FullAttack.cc, la nouvelle ère d'Endurotribe

Nouveauté – Le Devinci Spartan 29 entre (enfin) dans l’arène…

À force de le voir ça et là, on aurait presque fini par le considérer déjà sorti. Depuis quelques temps, le Devinci Spartan 29 et ses grandes roues est visible de tous, mais il nous manquait la base pour cerner l’engin…

Ses cotes, ses choix techniques, sa gamme et ses disponibilités sur le marché ?! Nous y voilà ! Tour d’horizon de ce que le Devinci Spartan 29 apporte de nouveau, ou du moins d’intéressant, aux tendances qui dessinent l’offre des vélos d’Enduro actuels…

 


Temps de lecture estimé : 6 minutes – Photos : Devinci


 

 

Entre de bonnes mains…

Depuis que les grandes roues ont fait leur apparition sur la scène internationale aux mains de certains top pilotes EWS, Damien Oton ne s’en est jamais véritablement caché : les grandes roues ont du sens a ses yeux pour aller vite. ” Les grandes roues, j’en rêve ! ” nous avait-il déjà confié par le passé, voyant certains de ses concurrents s’équiper. Nul doute donc que les exigences du pilote phare de la marque aient pesé pour décliner le Devinci Spartan en 29 pouces.

On aurait d’ailleurs presque pu croire que le Devinci Spartan 29 ne soit qu’un privilège de l’Aigle Catalan. Depuis de nombreux mois déjà, il l’étrenne sur les pistes de Coupe du Monde aux yeux et à la barbe de tous. Depuis la première étape EWS de l’année publiquement. Le vélo était alors aux couleurs de son prédécesseur en 27,5 pouces… Damien est certes aussi petit par la taille que grand par le talent, mais il ne s’agissait pas d’un effet d’optique : les roues étaient bien grandes !

Depuis, le Devinci Spartan 29 a conquis 2 podium Enduro World Series, occupe la troisième place du général, et a remporté une des plus belles éditions de la Megavalanche aux mains de son pilote fétiche. Autant dire que les souhaits étaient fondés et que les deux semblent bien s’entendre… Mais au delà de ça, qu’en est-il de manière plus objective ? Quels sont les principales caractéristiques du Devinci Spartan 29 ?

 

 

[divider]Devinci Spartan 29[/divider]

[column size=one_half position=first ]

  • Destiné à l’usage Enduro
  • Roues en 29 pouces 
  • 165/170mm, RockShox Lyric & Super Deluxe
  • Version Carbone & Alu
  • Reach de 465/73mm, taille L, offset long & court
  • Race Face, 36mm

[/column]

[column size=one_half position=last ]

  • Maxxis Minion DHF & DHR 2.4/5 WT Exo
  • Sram Code/Guide, 200/180mm av/ar
  • 6 modèles, 4 tailles, 4199€ à 9299€
  • 3,420kg, kit cadre, carbone
  • Dispo début novembre 2018
  • Fiche du vélo sur www.devinci.com

[/column]

Un gros air de ressemblance

Si l’on pouvait confondre les Devinci Spartan 27,5 et 29 en début de saison, alors peints des mêmes couleurs, c’est bien parce que sous la déco, les choix technologiques respectent la même lignée, participent au même courant de conception, et à la même identité de marque…

Une évolution par petites touches, ou plutôt des ajustements, même si en la matière, un point particulier mérite plus d’attention…

 

 

Superboost…

On a eu l’occasion de l’écrire à l’essai des Devinci Troy et Spartan 27,5 par le passé : une des caractéristiques des vélos de la marque est la précision latérale et la rigidité en flexion dont ils font preuve. Elles participent à l’idée de placer facilement la roue arrière, et de pouvoir faire face aux pires appuis et compressions sans se dérober. On comprend donc que l’objectif soit d’en faire autant avec le Devinci Spartan 29…

Avec le Split Pivot sur l’axe de la roue arrière, la dimension de l’axe et la largeur du moyeu arrière ont d’ailleurs toujours fait partie des éléments mis en oeuvre par la marque pour aboutir à ce trait de caractère précis. Et on l’a plusieurs fois écrit au cours de nos essais : la maîtrise de la rigidité d’un 29 pouces est un point critique pour réussir le vélo. De ce point de vue, il est donc logique de voir le Devinci Spartan 29 adopter le standard Superboost, dont l’entraxe passe à 157mm.

Ces explications n’enlèvent en rien le côté spécifique de ces nouvelles dimensions, et les répercutions qu’il peut avoir au quotidien dans la gestion du matériel… Mais elles permettent de saisir qu’au delà d’un énième standard, ce choix a du sens pour cette marque, cette gamme, ce concept et cette nouvelle déclinaison qu’est le Devinci Spartan 29.

 

 

Côté chiffres…

On connait donc les ambitions du Devinci Spartan 29 en matière de raideur. Reste à poser un regard sur la géométrie et la cinématique, pour finir d’appliquer notre grille de lecture habituelle sur ce nouveau venu.

[toggler title=”Geometrie” ]

En matière de cotes, notamment, puisque l’usage des grandes roues s’avère toujours plus exigeant en la matière. Les bases courtes sont à la fois une signature de la marque, et une solution que d’autres ont éprouvé avec réussite. Logique donc d’en trouver sur le Devinci Spartan : 430mm, 2mm de plus, à peine que sur la version 27,5, alors que la section de pneu compatible reste importante : jusqu’à 2.5 pouces, montés sur jantes de 36mm !

Autre dimension scrutée sur les 29 pouces actuels : l’offset de fourche. L’occasion de constater que Devinci sert tout le monde. Certains modèles sont en 51mm, d’autres en 42mm. Tous avec une potence en 50mm et les mêmes reach… Sans plus de précision pour l’heure, un choix curieux, à l’encontre de nos observations, que nous seront curieux d’approfondir.

Toujours est-il que pour boucler les cotes du triangle avant, les reach paraissent dans la bonne tendance du moment, de 465 à 473mm selon la position de géométrie en taille L. On a déjà vu plus long, comme plus court… Il faudra vraiment voir du côté de l’offset pour se faire une idée précise.

[/toggler]

[toggler title=”Cinématique” ]

Globalement, le concept de suspension arrière reste très proche de ce que l’on connait, jusqu’au débattement à la roue arrière, identique au modèle en 27,5 pouces. 29 oblige, on aurait pu craindre des bases plus longues et donc un bras de levier qui diffère, impliquant des settings différents. Mais à 2mm près, peu de chance qu’il y ait une différence significative.

C’est plutôt du côté de l’anti-squat qu’il faut regarder. Le Devinci Spartan est annoncé compatible pour plateaux jusqu’à 38 dents. On peut voir ça comme l’occasion donnée à Damien Oton de mettre à profit ses watts… Mais pas seulement. Ça implique un point de pivot légèrement plus haut, et donc, un anti-squat plus prononcé si l’on reste avec un plateau plus raisonnable.

Une petite différence qui a du sens dans la logique de déclinaison du 27,5 au 29 pouces. On en avait notamment déjà parlé comme un choix à propos chez Mondraker, lors de la présentation du Foxy 29 au printemps dernier, ou encore à l’essai des YT Capra 27 & 29 dernièrement.

[/toggler]

 

 

La gamme

Reste à voir ce que donne tout ce beau monde sur le terrain. Pour l’heure, Devinci dévoile 6 déclinaisons : 4 en carbone, 2 en aluminium. Oui, même pour ce monstre d’Enduro, la marque reste fidèle à ses habitudes de décliner chacun de ses modèles dans les deux matériaux…

Côté poids, la marque ne renseigne que celui du kit cadre carbone, à 3,42kg. Côté prix, en voici les détails pour ce qui concerne le marché francophone européen. Les dispos, quant à elles, portent sur novembre 2018…

  • Spartan Carbon 29 NX : 4799€
  • Spartan Carbon 29 GX : 5399€
  • Spartan Carbon 29 X01 : 9299€
  • Spartan Alu 29 NX : 3599€
  • Spartan Alu 29 GX : 4199€
  • Kit Cadre Carbon : 3499€
  • Kit Cadre Alu : 2299€
Rédac'Chef Adjoint
  1. Salut Antoine, as tu eu l’occasion de rouler le petit frere (Troy) version 2019. Habitant au Quebec et souhaitant rouler “local” je me dirige vers un troy pour remplacer mon SC Blur LT2. Et pourquoi pas passer un cap radical en sautant du 26 au 29. Le spartan me semble bien trop “gros” pour nos trails et mes capacités a rouler vite. Actuellement je cherche à comprendre les caracteres des troy 29 et 27.5 pour etre sur de faire le bon choix.
    Merci

    1. Salut, je n’ai pas eu cette opportunité. Mon expérience sur les Devinci se limite à ce que nous avons publié jusqu’ici : les anciens Troy Alu en 27,5 et le Spartan 27,5 en carbone. Compte tenu de ces expériences, du tempérament de chacun et du vélo que tu cherche à remplacer, je peux simplement te confirmer que le Troy serait le plus logique… Le Spartan est une arme de guerre 😉
      Pour le choix 27,5 vs 29, je peux te glisser quelques idées : notamment que ça se pilote différement. Ce que j’ai écris à l’essai des YT Capra 27 vs 29 peut se transposer > https://fullattack.cc/2018/08/verdict-yt-capra-cf-275-vs-29-big-boys-et-mechants-garcons/#ancre5. Ajoute à ça l’effet que ça peut avoir à la pédale : le 27,5 gicle généralement mieux, le 29 a une inertie et une capacité de franchissement qui lui font mieux garder la vitesse quand c’est truffé de racine ou rochers 😉

  2. J’ai un peu de mal à ce qu’on appelle l’axe de roue arrière en 157mm “superboost” un STANDARD,

    je rappelle la définition (larousse inside): “qui est conforme à une
    norme de fabrication en grande série”.

    Mon interprétation de ce montage d’axe, c’est qu’on est pas (en tout cas pas aujour’hui) dans la norme de ce qui se fait en 29″ (à la limite en 142mm de large)

    Je trouve que c’est un abus de langage, qui induit en erreur le lecteur, car rien n’indique qu’une solution technique choisie par un (ou plusieurs) manufacturiers sera une norme demain. Ça me semble être important dans la mesure où la facilité de remplacement d’un composant par un autre en lieu et place est pour moi un critère important dans le choix d’un vélo.

    Voila, désolé pour ce coup de gueule, mais ça me paraissait nécessaire

    1. Rectification > le standard boost actuel, pour roues de 29 pouces, est en 148mm, 142mm étant la dimension précédente, à l’apparition des axes de 12mm traversant, en remplacement des 9/10mm à serrage rapide, eux mêmes en 135mm principalement… Effectivement, ça fait beaucoup de dimensions et de standard, surtout si l’on considère que fut un temps, le standard en descente était à 150mm..! Toujours est-il que l’appellation standard tient à partir du moment où – en totale respect de la définition du Larousse – plusieurs fabricants s’entendent autour d’une dimension commune pour la production de leur produits. À notre connaissance, c’est le cas autour de ce Superboost 157mm, dont on a entendu parler par ailleurs. Je comprend donc l’amalgame possible, mais en l’état des informations portées à notre connaissance, l’emploi de ce terme reste correcte. On y remédierait si l’avenir contredisait cette analyse 😉

  3. Salut à vous et tout d’abord merci pour cet article qui est le premier que je lis sur votre site mais certainement pas le dernier : j’enchaîne avec celui sur l’anti-squat ; )

    Juste une micro-remarque sur la différence entre côte et cote :
    la côte c’est ce qu’on gravit avec nos vélos et la cote d’une côte c’est l’ “Évaluation numérale qui sert à exprimer l’élévation au-dessus d’un point altimétrique de référence d’un terrain, d’un cours d’eau, d’un point quelconque.” (source https://fr.wiktionary.org/wiki/cote pour m’éviter d’écrire n’importe quoi 😉

    J’arrête d’être aussi chiant avec vous que l’a été ma chère Môman avec moi et je retourne lire vos articles !

    Merci encore !

    mathias

    1. Bien vu, correction faite, merci ! Ici, c’est pour parler de cote = l’indication d’une dimension 😉 Au plaisir !

  4. Salut
    Comment interprètes tu le modèle gx LTD par rapport au gx avec son offset réduit et son équipement différent. J’aurais tendance à dire plus joueur et plus engagé…
    Mais contrairement au troy ltd, l’offset réduit ne s’accompagne pas d’une augmentation du débattement avant.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *