrette aucunement mon choix. C’est juste parfait, à la montée comme à la descente. Après 3 mois d’utilisation, la taille semble tout à fait classique, alors que sur le papier et en statique, le vélo semble géant

      1. Merci de ta réponse !
        Tu as du jouer sur la longueur de potence ou ne n’était pas nécessaire ?
        La longueur du vélo n’est pas handicapante là où tu roules (Ardèche je crois), après peut être un temps d’adaptation ?

        1. potence d’origine… J’ai eu tendance au début à vouloir rapprocher au maximum la selle, pour psychologiquement (me rassurer) compenser le reach lonnnnnng. Et en fait, la position n’était pas optimale, les sensations au pédalage moyennes. Aujourd’hui, je roule de façon classique en milieu de rail, et c’est juste parfait.

          En Ardèche, dans le défoncé, c’est un vrai avantage. On voit les difficultés différemment avec… vraiment. Dans le sinueux, c’est long c’est sur, mais ça ne va pas moins bien en tous les cas que tous les vélos essayés jusqu’à présent sur ce terrain

        2. Bonjour Quentin,
          J’ai bien opté pour un L (Turq X01 Race également) et je me sens parfaitement bien dessus (cintre recoupé 770mm).
          Les seuls points négatifs pour moi :
          le coude en avant du boitier de pédalier est super exposé, même avec la protection intégré, le mien a déjà pris beaucoup d’impacts.
          J’ai un bruit de chaine horrible derrière sur les successions de chocs (pas sur les chocs isolés), on dirait vraiment que ça brasse, c’est super pénible. J’ai essayé en changeant chaine, dérailleur, plateau mais rien n’y fait 🙁 . As tu rencontré ce problème ?
          Je suis en X2 et au precos Yeti, j’habite à Grenoble, je roule principalement dans les alpes en enduro, station, vélo de montagne raide et épinglu mais aussi Finale ou Barcelone de temps en temps. Il est super polyvalent et passe partout parfaitement mais ce bruit casse tout le plaisir. L’atelier ne trouve rien non plus.
          Quelqu’un aurait des tuyaux ?
          Merci !
          Damien

          1. Salut Damien,

            rien de ce côté sur le SB150 que l’on vient de recevoir. Difficile de t’en dire plus comme-ça, sans voir et manipuler le vélo. À tout hasard : tout est bien serré ? Les suspensions ne sont pas réglées trop raides ? Du jeu nul part ? La chaine n’est pas trop longue ?

  11. Bonsoir,
    ayant roulé un 5.5, j’hésite entre un sb130 et un SB150, vous pouvez m’eclairer ? le sb150 pédale il bien (par rapport au 5.5) ? j’ai peur qu’il soit trop gros

    1. voila une bonne question qui m’a turlupiné aussi 😉 pour quelle genre d’utilisation, sur quel terrain de jeu principalement ?

  12. utilisation trail/all mountain/enduro dans l’heraut, avec un peu de navette/station quelques fois par an, mais sans rouler comme un pro EWS

    1. Des précisions avant de commencer, puisque l’on est hors cadre de notre protocole d’essai habituel sur Endurotribe…

      – Ces deux dernières saisons (2017/2018), j’ai eu comme vélo perso un 150/130 29 (Intense ACV, montage “hybride” perso), quasi un SB130 avant l’heure, pour un programme très similaire à celui que tu décris ( Trail, raids, AM, Enduro, Station). Avec un côté compétition en plus (TransV, Epic Enduro, couvrir les événements que l’on organise…).
      – Je n’avais que brièvement roulé le 5.5c, je m’appuie donc en grande partie sur les conclusions d’essai d’Antoine, dans lesquelles je me retrouvais/et me retrouve aujourd’hui pour t’éclairer sur la comparaison 5.5c/SB150
      – Je n’avais pas essayé les 2 nvx Yeti avant achat, et j’hésitais entre les deux modèles, mais aussi sur la taille (M ou L).
      – J’ai depuis novembre 2018 un SB150 L perso (X01 Race). Je n’ai jamais roulé le SB130. Mais les retours que j’ai eu à son propos confirme mon choix.

      Clairement pour moi, le digne héritier du 5.5c est le SB150, en mieux…
      – Il progresse largement sur le “point faible” du 5.5c à la longue : le confort/la tolérance. Il pardonne beaucoup… peut-être trop !! 😉 #pousseaucrime
      – Au pédalage, les prestations se valent (pas mieux…) mais c’est plutôt une agréable nouvelle de mon point de vue)
      – Le SB150 bonifie toutes les qualités du 5.5c : capacité de la cinématique à encaisser sans jamais talonner, ultra sécurisant sur l’angle, bon quand ça tourne, vélo qui accélère et excelle quand ca va vite

      Le VTT quasi parfait pour mon usage AM/Enduro quotidien (sortie classique de 30km pour 1200m de D+/-) avec en bonus quelques défis du genre Epic Enduro en solo, qq raids, voir peut être une TransV encore.

      Que reste il au SB130 ??
      – Des capacités au pédalage hors-norme, meilleures apparemment que le 4.5c
      – Une stabilité et des capacités en descente rares à ce niveau de pédalage
      – Un vélo plus pop, qui filtre moins que le SB150, mais plus fidèle au terrain. Plus fin dans l’approche et le pilotage, mais certainement plus rigolo aux yeux de certains. La où le SB150 est plus #sanglier.
      – Sans aucun doute plus sympa à piloter à plat, à basse vitesse. (Pour autant le 150 n’est pas mauvais)

      En espérant que ça puisse t’éclairer… 😉

  13. merci bien 😉
    le sb150 me fait peur dans les épingles et les single tournicotant à basse vitesse avec son empattement de camion mais tu semble confirmer que ça reste jouable

    1. entre la geo statique “sur le papier” et en dynamique, ya un monde… Cf le taille L et ses 480mm de reach pour mes 1,79m. Et puis en terme de geo, à quelque chose près, les 130 et 150 sont kif-kif. Ce n’est pas là que ça va se jouer

  14. et quand tu roules en mode trail all mountain leger, c’est pas trop gros, car 170mm devant quand meme…

    1. ici dans les cailloux ardéchois, ça frappe, même en rando Trail 😉

      Avec des réglages proches de ceux conseillés par Yeti, j’utilise très souvent 150mm en mode rando, tout en restant équilibré et confort. Et 160/165mm tout au plus, en attaquant

  15. Ok, donc pour toi et ton terrain de jeu, le sb130 aurait été clairement trop light, à moi de réfléchir si mon terrain de jeu dans l’herault le sera ou pas pour le 130 😉

    1. trop light je dirais pas , c’est ce que j’avais par le passé avec mon ex vélo (150/130mm). C’est juste plus du tout la même manière d’aborder les sentiers et finalement ça correspond mieux à MA façon de voir les choses/piloter, avec un vélo à qui confier une partie du boulot

  16. Ok je comprend, n’etant pas a l’aiss dans le gros pentu defoncé ça me permettrai peut etre de passer un cap quitte a « m’ennuyer »un poil plus en montee et sur le plat. Mais rassure moi le 150 n’est quand meme pas aussi gros enduro que peut l’etre un yt capra par exemple ?

    1. Je n’ai pas essayé le Capra… Par rapport à ton questionnement de départ, ce que je peux te dire c’est que le SB150 est un 5.5c en plus rapide, plus capable en descente, pas moins “polyvalent”, plus facile, plus confortable 😉

    1. j’ai lu des soucis de fiabilité par le passé sur certains modèles et aussi sur le plus récent SB100. J’ai personnellement un SB150 depuis novembre 2018, j’ai bcp roulé cet hiver/printemps avec, enduré l’humide Epic Enduro cette année avec (14h30)… et pour l’instant force est de constaté que rien est à signalé

      1. Salut
        Et pour le retour d’essai, c’est prévu pour quand ?
        Bon vu que j’ai commandé le miens, ce n’est plus urgent et je verrai moi-même …

  17. Impatient de lire votre retour.

    Je suis déjà décidé de prendre un SB150 le souci qui se présente à moi c’est la taille…..

    Je fais 1m77 ?.
    Je ne suis jamais monté sur un SB150 cependant un ami a un SB6 en taille M et j’ai fait quelques mètres avec il semble minuscule à côté de mon bronson 2 taille L qui me convient parfaitement.

    Donc vu m’a taille pensez vous que le L soit trop grand ?

    Vu les taraux j’ai pas envie de me louper.

    1. Bonjour Benjamin,

      Quentin, à la rédaction, fait à quelque chose prêt la même taille, et s’est posé les mêmes questions, d’autant que sur le papier, la taille L parait “grande”. C’est quand même ce qu’il a pris pour son vélo perso, et en vrai, on a tous les deux la même impression que toi : c’est pas si grand, ça peut même paraitre plus petit que certains concurrents en taille L. Bref, tu peux effectivement basculer sur du L 😉

    2. je dirais L sans hésiter 😉

      Je fais 1,78m pour 76cm de hauteur de selle, et le bike me parait tout à fait tailler “normal”, pas plus long que ça grâce au tube de selle redressé

  18. Avec 1.74 j’ai pris un M alors que mon Capra 29 Pro Race est un L.
    Les côtes du SB150 M sont très similaires au Capra L mais avec tube de selle redressé on a l’impression qu’il est plus petit.

  19. Bon 1 an après, on en est où de l’essais ?
    Perso, premier retour modeste avec le miens (je n’ai pas la prétention d’être un super rider ou un super testeur) :
    Mon derniers bike était un Capra Pro Race 29 2018 en L roulé plus d’un an.
    Là mon SB150 version T X01 est en M.
    Malgré des côtes assez similaires, la principale différence est un tube de selle plus redressé, le SB150 donne l’impression d’être moins “gros”.
    Le SB150 est plus facile au pédalage (meilleur position) par contre il me semble, qu’en danseuse, il patine un peu plus.
    Il prend plus de vitesse “tout seul” et est plus réactif quand on pompe.
    Il est plus vif de l’avant (déport réduit ???) et sans doute plus maniable. Pour l’instant je n’ai pas pu le tester dans du très rapide très défoncé pour avoir un avis définitif sur sa stabilité. Cependant elle me semble bonne sans forcément être meilleur que le Capra.
    La Grip2 fonctionne vraiment bien (un peu mieux que l’ancienne 36)
    Concernant l’amorto, je vais au fond (talonnage) alors qu’avec le Capra je n’y allait jamais (les 1.5 cm en moins ?, moins progressif ?) sachant qu’au niveau réglage j’ai suivi les préconisations du site Yeti pour la fourche et l’amorto. Ajouter des réducteurs de volume résoudrait-il le problème ou faut-il modifier mes réglages (dans quel sens ?) ?
    Voilà un 1er retour rapide en attendant votre cr de test

    1. C’est en cours. On y vient 😉 On te rejoint sur l’influence du tube de selle redressé sur la manière de tailler du vélo. C’est flagrant. Question : as-t uun cadre Turq ou C series ? De quel amortisseur disposes-tu ? DPX2 ou X2 ?

      1. Le Turq X01, donc X2.
        Samedi j’ai modifié les réglages avec les préco pour 2 kg de plus et ça semble mieux aller.

        Concernant les essais, vu les 2 dernières nouveautés (le Slayer et l’Enduro) vous allez avoir du boulot …

        1. Salut Eric, désolé pour le délais de réponse. Avec le X2, tu as véritablement trois solutions :
          – mettre plus de pressions (+5,10 ou 15Psi que la pression pour 30% de SAG, pour voir. Pas plus, après mieux vaut essayer autre chose)
          – ajouter des spacers dans l’amortisseur, pour ajouter un peu de progressivité (1, 2 ou 3 anneaux, pareil après c’est trop)
          – ajouter de la compression (Haute & Basses vitesses en même temps > la basse aide la haute à déclancher. +1 à 5 clics, au delà, on arrête).

          À mon avis, connaissant le Capra et globalement la progressivité assez marquée des YT (c’est leur identité, marque de fabrique), c’est ça qui doit “te manquer un peu”. Pas de stress : sois tu tiens absolument à la retrouver, et dans ce cas tu joue un peu des réglages pour y parvenir (dans ce cas, les Spacers ;-), soit tu te laisse un peu de temps pour apprendre à connaitre le vélo, laisser des habitudes s’installer, le pilotage s’adapter un peu, voir découvrir d’autres choses. Ce qui est certain > c’est pas la même marque, la même cinématique, les mêmes settings, donc ça “rend” forcément différemment… Tu nous en diras des nouvelles 😉

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *