FullAttack.cc, la nouvelle ère d'Endurotribe

Nouveauté – Le Transition Sentinel, dans les pas du Scout !

En février dernier, Transition dévoilait la mise à jour du Transition Scout. Pas révolutionnaire en soit, mais particulièrement à propos, bien sentie, habile et respectueuse de l’identité de la marque. Alors, forcément, on appelait de nos voeux une telle initiative sur les autres modèles de la gamme… et il ne fallait de toute façon pas être particulièrement malin pour s’y attendre ! 

La question portait davantage sur le timing, et les capacités de la marque à procéder. Début de réponse aujourd’hui avec le Transition Sentinel qui évolue à son tour. Logiquement, dans les pas de ce que l’on a découvert il y a peu… Tout en préservant/ajustant ce qui fait la particularité de ce modèle à tout faire en provenance de Bellingham. 

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Photos : Transition


 

 

Petit rappel

Pour ceux qui auraient la flemme de (re)lire notre article détaillé du 13 février dernier, une petite séance de synthèse s’impose. À cette occasion, Transition dévoilait la nouvelle version du Scout, augurant une nouvelle ère au sein de sa gamme. Finies les formes arrondies des précédentes générations, on y découvrait des lignes plus tendues, aux angles plus saillants. Un design rendu possible par un procédé de fabrication nouveau, à base de latex et de fibres Toray permettant un contrôle plus pointu du ratio raideur/tolérance/résistance.

Côté suspension et géométrie, Transition faisait du Transition ! À savoir une cinématique à la courbe de ratio linéaire dans son évolution, et progressive entre les valeurs de début et fin de course… Couplée à une géométrie fidèle aux préceptes de la SBG geometry à savoir long, bas et racé, avec un offset court. La marque profitait de l’occasion pour communiquer sur la possibilité de jouer de la course d’amortisseur pour ajuster le débattement, et sur des tubes de selle ultra-courts pour favoriser l’usage de tige de selle à fort débattement. Le tout, sur 5 tailles au catalogue, de S à XXL.

 

 

[divider]Transition Sentinel[/divider]

[column size=one_half position=first ]

  • Usage Enduro
  • Roues en 29 pouces
  • 150/160mm, RS Lyrik & Super Deluxe
  • Triangle avant, arrière & biellette carbone
  • Reach 476mm en L, offset court 42mm
  • Roues Stan’s Flow, 30mm

[/column]

[column size=one_half position=last ]

  • Maxxis Minion Assegai & DHR II, EXO+ 
  • Sram Code, 200/180mm
  • 3 modèles, 5 tailles, 3399€ (kit cadre) 4999 à 7399€
  • 13,94kg, Taille L, XO1, annoncés
  • Dispos kit cadre mai 2020, vélos juillet 2020
  • Fiche du vélo sur www.transitionbikes.com

[/column]

 

Logiquement

Le Transition Sentinel dévoilé ici suit la tendance. Voilà donc les derniers progrès de la marque étendus à son modèle à tout faire. Comprenons par là que Transition suggère le Sentinel lorsque le programme d’utilisation doit s’étendre des longues journées de selle à des sessions bike-park endiablées… Avec, au coeur de tout ça, de bonnes parties de pilotage, d’action et de sensations…

Bref, du VTT avec goût prononcé pour l’effort au service du pilotage… De l’Enduro comme on l’aime quoi ! Pour jouer ce jeu là, le Transition Sentinel profite de l’occasion afin ajuster certains points de sa conception. Logiquement aussi, cinématique et géométrie y passent. On y jette donc un oeil averti…

 

[toggler title=”Côté cinématique” ]

C’est de ce côté que le travail semble avoir été le plus important. De nos différents essais au sein de la marque, Patrol et Sentinel notamment, on retenait à la fois une certaine exigence de la suspension arrière, et des mouvements d’assiette très contenus. Sur ces modèles, le ratio évoluait à des valeurs comprises entre 2.6 et 2.3, soit à peine plus de 10% de progressivité sur une valeur moyenne assez basse.

Cette nouvelle version du Transition Sentinel joue la tendance assez partagée actuellement, d’une progressivité plus importante, allant chercher un ratio de départ plus élevé. Autour de 2.85 en début de course, pour près de 2.15 en fond de débattement. La marque communique 24% de progressivité sans en détailler précisément la calcul, mais l’ordre de grandeur parle > grosso-modo 2 fois plus progressif que l’ancienne version.

C’est censé apporter plus de sensibilité en début de course et éviter que l’on sente la fin du débattement. Entre les deux, le Transition Sentinel fait toujours usage d’un ratio qui évolue de manière constante, l’idée étant d’offrir la double compatibilité air/ressort et d’offrir le support qu’il faut en milieu de course. Au rang des adaptations possibles, la marque communique aussi sur la possibilité de monter un amortisseur à la course plus faible (57,5 contre 62,5mm) pour customiser le vélo à 140mm de débattement.

 

[/toggler]

[toggler title=”Géométrie vs l’ancien + longueur des bases” ]

Au rayon géométrie, les évolutions se mesurent aussi par rapport à l’ancienne version du Transition Sentinel. Au premier rang desquelles, la marque communique sur des bases 5mm plus longues. L’intention ? Apporter un poil plus de stabilité à ce vélo capable d’aller vite…

D’ailleurs, une lecture attentive confirme bien cette idée. L’angle de direction perd également 0,4°. Une broutille en soit, mais à reach équivalent (1mm d’écart) il fait prendre 16mm à l’empattement avant. En proportions, l’empattement avant augmente de la même valeur que les bases. Une initiative en tout point conforme aux notions de répartition des masses évoquées dans nos colonnes. Ça se tient ! 

[/toggler]

 

 

La suite ?!

Toute la question maintenant est de savoir ce que ça donne sur le terrain. Jusqu’ici plébiscités pour leur stabilité d’assiette et leur géométrie avant-gardiste, même si ça en faisait des vélos un peu atypiques, les Transition semblent vouloir encore progresser. Est-ce que ça en change le caractère pour autant ? Qu’en reste-t-il ? Comment en tirer profit ? À qui ça se destine ?! 

On reconnait là les questions auxquelles nos essais complets tentent de répondre… Et pour cause, nous prenons justement possession du Transition Sentinel pour test. C’est donc le moment ou jamais de poser des questions et suggérer des pistes d’essai complémentaires en commentaire de cet article. On en tiendra compte au moment du verdict, d’ici quelques semaines.

 

 

Les versions disponibles

Pour l’essai, nous disposons de la version GX, soit le milieu de gamme du Transition Sentinel. Comme pour le Scout, la marque a retenu deux couleurs. Ici Gris titane et Or brut. Dispo à tous les niveaux de gamme, et pour le kit cadre, sans discrimination…

Rédac'Chef Adjoint
  1. Un de plus dans ma shopping list ! Hâte de lire votre essai.
    Restera à choisir entre l’Ibis V2, le Sight 2020 et ce nouveau Sentinel…

    1. on les a pas forcément tous au tableau d’essai, mais on pourra quand même en re-parler pour préciser. Merci en tout cas de partager cette liste, ça donne des idées et ça participe à planter le contexte de l’essai 😉

      1. Juste que sa géométrie encore plus radicale que le précédent modèle risque de le “réserver” à des pilotes en forme et possédant un bon bagage technique notamment dans les passages lents…

        1. Perso, je pense presque l’inverse. Sur le papier, j’aurais presque envie de penser que les changements en matière de cinématique peuvent en faire un vélo un peu moins figé, ce qui pourrait expliquer et compenser l’allongement du vélo… Après, je prends un risque en disant ça > je suis en train de forger un “à priori” que le terrain va peut-être tout bonnement flinguer. C’est le jeu, on verra bien 😉

      2. Notez que vous n’avez pas forcement besoin de sauter sur le Sentinel V2 si vous avez deja le modele original. Vous pouvez aussi vous procurer le link LT Sentinel de Cascade Components et transformer radicalement la suspension pour obtenir la meme progressivité que le nouveau modele offre et un débattement semblable ou supérieur. J’ai préfère choisir cette voie.

        1. Sous réserve que les settings internes d’amortisseur n’aient pas évolués. D’une saison sur l’autre, RockShox et les marques progressent sur ce qui se trouve à l’intérieur des amortisseurs, mais ne communiquent pas nécessairement dessus. On se renseigne…

    1. Ils arrivent. Ça irait de 3999€ le kit cadre à 7399€ le modèle XO1, mais on attend encore confirmation et détail modèle par modèle.

      Ils sont là. J’ai mis l’article à jour. Le kit cadre est à 3399€, pas 3999€. Il comporte cadre + amortisseur, pas le jeu de direction.
      Pour les dispos, Kit cadre dans un premier temps, vélos un peu plus tard. Le montage de ces derniers est impacté par la situation actuelle, c’est retardé.

  2. Bonjour,
    63.6° d’angle de direction ????
    C’est les cotes des vélos de descente ca devient franchement radical (char d’assaut) non ?
    Les couleurs quelle misère ….
    Sinon quelques questions en vrac :
    * Quel est la course de l’amortisseur (et le ratio d’amortissement) ?
    * Diamètre du roulement principal des bases (double roulement ?) ?
    * Type de boîtier de pédalier ?
    * Prix du cadre ?
    * Garantie ?

    1. Le chiffre peut faire peur sur le papier, mais en vrai dans un sentier c’est le contraire: il donne confiance et permet d’être plus à l’aise même dans les passages lents. Je ne me suis jamais senti aussi bien dans les épingles du moulin de Corps ou dans celle Cassagne qu’avec mon stumpy EVO (63,5 devant). J’ai hate d’aller voir ce que donne mon Enduro (63,9) dans le même terrain….

    2. Comme toujours > la géométrie sur le papier est une chose, la manière avec laquelle elle s’anime et se couple avec la cinématique en est une autre. Quant aux goûts et aux couleurs… Perso, on a trouvé une tenue assortie au coloris “or brut” qui est magnifique 😉

      Course d’amortisseur et ratios > C’est dans l’onglet “Côté cinématique” du paragraphe “logiquement”. tout y est :
      62,5mm pour 150mm / 57,5mm pour 140mm / Ratio de 2,85 à 2,15 en 62,5/150mm à priori.

      Diamètre des roulements > les références sont sur le site Transition : 2x 6903, 2x 6902, 4x 6802, 2x 3802, 2x 6900.
      tu parles bien des roulements qui articulent les bases au triangle avant ?

      Boitier > info au même endroit : BSA 73mm fileté

      Prix du cadre : à priori 3999€ avec amortisseur et jeu de direction, information à confirmer

      Garantie > à vie, comme c’est en vigueur depuis le lancement du Scout en février dernier. Tous les détails dans notre article à ce sujet
      > https://fullattack.cc/2020/02/nouveaute-le-transition-scout-evolution-bien-senti/#ancre3

  3. Hâte de lire le test terrain !
    Le sentinel est dans ma shortlist, même si j’attends avec impatience votre compte rendu du Tyee !

      1. Too bad, perso c’est le Tyee qui m’intéresse en priori au regard de son tarif et de la possibilité de le monter “à la carte”.
        Pour le Sentinel, j’avais essayé le précédent que j’avais trouvé bon pédaleur et une tuerie dans le rapide défoncé.

  4. Bonjour,
    Est-ce que les équipes de Transition auraient communiqué quant à la possibilité de monter un amortisseur en 205×65 ?
    Dans l’idée, cela permettrait une configuration “gros enduro” avec une fourche en 170mm à l’avant.

    1. Aucune communication en ce sens. Seules les courses de 62,5 pour 150mm et 57,5mm pour 140mm sont évoquées pour l’heure.

      1. Jetez un coup d’oeil sur le site de Cascade Components. Vous pouvez maintenant installer un 205×65 sur l’ancienne version du Sentinel (débattement de 158m m je crois).

  5. Une géométrie radicale, a voir ce que ca donne en roulage mais c est la tendance.
    Pour ma part j ai commandé un mondraker foxy r 29 que je devrai recevoir d ici la fin de semaine.
    Hate d essayer ce vélo qui vous avez pas laissé indifférent ?

  6. Si ce nouveau Sentinel est aussi bon que le Patrol….ça.sera l’occasion.pour moi de passer au 29…
    Car le Patrol…c est un des bike les plus sains que j ai eu…non le plus sains sans conteste…et j’en ai eu un paquets…a 54 balais…chance comprends.

    1. Pour le nouveau Sentinel je ne sais pas mais j’ai un pote qui est passé du Patrol à l’ancien Sentinel et visiblement il est très content alors qu’il hésitait par rapport au 29

    2. Bonjour Jacques,
      Entièrement d’accord avec toi. J’ai eu un Patrol et ça a été mon meilleur vélo en terme de plaisir de rouler et de fun, et pourtant j’en ai une un paquet aussi.

    1. Pas certain de saisir où veut mener ce commentaire > le résultat plus précis est 24,56% si les valeurs et ratio de courbe sont exacts. 25% Est un arrondi logique à l’entier supérieur, mais Transition communique sur 24%. Ça peut juste venir de l’imprécision de lecture ce qui est le plus probable. Le calcul précisé ici est valable, mais d’autres marques prennent la valeur moyenne entre début et fin de course, ou médiane, au lieu de la valeur supérieur, au dénominateur, ce qui peut engendrer un écart… Dans tous les cas, il est toujours bon de préciser la méthode de calcul d’une valeur pour mieux en maitriser la signification et savoir à quoi c’est comparable. Et à contrario de faire savoir quand un doute persiste, d’où la remarque ici. C’est un peu pointilleux, c’est vrai. On a un article à ce sujet qui sort sous peu, on y reviendra 😉

  7. Rien de spécial au commentaire, c’était juste pour commenter la phrase “sans en détailler précisément la calcul”

      1. Et bien je trouve que Ça ressemble beaucoup à du Giant, autant niveau cinématique que design. Si ce fameux Transition qui fait tant envie était sticker Giant, je me demande si les commentaires seraient autant élogieux… par ailleurs et à la vue du tarif pratiqué on serait en droit de demander plus… pour le tarif il me semble que le Recherch Developpment n’est pas à la hauteur… ce n’est que mon avis et je peux comprendre que Transition fasse rêver mais là pour le coup je préfère acheter un Giant’ et ne’ pas me flinguer le portefeuille…

        1. D’un point de vue cinématique, ce sont quand même deux concept différents. 4 bar linkage pour l’un, triangle arrière unifié pour l’autre. Certes les deux ont un point de pivot virtuel, mais c’est à peu près tout ce qui les rapprochent. Dans le design, pour avoir vu les deux de mes propres yeux, il n’y a aussi là presque rien à voir : formes rondes, vernis brillant, peinture nacrée pailletée sur le Reign / lignes droites, angles saillants, peinture monochrome mat pour le Sentinel… Et pour les avoir tous les deux roulés, à l’usage aussi, ça diffère, notamment dans les côtes ! Bref, j’ai du mal à saisir les fondements de ce point de vue 😉

  8. Sympa et en plus avec cette fois un bon dégagement pour le pneu arrière, dommage que les prix augmentent.
    Une comparaison avec le Capra 29 serait intéressante.

  9. salut, Pour ma part je suis un fidèle à Transition, j’aime ces bikes qui sont à la fois joueurs et performants. J’ai eu le patrol 2017 alu et à présent sur un smuggler carbone 2019.
    Je compte opter en complément pour le sentinel, plus dans une pratique bike park et shuttle avec des gros dénivelés engagés en montagne. Maintenant je suis impressionné par l’empattement ( wheelbase de celui-ci ) 1263 en taille L… si je le compare à mon Smuggler en 1213… ou encore 1210 pour mon ancien patrol avec l’ancienne géométrie. Ce qui me fait un peut douter sur la maniabilité de celui-ci. Il est également très couché avec un angle de chasse de 63,6. Après avoir regardé encore d’autres mesures je suis à me demander si je devrais pas passer à la taille du dessous soit un M pour mes 1m79… ou me tourner vers le scoot pour plus de maniabilité. en tout cas hâte de connaitre votre retour. merci

    1. Salut Alexis,

      On en dira plus au moment du verdict, mais pour l’heure une chose interpelle dans ton raisonnement > tu as déjà un Smuggler pour une pratique All Mountain, et vise un Sentinel pour une pratique plus Enduro et engagée. Pourquoi comparer le Sentinel au Smuggler, avoir peur que son empattement soit trop long, si ce n’est pas pour le même usage. En Enduro et plus encore en station/bike Park, l’empattement et l’angle de direction te sauverons la vie et t’appporteront ce qu’il faut pour faire face au terrain, à la pente, et à la vitesse. Sinon, autant y aller avec le Smuggler 😉 Non ?

  10. Salut antoine, Merci pour ton message. Oui c’est ce que je me dis de plus en plus je n’ai qu’à bodybulder un peu mon Smuggler afin de rouler en station également. C’est plus une crainte de l’abîmer comme j’ai déjà pu le faire avec d’autres bikes. L’avantage du Smuggler c’est qu’il reste dynamique graçe à son petit débattement et bien sur la géométrie . Pour avoir aussi roulé l’ancien Sentinel je suis curieux de voir son évolution.

    1. tu le touche du doigt > ça mérite d’essayer pour se convaincre. Un nouveau Sentinel, et/ou bien d’upgrader ton Smuggler. Perso, en station je pense que le Sentinel serait une arme, et je ne pense pas qu’il soit “concurrençable” par un smuggler, même upgradé. Mais ça dépend aussi de ce que tu recherche. Si tu as l’occasion de te faire prêter pour essayer, dans tous les cas, ça peut aider 😉

  11. Salut Antoine,
    Joli monture. C’est très tentant. Je viens actuellement d’un stump 2019 en L. Clairement le vélo est trop court pour moi… (je mesure 1m85) Je cherche un nouveau bike avec la même polyvalence, pour des sorties de 40 50 kms tout à la pedale autour de Grenoble, mais avec un poil de deb en plus pour le confort/confiance/vitesse et surtout un bike plus stable. Et pour couronner le tout je veux m’amuser et jouer avec le terrain.
    J’ai donc essayé le nouvel enduro spe en taille S4. La position est top, j’ai vraiment senti une grosse différence dans les montées techniques ou le bike est un rail et tu as juste à pedaler et gérer la traj. Un régal ( peut-être un chouilla lourd… même en sworks…), mais un peu usant. A la descente l’empattement plus grand fait merveille dans le rapide ou le pentu, on va vite, très vite. Mais ca manque de fun. Les appels contre appels sont difficiles à lancer, et dans le sinueux si tu as pas le tempo tu sors… Conclusion: un très bon bike mais qui est too much pour moi et mon programme (je suis pas prêt à sacrifier la polyvalence et les belles sorties montagne).
    Du coup ce sentinel me fait toujours un peu peur mais j’avoue qu’il me fait de l’œil. J’ai goûté au joie du longer slacker blablabla…? et j’ai bien aimé. Et surtout quand je remonte sur mon stump je me fais peur. ??
    La question du coup c’est: est ce que je peux avoir les avantages de la geo du sentinel en ayant le côté fun et polyvalence derrière ?
    Et pour finir quand est ce que vs comptez faire paraître l’essai? J’ai hâte de vous lire.
    Merci et à bientôt (deconfiné…)
    Tom

    1. Salut Tom,

      l’essai devrait paraitre entre la fin mai et début juin. Tout dépendra des conditions dont on va pouvoir profiter dans les prochaines semaines. Pour l’heure, les premiers tours de roue sont simplement prometteurs. On y trouve la sensibilité qui manquait aux précédents Transition, mais on garde le très bon maintien à mi-course… Du coup, t’as envie de jouer : manual, noses-turns, appel/contre appel… Et ça pédale sacrément bien ! Bref, j’ai le sentiment que ça pourrait coller à ce que tu me rapporte, mais ce n’est qu’une première impression, à confirmer dans les semaines à venir 😉

    1. Bonjour, j’ai rendu le vélo hier, j’ai tout ce qu’il faut dans l’ordinateur et en tête pour procéder, mais au planning, certains articles ont encore la priorité. J’espère durant la première quinzaine de juillet 😉

  12. Dans le même style de bike ludique et performant, je recommande le Evil Offering!
    En 160 devant / 140 derrière, facile et ludique. D’ailleurs à quand un test Evil dans Endurotribe???

  13. Salut Antoine,

    En attendant (avec impatience) ton verdict, est ce que tu peux me dire en quelle taille tu l’as teste et quelle taille tu fais?

    Le guide des tailles m’annonce pour mes 1m85 un L, mais en regardant ailleurs, norco entre autres, sur le sight ce serait un XL pour moi… En détail , et toujours en comparant avec mon stump le sentinel en L serait plus court en top tube, donc une position plus « ramassée » avec la potence courte en plus. Pour le reste c’est de toutes facons plus grand que le Stump. A ton avis est ce qu’un L serait ok ou est ce que ca vaut le coup de passer en XL?

    J’aimerais avoir ton ressenti sur la position au pedalage et en descente.

    Merci.

    A+

    1. Salut Tom,

      je mesure 1m82, pour 81cm d’entrejambe. Jambes assez courtes pour ma taille, donc buste assez grand. J’apprécie les grands vélo, mais pour le coup, j’ai quand même trouvé que le L taille grand par rapport à la concurrence. Je parle ici à la descente, donc debout, c’est donc le reach qui compte. Au pédalage, le Sentinel fait usage de la dernière tendance, qui consiste à redresser le tube de selle. Ça a une influence directe sur la mesure du top-tube et ça explique ton impression > à part ça, tout parait plus grand. À mon sens, il faut l’accepter et aller dans ce sens, ou passer son chemin. Le vélo est conçu comme ça, faut en profiter. Perso, j’apprécie. Pour résumer ce que j’en pense, j’avais écris à ce sujet l’an passé par ici (paragraphe “ChillZone” > https://fullattack.cc/2019/07/verdict-essai-du-pole-machine-le-bien-nomme/#ancre4) et le Sentinel s’en inspire. si tu veux être plus allongé au pédalage, ça va commencer à faire un vélo très grand le reste du temps ! Donc 1m85, en fonction de ton entrejambe, t’es de toute façon certainement limite entre deux tailles, mais je peux comprendre le guide des tailles et j’aurais cette fois tendance à m’y tenir.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *