Focus Jam & Thron, pas aussi sages qu’ils en ont l’air ?!

Pour la petite histoire, compte tenu de la situation, la rédaction se déplace peu ces derniers temps. On reçoit plutôt les vélos qu’on souhaite nous présenter, afin de les rouler sur nos trails favoris. Et parfois, comme ici, on a l’opportunité de se faire une idée avant que la marque nous confie ses intentions.

Au guidon du dernier Focus Thron, ma première impression se résumait en une phrase : on dirait un enfant, dans un corps d’adulte… Alors, forcément, j’ai souri quand j’ai reçu le communiqué de la marque vantant ses nouveaux Focus Jam & Thron comme des vélos faits pour parler à l’enfant qui sommeille en chacun de nous...

États d’âme…

Ok. Ma première impression colle au le slogan de la marque… Mais est-ce que ça en fait un message et des vélos à succès pour autant ?! Début de réponse en confrontant l’idée à l’évolution du marché actuel, tel que Focus nous la confie.

En premier lieu, le boom que connait la pratique du vélo compte tenu de la situation du monde. De nouveaux pratiquants pour lesquels la marque veut se rendre accessible, sans y perdre son âme. Des adultes à qui l’on suggère de parler à l’enfant qui sommeille en nous… Message universel qui peut coller !

Ensuite, la concurrence des VTT à assistance électrique qui pousse à un constat simple en magasin : au dessus de 4 000 €, les vélos qui se vendent sont majoritairement électriques. Là encore, il y a une notion d’accessibilité – tarifaire – puisque l’idée consiste même à ne surtout pas sortir un énième vélo très haut de gamme à 8 000 €.

Deux observations qui servent de cadre à la conception des deux nouveaux vélos présentés aujourd’hui : les Focus Jam & Thron. Pour les puristes et passionnés que nous sommes, ces deux vélos se destinent aux pratiques All Mountain (Jam / 150 mm) et Trail (Thron / 130 mm).

Deux vélos là où jusqu’à présent, seul le Focus Jam trônait au catalogue. Une approche inspirée de la gamme à assistance électrique présentée il y a quelques temps déjà. Le premier (Jam / 150 mm) se destine à un usage récréatif, le second (Thron / 130 mm) à l’exploration, au long cours s’il le faut. Dans les deux cas, des vélos proposés en magasin entre 2 000 et 4 000 € selon les modèles, avec un coeur de gamme à moins de 3 000 € !

Focus Thron & Jam

  • Trail (Thron) & All Mountain (Jam)
  • 29 pouces
  • 130 mm (Thron) & 150 mm (Jam)
  • Full Aluminium
  • Reach 470 (Thron) & 480/5 mm (Jam), Offset 44 mm
  • Roues Focus Alu 25 mm (Thron) & 30 mm (Jam) 
  • Maxxis Dissector/Reckon 2.4 (Thron) & DHF/R 2.4/5 (Jam)
  • Shimano 4 pistons / Sram G2, 180 mm (Thron) & 200/180 mm (Jam)
  • 3 modèles de chaque, 4 tailles, 2 299 à 4 099 €
  • 15,96 kg, (vérifié, Thron 6.9, taille L, chambre à air, sans pédales)
  • Dispo à partir d’avril 2021 (Jam 6.9 LTD + 15 jours)
  • Plus de détails sur Focus-bikes.com

Génétique…

Des sommes qui collent aux souhaits de certains d’entre nous, désabusés par les tarifs prohibitifs de certains modèles. Encore faut-il que sur le papier, comme sur le terrain, le résultat ne soit pas celui d’un tréteau sans âme..! On poursuit donc dans la quête de bonnes infos et de bonnes impressions s’il y en a.

Présentés de concert, les Focus Jam & Thron ont énormément de choses en commun. Dans une fratrie, on hésiterait entre jumeaux et naissances rapprochées, dans tous les cas, de géniteurs identiques. Ici, l’équipe jeune et dynamique de Focus, dont Fabian Scholz – ingénieur au coup de guidon remarquable – même si – en l’occurence – c’est de son coup de crayon dont il s’agit de parler ici !

Cinématique FOLD

Depuis un moment maintenant, les vélos Focus qui disposent d’une suspension arrière font usage de la cinématique FOLD. Il s’agit d’un système reposant sur un triangle arrière à point de pivot fixe, et d’un ensemble biellette/basculeur qui actionne l’amortisseur. C’est toujours le cas ici, mais le système a évolué.

Visuellement, le positionnement de l’amortisseur change. Il est désormais à l’horizontale ou presque, pour laisser plus de dégagement dans le triangle avant. Ce qu’il faut pour y ranger un bidon, ou une sacoche, on le verra plus loin.

Plus en détail, les caractéristiques de la cinématique évoluent également. Jusqu’ici, le FOLD avait pour principale caractéristique de proposer un début de courbe de ratio dégressif, avant de devenir progressif une fois le SAG passé. Objectif avoué : optimiser la sensibilité en incitant la suspension à aller généreusement travailler autour du point de SAG.

Sauf que ces dernier temps, les amortisseurs progressent en la matière, notamment bien aidés par des volumes de chambre négative de plus en plus important. Si bien qu’il fallait ajuster le tir. C’est le cas avec une courbe de ratio plus simplement progressive sur toute son étendue.

Cadre Aluminium

Les Focus Jam & Thron font tous deux usage de l’aluminium pour matérialiser cette nouvelle cinématique FOLD. Au premier coup d’oeil, on remarque les lignes qui font l’identité visuelle de la marque…

Galerie commentée :

Géométries

Bien que très proches visuellement, c’est en jetant un oeil au tableau des géométries que l’on constate qu’il s’agit bien de deux cadres différents : hauteurs de douilles, angles, hauteur de boitier, reach et stack… Des détails qui traduisent la volonté d’ajuster les cotes en fonction des éléments utilisés (hauteur de fourche, débattements) et de l’usage prévu, tout en conservant un certain caractère, une certaine âme.

Les hauteurs de boitier visent à optimiser le ratio garde au sol/stabilité et que l’angle de selle statique tient compte des SAG, en fonction des débattements. Que les reachs sont 10 mm plus longs, l’empattement 20 mm plus important et l’angle de direction 1 à 1,5° plus couché sur le Jam – destiné à rouler plus vite que le Thron.

Dans tous les cas, Focus propose 4 tailles et a pris soin d’augmenter les écarts entre chaque, pour que le spectre complet couvre une plus grande plage de gabarits. De 20 mm de reach d’une taille à l’autre, l’écart passe désormais à 30 mm.

Détails et intégration

Si l’on retient que le coeur de gamme se situe sous la barre des 3000€, il y a déjà de quoi se satisfaire du travail décris jusqu’ici. Il est néanmoins complété par un ensemble de détails qui démontre une certaine volonté. À commencer par l’intégration…

Galerie commentée :

Autre détail commun aux Focus Jan & Thron : la sacoche livrée d’origine avec les vélos. Elle permet d’y loger des outils et/ou une chambre à air. Sa base est composée d’une plaque rigide fixée au cadre par deux vis type porte-bidon. Elle est munie d’une sangle interne pour éviter que le contenu ne se balade lorsqu’elle n’est pas pleine.

Enfin, le Focus Thron dispose du nécessaire pour se transformer en vélo utilitaire ou d’aventure. Un concept déjà développé par la marque sur certains modèles électriques, et qui se décline également ici…

Galerie commentée :

Caractère…

Voilà pour les présentations, place à l’usage maintenant. La logistique étant ce qu’elle est, pour l’heure, c’est sur le Focus Thron que j’ai eu l’opportunité de me faire une première impression. Et de prime abord, c’est bien l’idée de sagesse qui prime. À la sortie du carton comme sur la balance, le vélo pèse son poids. Cadre alu, géométrie raisonnable, prix contenu, déco sobre… Au premier abord, des airs que l’on prête plus volontiers à un adulte responsable.

Ils se confirment aux premiers tours de roues, en direction du sommet du coin. Au pédalage, le vélo n’a pas un dynamisme fou. Les coups de pédales vifs et répétés ne sont pas sa tasse de thé. Pourtant, après quelques minutes, l’effet est saisissant. Au train, le Focus Thron est grisant ! L’assise est bonne, et l’élan n’est pas difficile à entretenir. Grisant oui ! Aussi paradoxale que ça puisse paraitre, c’est le mot…

Et cette bonne impression se confirme une fois que la pente s’inverse. Les premiers mètres sont l’occasion de constater que l’âme du système FOLD est toujours là : le Focus Thron a toujours cette sensibilité remarquable… Mais on lui trouve aussi un maintien plus présent désormais. Un soutien dès le SAG qui va de pair avec la bonne rigidité de l’aluminium du cadre et des roues mis en oeuvre ici. De quoi donner des idées au grand gamin que je suis sur un vélo ?!

C’est pas faux ! Soutient et bonne rigidité permettent de marquer des appuis, prendre certaines initiatives. Ici qui plus est, ils vont de pair avec une raideur toute contenue. Même sur l’angle, ou en travers, le Focus Thron filtre de très belle manière, et le toucher est bon. Tant et si bien qu’au bout d’un moment, l’adulte raisonnable finit par se laisser déborder par le gamin qui ne laissera pas passer une occasion de plus de se lâcher. Bunny-up un peu sketchy et autres initiatives à la réception hasardeuse sont bien rattrapés par le poids, le toucher, le bon maintien et la bonne rigidité de l’ensemble…

La suite ?!

Je pourrais développer un peu plus le propos, mais pour l’heure, vous avez saisi l’idée. Sous ses airs sages, le Focus Thron ne l’est pas tant – ou trop ! Mieux, le niveau de prestation qu’il propose est prometteur. J’ai d’ailleurs l’intention de poursuivre et mener à son terme le protocole d’essai FullAttack pour m’assurer de cette idée.

Pour l’heure, je dois dire que c’est prometteur. So far, so good ! Les notes que j’ai sous les yeux méritent de boucler l’essai, et d’en dire plus à son sujet. Bien entendu, tout n’est pas parfait mais replacé dans son contexte, notamment celui de la concurrence déjà passée à l’essai : il y a match, et de bons arguments dans la balance !

Bref, j’aurais pu m’en douter. Finalement, c’est toujours pareil avec Focus. De prime abord, une marque allemande propre sur elle et raisonnable dans son approche… Mais ça, c’est avant d’aller plus loin, et rencontrer les passionnés talentueux et stylés qui la composent et l’anime. Comme quand on est gamins, ça prend forme après un petit round d’observation mais ensuite, ça ne s’arrête plus ! Ça promet, le Focus Jam doit lui aussi arriver sous peu…

La gamme

Comme on l’a vu, les gammes Focus Thron & Jam se placent dans la fourchette intéressante de 2 000 à 4 000 €. Trois modèles pour chaque vélo, avec leurs spécifictés : une version équipée utilitaire/aventure pour le Thron, une version limitée avec GX AXS pour le Jam – (disponible dans 6 magasin Français seulement au lancement > Made in Cycles / Monistrol Cycles Concept / ExaCycles / Roue Libre / Chris Bike)