FullAttack.cc, la nouvelle ère d'Endurotribe

Nouveauté – Le Orbea Laufey, plus enthousiaste encore ?!

On l’a encore vu récemment en commentaires du nouvel Occam, et c’est quelque chose que l’on écrit peut-être trop rarement : nos VTT peuvent coûter (trop ?) cher ! Et même si pour le coup, l’Orbea Occam fait un effort intéressant avec sa déclinaison aluminium à 2300€ prix d’appel, cette somme reste un bagatelle et ne doit pas être un frein pour avoir le droit de s’amuser à vélo… 

C’est clairement dans cet esprit que la marque espagnole met également à jour l’Orbea Laufey ! Alors certes, oui, c’est un semi-rigide… Mais on nous a déjà, par ailleurs, suggéré qu’il avait de quoi être séduisant pour les amoureux de pilotage que nous sommes sur Endurotribe. Pourquoi ?! Comment ?! On jette une fois de plus un œil sur la nouveauté, histoire d’y voir s’il y a de quoi s’enthousiasmer… 

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Photos : Orbea


 

 

 

Jusqu’ici…

Avouons le : l’Orbea Laufey était un peu passé à travers les radars Endurotribe… Et pourtant, depuis un petit moment déjà, la marque travaille à faire évoluer ce semi-rigide vers un côté ludique. Une fois de plus, une belle initiative quand on pense qu’il y a moins de 10 ans, l’entreprise était tournée vers la Route et les pratiques Cross-country.

Ces derniers temps déjà, le plus grand filou de tous les temps – en référence à Loki, personnage de la mythologie scandinave qui fait partie des racines du Pays Basque espagnol… – était passé à l’offensive : roues de 27,5+ ou 29 pouces, 130mm de débattement avant, une allure sloping et des bases plongeantes suggérant un boitier bas perché…

 

 

[divider]Orbea Laufey[/divider]

[column size=one_half position=first ]

  • Usage All Mountain / Enduro
  • Roues en 29 pouces 
  • 140mm avant, Fox/Marzo
  • Triangle avant & arrière Alu hydroformé
  • Reach 435mm en taille M, offset court
  • Roues Orbea, 30mm

[/column]

[column size=one_half position=last ]

  • Maxxis Forekaster Exo 2.6
  • Shimano MT501/201, 200/180mm
  • 3 modèles, 4 tailles, 1299€ à 1999€
  • Poids à préciser
  • Dispo immédiate
  • Fiche du vélo sur www.orbea.com

[/column]

 

Étape par étape…

Mais disons que sur ce segment aussi, ces évolutions n’étaient finalement qu’une étape, pour éviter de brusquer les plus conservateurs. Car en 2020, l’Orbea Laufey pousse encore le bouchon un cran plus loin…

[toggler title=”Premier coup d’oeil” ]

L’an passé déjà, les lignes de l’Orbea Laufey avaient de quoi attirer l’œil… D’ailleurs, la sortie du Santa Cruz Chameleon C – sorte de mythe dans le domaine – en avait fait réagir certains, trouvant une certaine proximité entre les deux modèles. Il n’empêche que cette année, les lignes et le travail d’hydroformage franchissent un nouveau cap en matière de dynamisme et d’attrait…

 

[/toggler]

[toggler title=”Geometrie” ]

Qui dit semi-rigide et absence de suspension arrière, dit forcément prépondérance de la géométrie dans le caractère du vélo. Et c’est bien là que le Orbea Laufey fourbit de nouvelles armes. En la matière, le visuel fourni par la marque est sans équivoque…

+25mm de reach, +5mm de bases en plus et -1,5° d’angle de direction : on est clairement dans l’idée que ça doit pouvoir rester stable et sain quand le rythme augmente. Mais on sait aussi que plus d’espace pour se placer sur le vélo, c’est aussi moins de précision nécessaire pour être à propos. Donc une certaine facilité aussi.

Qui plus est, l’angle de selle à 75° permet de générer une position plus redressée et confortable pour pédaler, sans tirer le dos… Et on l’a encore constaté récemment à l’essai : cette initiative donne le sentiment d’un vélo plus petit qu’il n’y parait, et évite de pâtir d’un vélo trop grand…

 

[/toggler]

[toggler title=”Specs” ]

Côté specs aussi, l’Orbea Laufey profite des derniers travaux de la marque en matière d’essai et de développement. Finies les roues en pneus de 27,5 pouces +, place à celles de 29, montées de pneus en 2.6 de section. Une initiative que l’on voit de plus en plus comme un compromis qui cherche à limiter le rebond des gros pneus, mais en conserver la (très) bonne adhérence.

Au delà de cette considération qui peut toujours faire débat, d’autres initiatives sont à noter. Notamment la présence d’une tige de selle télescopique dès le premier modèle… Le retour de Shimano dans le match, dont les 12 vitesses SLX et XT présentes sur le modèle intermédiaire et haut de gamme… Et l’option Myo d’une Fox 36 à la place d’une 34, pour le modèle le plus haut de gamme, si la tentation est vraiment grande d’en faire un vélo à toute épreuve !

[/toggler]

 

 

Pour qui ? Pour quoi faire ?!

C’est cette lecture et ces liens avec les derniers essais en date qui me font penser que l’Orbea Laufey a de bons arguments pour se placer là où on peut l’espérer : pour une pratique typée Enduro, et/ou entre les mains des jeunes pousses qui conçoivent le VTT comme une activité avant tout dédiée au pilotage.

Quelque part, l’Orbea Laufey opte pour une géométrie qui à quelques chouilles près, s’inspire grandement des très bons tout-suspendus du moment. Et en ça, il suit le sillon grand public déjà plébiscité sur le Commençal Meta HT AM l’an passé… Tandis que les 4 tailles, dont la plus petite à partir de 1m50, suggère qu’il puisse fleurir dans certaines écoles VTT toutes dédiées à l’art du pilotage…

 

 

Qu’en penser ?!

Voilà en tout cas le genre d’initiative qui inspire de l’enthousiasme et qui, de notre point de vue, va dans le bon sens. On pourrait néanmoins encourager encore à quelques efforts, dont celui désormais de décliner l’Orbea Laufey dans une taille XS, ou bien de s’en inspirer pour produire un modèle qui couvre les tailles de 1m20 à 1m50 et démocratise encore plus l’idée que le pilotage n’attend pas l’âge pour se développer.

En attendant, l’Orbea Laufey fait descendre de 1000€, soit près de 50% du prix d’appel d’un Occam, le tarif auquel un pilote qui veut s’amuser sur un Orbea en Enduro peut le faire. Le tout, avec une géométrie, un aspect et des équipements tout ce qu’il y a de plus sexy pour ce prix. Pas mal non ?!

Rédac'Chef Adjoint
  1. A chaque fois que je lis ce genre d’article j’ai envie de franchir le pas 😀 : moins d’entretien, moins de réglages, pour se concentrer sur l’essentiel: le fun ! Parce que ma vitesse de pointe n’a pas (plus) d’importance, et que j’ai juste envie de passer partout avec fluidité. Reste la question du confort, quand on tire vers les 40 balais ça devient important 😉

    Dans le segment des HT alu fun, seul le Kona Honzo se démarque du groupe des Fuse, Meta, Laufey: il est beaucoup plus long et garde un angle de direction modéré de 68°. Qu’en pensez-vous ? L’avez-vous déjà testé ?

  2. Less is more… Après un passage sur Commençal en semi rigide déjà, je roule avec un Laufey depuis janvier en 27.5+.
    Je suis convaincu que beaucoup de pratiquants “de base” qui roulent en loisir gagneraient à laisser tomber certains TS largement sur-dimensionnés par rapport à leur pratique. Depuis que je suis revenu au semi rigide, je roulais en full depuis 1998, je m’y suis largement retrouvé en terme de coût d’entretien et surtout de plaisir. Bien sur, je suis un peu moins vite en descente, quoique les qualité du Laufey dans ce domaine, précision et stabilité, permettent de se lâcher sans trop de retenue. Ce que l’on perd en vitesse, on le gagne en précision. Il est évident que rouler comme un bourrin avec ce genre de spad n’est pas la meilleure idée. De plus, il s’avère un très bon rouleur, particulièrement quand il s’agit de grimper avant d’entamer les singles descendants…
    Cerise sur le gâteau, cette nouvelle gamme en 29″ est remarquablement placée niveau tarifaire. Pour info en Janvier, j’ai payé mon H-LTD 19, le haut de gamme, 2 699€, justifié par son équipement. Alors là, avec une entrée de gamme à 1 299 €, champagne!

  3. enfin un vélo raisonnable au niveau du tarif.
    riff,40 ans pour se mettre au sr,il n’y a pas d’age pour s’amuser.
    je roulais depuis 2003 avec un orbéa RIFT. semi rigide de four cross,cadre qui acceptait des fourches de 160.top tube périmetrique,un excellent bike,il a été volé.
    depuis début 2018 il a été remplacé par un sobre off en 27,5.j’ai aussi un ts enduro . le off monte bien mieux avec des développements plus gros,la vitesse en descente est la meme sauf quand ça tabasse vraiment,la pluparts des sauts que je fais en ts passe avec le off,pas les tres gros tout de meme(pour mon niveau de pilotage),avoir les deux si on peux? c’est deux plaisirs différents de rider.

  4. Hello
    joli bike et bon rapport qualité prix!
    La géométrie donne envie aussi. Bon après faut avoir l’envie et le physique pour rouler en 29 (je vais m’attirer les foudres d’une partie des lecteurs de cet article).
    Après passé 40 ans, j’avoue que le hardtail c’est quand même dur si on veut faire le con ou attaquer un peu. J’ai eu un endurigide avec lequel j’ai pas mal progressé et me suis amusé à moindre coût. Mais pour rouler en enduro all mountain je pense qu’on s’amuse mieux en TS. Et puis quand on a quelques (beaucoup) années au compteur cela donne de la tolérance et de la sécurité pour ne pas chuter trop souvent. A 47 ans, et depuis 2013, je ne roule plus que des TS (1 Commencal Meta 55, 1 Yeti 575, 1 Commencal Meta AMV4).
    Mais cet Orbea est vraiment pas mal pour se faire la main!

  5. Hello Antoine c’est juste que je suis plus près de maître yoda que de chewbacca en terme de gabarit donc j’ai peur de galérer à le balancer le bike. J’ai essayé un 29 certes typé xc et j’ai eu du mal à le bouger sur des single sinueux… Le 27,5 me convient parfaitement pour l’instant

  6. Salut,
    J’ai eu le Cannondale Prophète 2, Un Reign Giant 2 (étalé sur 7 ans) revendu et passé à autre chose j’ai laisser passé plus de 3 ans et la me prend l’envie avant l’été du VELO!!!! seulement pas 2500 billes à mettre dans un vélo ! La question est vite réglé GRACE à l’ENDURIGIDE, investi sur une vente 1100€ dans un KONA BIG HONZO DL en 27’5+, un poil déçu lors du lâché de chiens ! Car l’arrière vous ballade et on perd facilement le contrôle! Retour à un bon et un vrai pilotage.
    Du coup ont sélectionne différemment ses spots et ses descentes, du coup pas mal de singles roulants s’offre à nous au PAYS Basque ! Même. si le défi est la de chercher la rando plus adapté au vélo ;-). Peut être une forme de minimalisme épuré du vélo.

  7. Salut,

    J’ai le Orbea laufey H-LTD 19 et je pratique le all-mountain… et depuis peu je commence timidement l’enduro, je voudrais savoir si pourrais augmenter le debattement de ma fourche qui a 130mm de 10mm voir 20mm ? si c’est possible sans endommager le cadre comme ça je pourrrais aussi descendre vers 66.5º/66º degrés l’angle de chasse par la même occasion.

    Quelqu’un aurais un avis ?

    1. Pour ceux que cela interesse…

      Je viens de contacter le fabricant Orbea, et ils m’ont repondu que l’on peut
      mettre une fourche de 140mm maximun (ou bien augmenter le debattement).
      Et que plus de debattement le vélo ne fonctionnera pas correctement.
      Voila.

  8. désolé mais le LAUFAY H 10 n ‘existe pas en FOX , uniquement en MARZO juste FOX en presentation presse ça fait mieux

  9. bonjour,
    avant tout un grand merci pour les articles toujours bien faits et passionnants, tout comme les échanges qu’ils suscitent ensuite.
    J’ai une question et je serai preneur de vos avis et retour d’expérience.
    On voit sortir de plus en plus de configuration 29 pouces 2.6 en remplacement du 27.5+ 2.8 (ou 3.0).
    Est-ce que certains ont pu comparer ce que ça donne sur des configs identiques ? Quelles sont les différences et est ce que c’est significatif ?
    En particulier je sais que beaucoup de personnes qui roulent en 27.5+ adoptent une config 2.6 devant et 2.8 derrière et en sont très satisfaits (je pense tester prochainement).
    merci

    1. Bonjour, et merci de ces retours positifs, ça motive toujours 😉 On a eu l’opportunité. Globalement, ça tend surtout à démonter que le discours qui tendait à dire que “du 27,5×2.8” c’est presque équivalent à du 29 est erroné. C’est peut-être équivalent en matière d’encombrement / d’espace nécessaire dans le cadre, mais en matière de comportement le 29, quelle que soit la section des pneus, a tout de même bien les traits de caractère des grandes roues. Les pneus 29 en 2.6 ont effectivement un peu plus de ballon, mais ça ne fait pas une si grosse différence qu’avec les pneus en 2.4 de même diamètre.

      1. Merci pour la réponse. Puisque vous avez eu l’opportunité je vais préciser ma question 😉 : ce qui m’intéresse avant tout dans le format 27.5+ c’est le confort en roulant en basse pression (problème de dos, donc pour moi ça + quelques réglages ça a été la bonne solution m’évitant de devoir passer à du tout suspendu qui serait hors budget) et la facilité de pilotage avec la surface au sol et le grip (ça passe partout !) avec un peu de perte de rendement, quoique je m’attendais à pire et je m’en accommode. Est-ce qu’on retrouve un peu ce confort et cette facilité en 29 2.6 ou pas du tout ? A quelle pression étaient les pneus lors de vos tests ? (Je suis à 13 psi avant et 15 arrière pour du 2.8).
        Merci

        1. Je débute systématiquement mes essais à 18psi/1,25 bars, et fait évoluer en fonction des besoins. Sur du 2.6, je suis descendu à 17,5/1,20 mais pas en dessous, le ballon ne me semblant pas suffisant pour jouer plus bas. Par comparaison, je descend régulièrement à 14/15 psi dans des pneus en 2.8 de section… Ce qui répond en partie à la question 😉 > Pour moi, dans votre situation, il n’y a pas photo, les 27,5×2.8 restent la meilleure solution !

          1. J’intercepte un peu la discussion, mais je viens de voir la fiche technique du laufey. Sur cette fiche il est simplement indiqué que la taille maximales des pneus était de 29×2.6/27.5×3. Plus haut il est simplement indiqué “WHEEL SIZE 29” Y 27.5” (ALL SIZES)”. Dois-je comprendre qu’il est possible de le monter en 27.5×2.80 ?

        2. Christian, j’ai exactement la même analyse que toi et roule majoritairement sur mon loki en 27.5 + 3.0 (Maxxis chronicle plutôt roulant) derrière et 29 pouces 2.2 devant en ralph racing.
          J’ai monté un 2.8 sur mon ancienne jantes avant 27.5+ avec un pneu plus rigide et cramponné que le chronicle ce qui rend le vélo plus précis que j’utilise dans les chemins sableux ou plus technique et vertigineux.
          J’avais essayé un 2.8 plus cramponné à l’arrière et c’était très décevant surtout en facilité de roulage, et je suis revenu au chronicle 3.0.

  10. Salut! Je cherche à reprendre le VTT après des années d’arrêt, j’ai 27 ans et je vis en Belgique. Peu de montagnes à l’horizon donc! J’aime rouler sur des singles mais également en terrain plus accidenté, des sortis de quelques heures au plus. J’ai repéré 2 HT qui je pense pourraient convenir à mon utilisation : le Laufey ci-dessus, et la Grand Canyon 8.0/9.0.
    Le Laufey semble avoir une géométrie plus typée trail que XC par rapport au Canyon me trompe? Un avis sur la comparaison entre ces 2 modèles?

    Merci!

    1. Bonjour Martin

      ça ne fait pas de doute, le Grand Canyon est un vélo de rando/XC tandis que le Laufey est un vélo bien plus typé Trail/All Mountain / Enduro. Pour tout te dire, le Canyon n’aurait pas sa place à l’essai sur Endurotribe, alors que le Laufey pourrait tout à fait 😉

  11. Je suis actuellement a la recherche d’un semi rigide plus typé trail/joueur que xc/performance. Du coup, j’hésite entre le lofey et le meta HT. Ma seule crainte c’est que ces deux vélos soient trop AM/enduro et que sur le roulant, car je n’habite pas à la montagne, ce soit dur à emmener. Est ce que je me fais une fausse idée? Auriez vous d’autres vélos plus adaptés a mon besoin à me conseiller ?

    1. Salut Antoine,

      difficile de répondre à ta question sans avoir plus de précision sur tes attentes. Quel vélo roules-tu jusqu’ici ? Comment est-il équipé ? Que lui reproches-tu ? Ça nous permettra de se faire une meilleure idée de ce que tu recherche, et répondre à ta question 😉

  12. bonjour Antoine,
    selon toi la Marzzocchi Bomber Z2 140mm n aurai pas un trop gros débatement pour une pratique allmountain? ça grimpe bien?

    1. Bonjour Stephane, 140mm pour un all mountain, il semble que ce soit dans la bonne fourchette. Il faut voir par la suite ce qu’elle permet d’obtenir en travaillant légèrement ses réglages pour coller au style de pilotage et au terrain, mais à priori, c’est un bon début 😉

  13. Bonjour, je roule avec bonheur depuis quelques années sur un LOKI à l’origine en 27.5 + et maxxis chronicle 3.0. j’ai acheté 2 bonnes roues en 29 pouces que j’ai chaussé de pneus X country en 2, pour info par rapport aux jantes d’origine je gagne 500 grs par roue et un bien meilleur rendement.
    Après plusieurs essais de config, je roule aujourd’hui avec le 29 à l’avant et le 27.5+ derrière, confort/traction derrière et précision devant : génial à la montagne ! Je mets les deux 27.5+ dans le sable de la forêt de fontainebleau et les deux 29 quand je vais rouler avec des furieux de la relance….
    Ma question : un 27.5 plus passe-t-il à l’arrière du laufey ? en 2.8 ? en 3.0 ?

  14. Bonjour,
    Article au top ! Je suis pas mal intéressé par ce vélo mais j’hésite encore. Je possède un Trek Procaliber 9.6 (modèle de XC en carbone) mais j’ai à chaque sortie mal au dos, je pense que la position est trop sport pour moi.. Et pour mon utilisation je préfère m’éclater dans les singles que gagner 30 secondes sur un parcours.. Ma seul crainte avec le Laufey est que sur du roulant il soit trop lourd ou mal adapté, qu’en pensez vous ? Pour information j’habite dans les Yvelines dans la forêt de Rambouillet, donc beau terrain :).
    Merci à vous !

    1. Bonjour,

      votre crainte est fondée, puisque le laufey sera forcément plus pataud au pédalage. Si votre budget vous le permet, ou bien si vous conservez le Trek et que les différents standards sont compatibles, peut-être pouvez-vous envisager sur jouer sur les roues pour favoriser le rendement. En utilisant celle de votre Trek, ou bien en équipant le Laufey d’une paire de 29 pouces assez dynamique (Mavic, Asterion, par exemple) et de pneus qui correspondent à votre terrain 😉

      1. Merci beaucoup pour votre réponse ! Et si je n’ai que le Laufey , si je change les pneus pour des plus petits (2.3 / 2.4 max) , le comportement du vélo va t il beaucoup évoluer ?
        Merci d’avance

        1. Ça peut effectivement être un bon début, puisque ce sont des éléments moins cher à remplacer que les roues et effectivement, ça peut participer. Difficile de dire si ce sera suffisant, mais vous pouvez effectivement commencer par là, et statuer pour en rester là ou remplacer aussi les roues par la suite. N’hésitez pas non plus à expérimenter différentes pressions de pneu. Plus c’est élevé, mieux ça pédale, moins ça adhère, mais vous pouvez jouer sur +/- 0,25 bars par rapport à vos pressions habituelles pour balayer le champ des possibles et déterminer le meilleur compromis pour vous 😉

  15. Bonjour,
    J’avais un BMC Blast01 semi-rigide en 26 pouces que j’ai vendu pour m’acheter un 29 pouces, le Laufey H30 me plait beaucoup car dans mon budget, mais je serais plus dans le cross country, est-ce qu’il serait bien pour cette pratique?
    Que me conseillerez vous pour un budget de 1400 euros maxi?

    Merci par avance

    Samuel

  16. Bonjour,

    Je cherche un VTT polyvalent, j’ai 45 ans et souhaite m’acheter ce type de Bike.
    J’ai pas envie de trop me casser le dos j ‘habite à côté de bordeaux, du coup pas mal de parcourt plat.
    Je veux pouvoir m’amuser autant sur des passages techniques voir faire des petit sauts mais veut être trop handicapped sur des parties roulantes.
    Est-ce un bon choix de partir sur le Laufey H30 ?

    1. Bonjour Will,

      à priori, parcours plat et si le terrain est assez lisse et sablonneux comme je le suppose, oui, l’idée d’un semi-rigide ludique comme le Orbea Lauffey et intéressant. Si par contre, le terrain s’avérait plus cassant, le confort se gagne forcément en envisageant une suspension arrière, même contenue… 😉

      1. Bonjour,
        J’ai laissé un message le 17 Octobre et je n’ai pas eu de réponse, l’avez vous reçu ? car il est afficher.

        Merci

        Sam

        1. Bonjour Samuel,

          je remonte les commentaires au fur et à mesure. Pour répondre à la question, le Orbea Laufey est davantage tourné vers des pratiques ludiques typées all-mountain/trail/Enduro. Pour une pratique XC, je crains que le vélo n’ait pas le répondant qu’on puisse exiger au coup de pédale. Tout dépend donc de l’orientation que vous souhaitez donner à votre pratique à l’avenir 😉 Merci

          1. Bonjour,
            Merci pour votre réponse.
            je pencherais plus dans l”amusement de passage un peu technique que dans la rapidité. Je ne recherche plus la vitesse mais plus le côté ludique du all mountain et du trail.
            Du coup il serait bien ?

            Sam

          2. Dans ce cas oui. Comme les Commençal Meta HT et Canyon Stoic, qui sont de la même trempe. Peut-être que dans ce cas, le choix peut se faire en fonction des roues et pneus qui équipent les vélos. Plus c’est léger et réactif, plus ça ramènera le vélo dans le spectre qui semble être le vôtre 😉

          3. Bonjour ,

            Merci pour les infos, et que pensez vous du GT Zaskar LT Expert ou du GT Avalanche Expert en comparaison aux Orbea Laufey, Commencal Meta HT.

            Samuel

          4. Sur le papier, la géométrie du GT Avalanche le classe dans une autre catégorie que le GT Zaskar LT, Orbea Laufey et Commencal Meta HT : angle de direction plus ouvert, bases et empattement plus courts… Il ne tend pas à être aussi stable, posé et à l’aise dans les terrains exigeants techniquement.
            Cependant, il ne nous est pas possible de départager les autres puisque nous ne les avons pas (encore ?) roulé 😉

  17. Bonjour Tom,

    Se préparerait-il un comparatif endurigides chez EnduroTribe ? 😉
    Les grandes marques s’y mettent toutes en ce moment !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *