Des nouveautés printemps/été 2021, de la tête aux pieds…

C’est le printemps, retour des beaux jours… Et dans la mode, sortie des gammes printemps/été 2021. Pour aujourd’hui, on s’intéresse donc à l’équipement du pilote : casques, lunettes, maillots, shorts, chaussures… Bref de tout, de la tête aux pieds ! Avec du Fox, du Dainese, du Race Face, du Relief, du Troy Lee Designs, du Dakine… et même du Fox Shox, puisque la marque de suspension au renard dévoile une gamme conséquente de textile lifestyle !


Pour la tête…

On commence ce Ça vient de sortir printemps/été 2021 par quelques nouveautés Oakley et Shimano, catégorie vision :

Galerie commentée :

Pour finir d’équiper la tête, c’est au tour de Fox de dévoiler de nouveaux coloris pour sa gamme Printemps 2021, à commencer par les casques :

Galerie commentée :

Lunettes Oakley Plazma > www.oakley.com/

Lunettes Oakley Encoder > www.oakley.com/

Gamme lunettes Oakley M-Frame 80 Origins > www.oakley.com/

Lunettes Shimano verres RideScape > bike.shimano.com/

Casques Fox Printemps 2021 > foxracing.fr/

… les tenues printemps/été 2021

On continue, d’abord avec Fox pour compléter sa gamme Printemps 2021, côté textiles cette fois :

Galerie commentée :

Puis on enchaine avec de nouveaux produits textiles chez Dainese, Five Ten, Leatt, et bien d’autres :

Galerie commentée :

C’est au tour de Race Face et Fox Shox ! Appartenant au même groupe : la première étoffe sa gamme déjà existante de produits assez spécifiques et aux coloris plutôt atypiques…

Galerie commentée :

Quand la seconde, Fox Shox, spécialiste des suspensions, dévoile, pour la première fois, une gamme de fringues casual en tout genre, homme et femme : bonnet, chemises, sombrero, sweats, vestes…

Tenues Dainese HGL > www.dainese.com/

Tenues Fox Printemps 2021 > foxracing.fr/

Tenues Five Ten > www.adidas.fr/five_ten

Collection Leatt Skull > www.leatt.com/int/

Maillot Relief Caladette > www.relief-equipements.com/

Tenues Race Face > www.raceface.com/

Tenues Troy Lee Designs Luxe & Lilium > troyleedesigns.com/

Tenues Troy Lee Designs Skyline Trail > troyleedesigns.com/

Gamme lifestyle Fox Shox > shop.ridefox.com/collections/

… et pour les pieds !

De la tête aux pieds… On finit donc par le bas, les pieds, cette revue des nouveautés printemps/été 2021. On découvre de nouvelles chaussures chez Bontrager, Dakine et des chaussettes chez Relief :

Galerie commentée :

Chaussures Dakine Drift > www.dakine.com/

Chaussures Bontrager Evoke > www.trekbikes.com/fr/

Chaussures Bontrager Foray > www.trekbikes.com/fr/

Chaussettes Relief > www.relief-equipements.com/chaussettes/

Rédacteur Testeur
  1. Ouah, en v’là de la matière ! J’aime bien Relief, ce qu’ils font est chouette, j’aimerai qu’ils se lâchent plus au niveau du graphisme, c’est un peu limité là, et qu’on arrête avec les logos en gros, on est pas des panneaux publicitaires !
    Et le girly… oui mais pour tous ! Vivement que les gammes homme /femme se mélangent davantage, je veux rouler en rose ou en violet, avec des fleurs (vive Dharco ou Loose Rider…) et ma compagne aime les graphisme camouflage ou les tenues sombres,il est temps de casser les barrières et les stéréotypes !

    1. Salut Eric, notre fervent défenseur de la gente féminine !

      En effet, plus de mixité dans les designs et coloris seraient les bienvenus pour tout le monde. C’est d’ailleurs pourquoi on le souligne dans l’article, avec un côté girly qui se cantonne trop souvent au rose et ses dérivés stéréotypés 😉

  2. Ah Tom ! Je ne crois pas que la gent féminine ait besoin de moi pour se défendre ! Par contre je pense que notre sport a grand besoin d’inclusivité, et j’aimerai que vous en fassiez davantage sur ce thème , je ne le cache pas (au risque d’insister un peu…). Oui j’aimerai davantage de vidéos de rideuses(coucou Miranda Miller au hasard). Et quand je lis sous le clavier de votre (unique) rédactrice « un vélo adapté aux femmes… jusqu’au design » je me dis que c’est pas gagné, même si j’ai conscience que votre lectorat doit être très majoritairement masculin et que ce n’est pas si simple !

    1. Bonjour Eric,

      On a visiblement tous notre définition de l’inclusivité. Il suffit d’ailleurs de faire quelques recherches sur le thème pour voir qu’elle n’est pas clairement établie, ou plutôt que le terme existe bien, mais que sa définition et sa mise en oeuvre font débat. Il y a effectivement cette idée de réduire, voir d’effacer les différences, tel que vous le suggérez. Pourquoi pas, mais ça peut aller à l’encontre même du principe, puisque certains considèrent au contraire que ce serait ne pas faire « plus de place » ou offrir « plus de considération », bref plutôt donner le sentiment « d’ignorer le sujet ». C’est d’ailleurs la contradiction que l’on perçoit fréquemment dans les discours à ce sujet, et à laquelle on fait nous-même face dans nos choix. Le sujet est sensible, la ligne de crête étroite, et les interprétations multiples.

      1. Pour ma part : « C’est en les considérant égaux, profondément et de manière acquise, que je ne ressens pas le besoin de devoir afficher et affirmer cette égalité à chaque occasion qui se présentent et encore plus lorsqu’il est question de les comparer, auquel cas ça voudrait bel et bien dire qu’on ne les juge pas de manière égale » 😉

        1. Oui, pour moi ça ce sera la ligne à suivre quand l’égalité sera acquise, aujourd’hui c’est plutôt une façon d’entériner la situation actuelle. Mais je peux comprendre qu’elle te satisfasse ou que ne soit pas ton cheval de bataille ! Vos confrères de Pinkbike ont lancé un grand questionnaire sur l’état du sport et publient les résultats ces jours-ci, la partie sur les différences de salaire homme / femme chez les top pilotes de toutes les disciplines du VTT font relativiser l’acquis, et pas qu’un peu…

          Bon et je vous titille un peu sur cette question, on en débat (sereinement j’espère) ici, je ne vous poursuivrai pas sur d’autres articles à l’avenir 😉 !

  3. Merci Antoine pour ta réponse sur ce sujet délicat. Bien sur la définition de l’inclusivité fait débat, mais ta réponse est une belle façon de botter en touche quand même !

    Une question que j’ai envie de vous poser, à toute l’équipe fullattack, c’est quelle est votre ligne éditoriale sur le VTT au féminin ? Dit autrement le VTT est un sport clairement masculin et intégrer davantage le public féminin demande une approche spécifique, certains acteurs de l’industrie s’y prêtent avec des lignes de vélos spécifiquement féminins, ou des gammes de tailles élargies, du sponsoring (Katy Winton récemment), ou des événements dédiés (Red Bull Formation ou Mons Royale Future Ground, les Bikettes par chez nous). Le sujet est régulièrement traité dans les médias VTT anglo saxons plus en pointe culturellement sur la question.

    Je ne perçois pas clairement votre position sur ce sujet, j’ai l’impression que c’est traité comme une rubrique secondaire alimentée à l’occasion, contrairement à d’autres débats sur la géométrie, le format de courses, la réglementation VVTAE où vous êtes plus en pointe. Au-delà de la polémique, c’est une question sincère et évidemment c’est votre magazine, vous traitez donc la question comme vous le souhaitez / avec les moyens dont vous disposez.

    1. Bonjour Eric,

      Si c’est perçu comme une manière de botter en touche et qu’il est nécessaire de relancer le débat, c’est que la contradiction mise en évidence a son importance. Notre approche spécifique pour en tenir compte consiste d’abord à avoir des personnes directement concernées dans l’équipe. Que l’on suit, que l’on interroge, avec qui l’on échange et partage, dont les points de vue participent à nos choix éditoriaux. C’est une valeur fondamentale chez nous de fonder nos propos sur du vécu. En l’occurence, ça nous permet de faire un tri entre pertinent et superflu, et de composer avec l’antagonisme du sujet et les effets secondaires qu’il engendre. Comme pour d’autres sujet, c’est notre méthode pour garantir de ne pas « suivre les tendances » mais les aborder avec esprit critique et mise en perspective. C’est cette approche qui dicte l’équilibre et la place entre les contenus « spécifiquement féminins » et les contenus « non genrés » de nos magazines. Désolé si cette approche n’aboutie pas à une campagne militante ou plus « spécifique » de notre part, mais comme pour l’ensemble des autres sujet cités sur lesquels on peut paraitre « plus en pointe » c’est cette honnêteté que l’on défend avant tout.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *