Edito : L’enduro 26 pouces, un meurtre avec préméditation

Ces roues qui nous font tourner la tête

[dropcap]P[/dropcap]lus les présentations de gammes passent, plus on parle d’un certain format de roues intermédiaire… La question de l’avènement 650B (ou 27,5 pouces) et de la mort « programmée » du 26 pouces ne concerne pour l’instant que le VTT haut de gamme et plus particulièrement notre segment de prédilection All mountain/Enduro. Le 27,5 pouces est en train de faire son trou aux côtés du 29 en Cross-Country tandis qu’il s’immisce calmement en DH (attendons de voir ce qu’il se trame en 650B pour le Championnat du monde très roulant de Pietermaritzburg fin août en Afrique du Sud…). Par contre, il devrait couler encore un peu d’eau sous les ponts (2015 ?) avant que l’on découvre chez les revendeurs de « grandes marques » une gamme complète (y compris les premiers prix) en 650B. Si ce n’est pas le cas pour l’instant c’est principalement une question d’attractivité tarifaire et de marges puisque les productions 26 pouces actuelles sont pour la plupart largement amorties…

edito275

Je ne rentrerai pas dans la « guéguerre » et n’opposerai pas ici le 27,5 et le 29 pouces qui deviennent selon moi complémentaires (comme c’était déjà le cas entre 26/29) quoi que certaines grandes marques prônent les grandes roues à VTT et en Enduro. Je l’ai dit dans un édito l’an passé et je le redis : le 29 pouces en Enduro c’est vraiment bien, c’est facile mais c’est aussi et surtout une question de goût. J’ajouterai depuis un petit bémol, pour être aussi performant et proche sur la balance, il est nécessaire de dépenser plus d’argent avec un 29 pouces qu’avec un 27,5 pouces… Sans parler du fait que le 29 pouces n’a pas d’avenir sur les pratiques dites « Gravity » (question notamment de géométrie et de débattement face à l’encombrement des roues, mais aussi de distance de freinage allongée vu que les grandes roues « survolent » les aspérités du terrain). En tous les cas pour 2014, le 26 pouces est clairement dans la ligne de mire de pas mal de grandes marques qui, sur le segment AM/Enduro, abandonnent purement et simplement pour le prochain millésime le 26…

Mais au fait, qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école du 27,5 ? En fait, ce format n’est pas tout jeune puisqu’il y a déjà 30 ans des pionniers comme Tom Ritchey et Joe Breeze avaient tenté l’aventure 650B (qui dans la réalité est plus proche du 27 que du 27,5). L’histoire a voulu que le 26 pouces surclasse les autres formats… Laissant également de côté le 29 pouces pour quelques temps. La question à se poser est, à mon avis, pourquoi sommes-nous restés si longtemps sur un « petit » format de roues en 26 pouces alors que depuis 20 ans aux US on a pu s’apercevoir de l’intérêt (et quelques inconvénients) des grandes roues en 29 pouces ? Un format de roues intermédiaire paraissait pourtant logique mais le marché du VTT alors en plein essor à préférer se pencher sur d’autres évolutions plus importantes que sont par exemple la suspension arrière ou les freins à disques… Aujourd’hui les temps ont changé et les vélos sont très aboutis, on a depuis adopté le 29 pouces et la taille des roues est revenue petit à petit sur le devant de la scène…

Le format 650B apporte un grand nombre d’avantages, en gros (sans les égaler) ceux du 29 pouces (stabilité, franchissement) sans entraîner ses inconvénients (encombrements des roues pour les vélos à grand débattement, inertie, maniabilité…). Il offre également un comportement proche du 26 pouces (vivacité, ludisme) qui ravira ses adeptes et ceux qui ne se retrouvent pas dans le 29 pouces. En gros avec une somme de compromis, le 27,5 a tout pour plaire.  Et pourtant… Pour ces raisons de progrès technologiques et avec derrière des perspectives de développement économique (en bousculant le marché), l’Industrie du Cycle a décidé (sans sommation) d’enterrer le 26 pouces sur le marché du VTT neuf haut de gamme (il restera encore des composants 26 pouces pour quelques années). Qu’on soit pour ou contre, nous n’avons pas le choix. De mémoire, peu ou pas de changements technologiques dans le VTT ont été imposés aussi rapidement et brutalement que l’arrivée du 650B. Ajoutons à cela les tops pilotes (porteurs d’image et qui peuvent gagner avec presque n’importe quel vélo), qui roulent encore en 26 pouces 2013 et d’autres déjà sur du 650B 2014, pour que la situation paraisse assez flou aux yeux du consommateur (qui hésite aussi avec le 29) et des « observateurs » qui se déchaînent sur la toile. On nous a « vendu » le 29 pouces, mais ça restait une alternative… Le 27,5 pouces, lui est un meurtre avec préméditation du format 26 pouces et ce sans alternative…

Difficile de prédire l’avenir mais il semble irrévocable que l’enduro 26 pouces et le format en général deviennent d’ici quelques années un marché de niche avec ses disciples, que certains petits accessoiristes continueront d’alimenter…

En tous les cas en attendant d’y voir plus clair allons rouler, testons les différents formats (avant de râler) et régalons-nous à VTT quelques soit la taille de nos roues !

Rédacteur en Chef
  1. ça ne me fait pas particulièrement plaisir de voir débarquer un standard imposé comme souvent mais l’édito est dans le vrai et probablement que dans deux ans on en sera très satisfait. Faut que je teste ça

  2. ouaip, en gros on a pas trop le choix. Cela me surprend que nul part ne soit écrit que le 29″ n’est pas esthétique … pas fun ni maniable, dommage…

  3. @guile : l’esthétique c’est une question de goût, certains adorent le 29 pour ce look justement…

    Le reste est là…

    « Le format 650B apporte un grand nombre d’avantages, en gros (sans les égaler) ceux du 29 pouces (stabilité, franchissement) sans entraîner ses inconvénients (encombrements des roues pour les vélos à grand débattement, inertie, maniabilité…) »

  4. oui est ça me parait incohérent que beaucoup de gens disent du mal du 650b alors qu’il y a quasi pas de vélos en test (quelques scott et cube sur les salons…) J’aime effectivement pas trop la manière dont l’industrie impose ce format. Après si c’est bien, tant mieux pour nous

  5. Voila un edito que j’ai pris plaisir à lire ! Et pourquoi ?
    Parcequ’il me parait objectif. Comme le souligne le rédacteur, chaque format à ses avantages et ses inconvénients et les constructeurs ont fait le choix de jeter aux oubliettes le 26 ! C’est ainsi ! Celà ne m’enchante pas spécialement, mais avons nous le choix ? Ce qui est sur, c’est qu’il me parait inconcevable de garder 3 formats de roues, alors ce sera 27.5 et 29.
    Et puis il faut essayer, c’est chose faite pour moi. Je roule sur zesty 26p et j’ai testé le genius en 27.5 et le rumblefish en 29. Je précise que je ne suis pas un top pilote…
    Le 27.5 : je n’ai ressenti aucune différence lié à l’augmentation du diametre de roue.
    Le 29 : j’ai ressenti tous ce que l’on peut lire dans divers articles !
    Voila donc mon avis que je qualifie de subjectif et de très personnel… A vous maintenant de vous faire votre avis !

  6. esthétiquement le 650b passe bien mais j’ai du mal à me faire à cette inertie sur les relances au pédalage surtout lorsque l’on s’arrete presque. Les relances et la nervosité sont hyper importants sur nos formats de course.

  7. Pourquoi personne ne parle d’une combinaison 26 pouces à l’arrière et 27,5 à l’avant? Toutes les motos de cross ont une roue plus grande à l’avant, pourquoi pas en vélo?
    N’aurions nous pas les avantages du 26 pour le rendement, les relances, et l’avantage du 27,5 pour le franchissement..?
    Qu’en pense tu Quentin?
    Je reste étonné que personne n’évoque cette possibilité..
    J’ai monté mon Ibis de cette façon (avec une Fox 34 650b) et je trouve les sensations excellentes..

  8. une base de réflexion en +, c’est aussi de se demander si un gaillard d’1m95 a quelque chose à faire sur un 26 pouces ou à l’inverse, que fait un tio père d’1m60 sur un 29 pouces ? Quelques marques commencent à travailler dans cette voie là.. mais à ce petit jeu, c’est effectivement le standard du milieu qui aura peut être la majorité 😉

  9. il y a quand même quelque chose qui me dérange dans tout ça… tout le monde ne change pas de matos tout les ans ni tous les deux ans… certains d’entre nous garde leur vélos trèèèèèès longtemps généralement parce que cela coûte très cher du bon matos… comment ferons nous pour entretenir du matos haut de gamme mais devenu obsolète avec un changement aussi rapide? un exemple: les pneus, sera t’on condamner à rouler sur des enveloppes de qualité inférieures parce qu’on a pas les moyens de changer l’ensemble de son matos pour coller aux standards à la mode? certain me diront que ce genre d’équipement sera disponible encore quelques années pour ne pas s’alarmer, mais je ne serai pas non plus d’accord: le marché du haut de gamme se renouvellent très vite, si la mode entérine la mort du 26″, les enveloppes en gomme tendre et carcasse renforcée disparaîtront très rapidement du marché.
    je crois personnellement que c’est se tirer une balle dans le pied car certain comme moi si il ne peuvent plus faire durer leurs monture convenablement abandonneront bien vite la discipline (quand je pense qu’à l’époque j’ai abandonné l’enduro moto pour des questions de coûts… me voilà à constater que mon budget sur 5 ans entre l’achat du « véhicule » et l’entretien me reviendrait moins cher en motorisé… le calcul commence à me plaire…)

  10. Arrêtons l’hypocrisie sur le 27,5 : l’écart est insensible pour la grande majorité des pratiquants, et les fabricants ont simplement besoin de relancer un marché qui est aujourd’hui abouti au niveau technique! Il n’y a plus d’évolution majeure, et il faut bien vendre. Je ne vois pas comment comparer une différence aussi faible de diamètre sur des terrains de pratique aussi variés que les nôtres : autant sur route, la différence se ressent, autant dans du cassant, je suis très dubitatif…

  11. Il y a 6 ans quand j’ai commencé les courses d’Enduro j’avais un gros Kona de plus de 15kg, fourche pas top et grosses roues… Mais au final je faisait des bons résultats et je pédalais bien! Aujourd’hui des amis à moi se mettent au vtt avec des Spicy à 13kg, super suspensions, transmissions etc… et encore il veulent changer!

  12. On a pu voir les tailles de roues changer dans un autre univers, l’automobile. on voit pas mal de petites voitures montées en 16 pouces d’origine alors qu’il y a quelques année on était en 13 pouces.

  13. Liteville propose déjà une combi 650B et 26 à l’arrière. Perso j’ai eu du mal à voir la différence des roues sur le vélo, ce qui prouve qu’esthétiquement on est beaucoup plus proche du 26 que du 29.

    Pour ma part j’ai essayé à 2 reprises un 29 pour me convaincre mais je suis persuadé que ce n’est rien pour moi. Le rendement certes est imbattable mais la stabilité et maniabilité laisse à désirer. Je laisse donc aux personnes grandes et aux bouffeurs de chronos.

    Par contre passer en 650B me pose moins de problèmes et j’ai hâte de tester un premier spad pour me faire une idée…

    J’avais prévu cette forme d’évolution il y a déjà une année, et cela se confirme de plus en plus.

    Je pense que le 26 ne disparaîtra pas d’aussitôt car pensons aussi aux jeunes talent qui viennent du 24p, l’égart serait trop important pour eux et les personnes plus petites.

    Par contre trouver des hybrides 26 et 650B en DH ne me surprendrait pas car une 26 arrière restera toujours plus résistante aux chocs tandis que la 650B sera favorable au franchissement.

    Bien à vous…

  14. Tout a fait d’accord avec Tony
    Les 90% de pratiquants ne ressentent aucune différence entre un 26 et un 27.5!!
    C’est juste fait pour vendre car l’industrie du cycle s’essouffle et il faut donc relancer les ventes…

    Merci a ce monde de surconsommation…

  15. Effectivement, l’écart est si minime entre le 26 et le 27.5 que des roues de 27.5 passent sur mon zesty de 26 …

  16. ce qui a surtout flingué le commerce du cycle , depuis 2 ans , outre la poussée de la crise c’est ce débat interminable sur la taille de roue …..plus personne ne s’est u aller et donc rien ne bouge , pourquoi changer mon bike 26 même ancien alors que demain tout aura changé ?
    le 29 beaucoup ont tenté mais énormément veulent en revenir ….
    on y est dans le Bananier …. pas prêt dans redescendre ! merci les ricains et leur besoin de breveter et proteger leur sol national !

  17. En vrac :
    – Ce n’est pas parce que ça roule mieux que ça freine moins bien (29’’)
    – Le taulier de mon shop m’a dit un jour que le vtt est un sport mécanique, on s’y lance si on a les moyens. C’est pas faux, même si peu de monde dans le business s’étend longuement lors de la vente sur ce que ça va coûter après…
    – On nous prend pour des vaches à traire : oui, mais où n’est-ce pas le cas ? Nouvelles normes de sécurité par ci, impôts par là, obsolescence programmée, la liste est interminable
    – Roues différenciées : trek (entre autres) avait déjà une « hyène » dans sa gamme. Le problème de l’hyène est qu’elle cabre pas mal en montée, à moins que plus personne ne veuille monter ?

  18. Le 26, 27, 29, oui, le choix pour le débutant s’avère dans l’avenir corsé. Par contre, l’abandon du 26 dans le futur ne signifie pas que les fabricants de pneus vont abandonner les moules. Je pense qu’on aura une baisse de prix sur le 26. Après, pour les dérailleurs, pédaliers, etc… à moins qu’on passe à la boite de vitesse type Rohloff dans le cadre, on en trouvera toujours. Les jantes pareils, seulement les cadres seront de l’entrée de gamme en 26. Et en même temps, comme la fabrication des 26 de haut de gamme sera stoppé, seul resteront des vélos d’occaz. Et ces vélos d’occaz, même s’ils marchent bien, seront dépassé par les nouveaux modèles. Même si un bon roulera toujours plus vite sur n’importe quoi (26, 29, 27,5). Et nous, et bien nous nous feront plaisirs autant visuellement (vu les efforts sur le design) que physiquement (sur les chemins, et pas de pensées perverses svp. ;))
    DOnc, vous faites pas de soucis, la fin du 26 est pas pour demain,l il y aura simplement plus de choix, et quand les 26 auront été remplacés par le 27,5, on ne se souviendra même plus pourquoi on ralait. Mais je dois dire que je suis impressionné par la méthode commerciale qui a été adopté par les marques pour nous vendre un nouveau type de roues que 90% des utilisateurs ne sauront exploiter à plus de 50% de leur possibilitées et ne remarqueront aucune différence avec le 26. Il rende le produit indispensable.
    Je reconnais que je suis séduit par ce nouveau type de roues, n’ayant pas trop aimé le 29, je suis un peu brute, et dans le 06, les chemins usent le matos, les roues ont un peu de mal à résister, et l’inertie des roues me plait pas. Et je trouve la rigidité pas au top (sur certains chemins du Férion, de l’enduro de Levens, j’avais le pneu qui touchait la fourche sur certains appuis).
    Alors, j’attend le proto Canyon de Barel pour mon prochain achat, puis qu’avec Commencal, c’est celui qui je trouve a le plus de gueule (et oui, moi aussi je suis sensible au design et à la matière avec lequel le vélo est fabriqué, j’ai peur du carbone depuis une expérience rando avec un Genius qui a mal tourné), mais comme Commencal sort pas le SX en 27,5 avec 65′ d’angle, je pense que je prendrais le Canyon.

  19. heureusement que c’est un forum de discussion et que tout le monde à droit à la parole…:-) Toi tu devrais aller discuter un peu avec certains gaillards de 1001 sentiers et qui ont acheté chez Neway. Je suis quasi certain que dans le lot il y en a qui te mettraient particulièrement minable avec leur 29 sur tes spots niçois…

  20. c’était bien entendu un @Bob, on a le droit de pas aimer. Par contre je ne comprends pas pourquoi des roues de 29 ne tiennent pas dans la région niçoise, du moins c’est ce que cela laisse à penser…

  21. Personne n’ a critiqué la course au debattement et au poids mené depuis 15 ans sur une machine sans moteur proposer des vélos en 170mm à 13kg c’est pas la meilleuressolution technique, réduire le debattement permet de mieux pedaler et augmenter la taille des roues permet de mieux enrouler le terrain, dans tout tout est affaire de compromis en fonction de la pratique du terrain et du pilote.

    Sinon la mort de vos montres avais déjà été programmé avant, douille en 1″1/8 les nouvelles fourches ne sortent plus qu’ en comique, et les axes de pedalier de roues fixation de freins… Alors le 27.5 c’est presque anecdotique…
    Même si au roulage les sensations sont proches reste que les modif de géo sont non négligeable et d’augmenter lataille des roues permet en relatif de passer le boîtier de pedalier sous les axes de roues ce qui est très important pour la stabilité et l’adhérence en courbe et en devers, combiné à un peu moins de debattement ça donne une machine encore un peu mieux adapté et avec un champ d’application plus large d’où plus de plaisir. Car c’est bien ça l’essentiel se faire plaisir!

  22. C’est clair qu’avec un 29 tu vas vite, tu surfes sur les obstacles, mais je trouve qu’il y a trop d’inertie au freinage, tu bloques la roue arrière moins facilement. Pour quelqu’un de smooth cela doit ètre pas mal, mais pour quelqu’un pour moi un peu brute (surement les années de motocross en ligue qui ressortent) et un peu lourd (surement trop d’abus de houblon au Big Ben, pour ceux qui sont de Nice doivent savoir de quoi je parle), j’ai pas trop trouvé cela hyper adapté pour mon cas. Après, mon pote qui tape dans les 60 aux enduros des 1001 sentiers lui a adopté le 29, et il descend plus vite, plus naturellement, et il se sent plus en sécurité. Mais je suis toujours devant lui, cela me rassure.
    Je pense que cette histoire de roues, est le ressenti de chacun. Moi le 27,5 me botte, mais faudra essayer, je n’ai pas encore eu l’occasion.
    Et A Nice, le 29 c’est bien aussi, vu que c’est les chemins et les montagnes autour qui sont fabuleuses.

  23. Ce que je veux dire sur Nice (ou ailleurs) c’est que justement le terrain est accidenté et c’est pour ça que je fait du vtt; essayer d’aller vite dans la caillasse !!! Avec un 29 » tu va plus vite (bien pour les compétiteurs) mais pour moi ça aseptise trop les chemins… sinon autant faire du vélo de route 😉

  24. @ Cyril, c’est clair que les modifs de géométrie et la chasse au poid nous a fourni des vélos avec lesquels on se fait vraiment plaisir. Il y a 10 ans, on pratiquait de l’ « enduro » à notre sauce avec des Kona Stinky sur lesquels on mettait des amortos à air, et qui pesait dans les 16/17 kg. On souffrait pour les monter et on s’éclatait en descente.

  25. C’est bien, on se comprend alors. Chacun a son style, ses préférences, sa manière de rouler.
    Je ne suis pas particulièrement d’accord avec le « blitzkrieg » que l’industrie a mené au VTT avec le 27.5 mais que peut-on y faire? Ne plus rouler, se contenter de ce que les gammes vont laisser au 26 ou changer sa manière de rouler…? Ca coûtera du pognon, quoiqu’il arrive et il ne faut pas oublier de remettre la vocation première de chaque entreprise en centre des discussions: faire de l’argent et en vivre (bien de préférence) Ce dernier point semble être beaucoup mieux accepté (intégré même) dans les pays anglo-saxons.

  26. Peu importe la taille, pourvu que la joie soit au rendez vous !
    A chacun de trouver son bonheur sur la monture qui lui convient :v
    Je suis sur un 26″ titane de 98 et j’en suis très content.
    Simplement, je veut avoir la possibilité de l’entretenir dans les années qui viennent.
    Là, réside la véritable question.
    En parallèle, si les autos ont vu la taille de leurs roues augmenter, on trouve toujours de quoi chausser sa vieille 106.
    J’espère qu’il en ira de même pour le 26″.

  27. j’ai cru lire une anedote il y a qqs jours sur internet, en fait on ne roule pas sur du 26 pouces, mais sur du 26,5 pouces. je suis comme bcp de personnes, je ne vois pas bien l’intérêt du 27,5 car j’ai peur de perdre une once de nervosité de mon 26 pouces adoré. j’ai pas non plus envie d’alourdir mon vélo je suis à 11k800 pour un orbea en 140 mm à l’avant. je ne roule pas en compétition non plus. Regardez bien le évolutions proposées et vous verrez que c’est du chipotage. les vrais points technologiques qui ont révolutionné le VTT, c’est l’allègement, l’augmentation de la rigidité, les suspensions, la géométrie, les systèmes de suspension et les freins à disque.

  28. Petite précision, ceux qui changent le plus leur vélo (je ne parle pas des équipements) c’est plus les petits randonneurs du dimanche que les Enduriste…

  29. Pourquoi les riders devraient subir toutes ces modifs qui au font vont à mon sens à l’encontre du plaisir…
    Depuis des années on nous bassinent avec tous cet obsoléscence programmée mais est ce que la qualité technique des riders à réllement évolué pour autant, ?
    A mon sens pas vraiment,

    un VTT agile léger et nerveux avec un mélange de grip et d’accélération et une bonne dose de simplicité reste à mon sens le summum en terme de sensations.
    Pour progresser en franchissement et en technique pure il suffit de pratiquer un peu de vélo trial et l’on s’apperçoit rapidement que l’on peut chercher ailleur des solutions pour la recherche d’adhérence et la montée de marche.

    Au final la recherche de la vitesse et de la performance absolue en vélo de montagne n’est t’elle pas un leurre et ne passe t’on pas à coté de l’essentiel avec tout ça?
    Je vous encourage grandement à investir plutôt dans des leçons de pilotage avec un bon pédagogue plutôt que de changer de taille de roues…
    Dans notre société le consommateur reste seul juge alors si vous souhaitez rester en 26 et garder l’esprit originel de la discipline n’hésitez pas , et faite le savoir…

  30. encore du cliss V.H.S OU BÉTA ENCORE..ALLEZ ALLEZ…POUSSER NOUS dans le fond de la gorge votre marketing ..pour ns faire changer de bike..les ventes vont mal quoi….spech nous impose le 29 dans l enduro…et NORCO le 27.5…. qui selon un rep.qui a trop parler hihihi….hummm les ventes ne sont pas bonne dans l ouest cettte année 2013 ( ont vend pas de bike comprend pas.!!!!!..)… yes au consommateurs de décider clim…les gros riderz save çe quil veule….. j aime mieux prendre des leçons de pilotages qui est bien plus rentable ..pour moi que de changer de size de roues….de toute facon avec un 29 ou 27.5 je ne suivrait pas jérome clementz avec son 26 poucessss..dans l enduro a whistler..top of the world to base station..en 2012..hihihihi salutation….un quebeceur….canada.. viva mon nomad en 26 pouces.braaaaappp!

  31. +10 pour PSYCHO ATTACK: apprenons à bien rouler avec ce que l’on a plutôt que de se pignoler sur des tailles de roues et d’engraisser des marketeux ne sachant plus quoi faire pour nous faire croire à de fausses (r)évolutions dans un secteur où, technologiquement, on arrive « en butée » (Cf: regardez les cadres actuels dont les géométries se ressemblent toutes ou presque au final).
    Jetez à nouveau un oeil au film Klunkerz sur les origines du MTB et notez bien le facteur principal qui anime ce sport: le PLAISIR, non sans une certaine prise de risques.
    Perso j’ai 3 MTBs: un Slayer, un Sobre Spam, et un vieux GT acier de 96 monté avec des pneus « fat ». Et bien si vous saviez comme je m’éclate à rouler mon GT!!!… et c’est sans doute avec lui que je progresse le plus car « il ne pardonne pas » en cas d’erreur 😉
    PS: certains commentaires sont illisibles. Relisez-vous que Diable! ou apprenez à écrire.

  32. Tu les utilises pas si tu tiens à ton dos.
    Je préfère mon tout mou avec lequel je m’éclate, plutot que de revenir avec un SR sur lequel je vais m’amuser 5 minutes, mais qui va m’éclater le dos, et dont la géométrie n’est pas forcément adapté pour la calade.
    Et je vais pas acheter un enduro rigide à 2000 euros pour l’utiliser une fois par mois.
    (et ma réflexion sur le style des pilotes est ironique, c’est certain qu’on a modifié notre pilotage avec le nouveau matériel qui nous a permis d’aller plus vite, avec plus de sécurité, la vidéo en est le meilleurs exemple)

  33. salut, comme vous je suis un peu dégouté par l’arrivée si directe du 27.5
    je proposerais de faire un test : le même pilote fait 2 run sur une spéciale ou une boucle qu’il connait bien avec un 26 et ce même pilote fait la même chose en 27.5 et on compare les temps.

  34. + 1 psycho attack!
    L’ obsolescence programmée n’a jamais épargnée le « Mountain Bike », mais l’arrivée des nouveaux standards de roue marque une accélération du processus…
    Les géométries de nos VTT sont de plus en plus affinées, les suspensions atteignent des niveaux technologiques hallucinant, que les 3/4 des pratiquants peinent à régler. Le changement de la taille des roues est juste une nouvelle manière de renouveler les machines.
    Ce qui est juste un peu grave, c’est que les pratiquants n’ont pas le choix…

  35. +1 pour le 27.5″ à la montée surtout quand elle est raide ! Alors que peu de différence à la descente avec le 26″.

  36. @Picou : ça n’a pas de sens de comparer les temps avec deux vélos différents dans la mesure où avec le même vélo on ne ferait pas forcément les mêmes temps. Ce qui est intéressant de comparer c’est le ressenti du pilote, le temps n’a aucune importance dans le choix des roues…

  37. Une remarque générale qui s’adresse au monde du cycle qui vient de découvrir l’obsolescence programmée. Ou comment en changeant tantôt les normes des douilles de direction, de moyeux de pédalier, de diamètres d’axe de roues AV et AR, et maintenant de tailles de roues ces industries rendent obsolètes les matériels achetés par nous VTTistes consommateurs et incitent à acheter. Une vieille stratégie marketing, peu décriée par les médias qui préfèrent avoir du papier à vendre et garder des annonceurs, à laquelle la DGCCRF devrait s’intéresser de plus près.

    En attendant, faisons de la résistance et ne confondons pas innovation réelle et stratégie marketing de bas étage visant à plumer le consommateur à VTT !

    C’est dit !

  38. @Tous : sans me faire juge vos remarques sont généralement constructives et compréhensibles, c’est intéressant à lire. De mon propre avis je ne suis pas contre l’évolution, de l’avis de chacun le choix reste plus ou moins libre pour l’instant et pour avoir essayé les trois et bien… Je me vois bien pousser un peu l’exploration 29″ !? On m’a dit c’est bien pour les grands, pourquoi pas… J’y est surtout était plus à l’aise avec ma petite caisse et mes problèmes de genoux, moins de contraintes à poids équivalent. Des relances en single juste géniales, en descente c’était rapide !!! Je dois avouer la sensation aussi d’avoir été favorisé sur certains types de terrain, mais sur d’autres moins, la taille des roues ne remplace pas la caisse ! Maintenant j’aimerais essayais en bikepark pour voir la tenue sur terre et en l’air… Mais bon jusque là je roulais sur un 26″ en DH et AM, le plaisir à toujours était là. Aujourd’hui je me rapproche de l’enduro pour combiner les disciplines qui me font jouir ! C’est dit !
    Après libre à chacun 😉

  39. Passer d’un 26 »à un 27,5 » = + 8 mm de rayon.

    Passer (en 26  ») d’un pneu de 2,1 » à 2,35 » = + 8 mm de rayon)

    Vous voyez vraiment une différence sur le comportement du vélo, mis à part celui du à la largeur des pneus ?

    Le débat est clos. Le 27,5 » c’est que du marketing.

    Bonne soirée à tous.

  40. Ce qui est gênant dans cette affaire,c’est les vélos achetés en 26 il y a 2 ans sont déjà obsolètes,pour les douilles conique,on peu toujours adapter nos 1/8,ext,mais pour nos roues dans moins de 2 ans,certains pneus enduro/all mountain,seront difficiles a trouver,et signeront l’arrêt programmé de cette catégorie,puisque les marques de vélos ne proposent presque plus que du 26.En quoi les manufacturiers auraient encore intérêt a produire du 26?Alors nous n’aurons plus le choix,que de se trouver un vélo en 27.5 tout neuf et brillant,ou d’occase pour les moins fortunés !!!!!!!!fin.

  41. je suis vraiment à la masse avec mon endurigide en 26p ! franchement si vous souhaitez gommer a ce point les aspérités du terrain mais pourquoi faites vous du vtt ?! faites du vélos de course ! vous avez mal au dos ? faites du vélo de course ! vous souhaitez faire un tour de pédalier pour que le vélo parcour 1Km ? faites du vélo à assistance électrique ! non sérieusement ça existe encore des vttistes qui préfère quand ça dérape ? vous êtes tous avide de performances a ce point ?

  42. La question c’est ou arrêter la technologie pour ne pas dénaturer le sport ? a partir de quel moment c’est trop facile ? je pratique aussi l’escalade si demain on invente des chaussons d’escalade et de la magnésie ou il serait impossible de glisser franchement autant s’acheter une échelle ! bref pour l’instant ce n’est que la taille des roues vous dites puis un beau jours on se réveille et tout à changé, l’évolution appelle l’évolution, tant qu’une technologie n’est pas proposé tout le monde s’en fou (étant donné que l’humain n’envie pas ce qu’il ne connait pas) , et je ne suis pas anti évolution, tant que celle ci n’est pas une obligation marketing, mais bien pour l’avenir d’une discipline, exemple; la wingsuit etait une évolution pour les base jumper mais ils peuvent toujours sauter « simplement ». hors il est étonnant de voir autant de vttistes s’inquiéter de passé ou non au 29/27,5 alors que beaucoup roulent encore avec leurs jantes d’origines et leurs pneus de première monte

  43. Le souci ce n’est pas d’être pour ou contre l’évolution,la question c’est,est-ce que l’utilisateur moyen en a le besoin et est-il capable de faire la différence?du 27.5/29 pour être plus confortable,plus stable,plus sur,plus rapide,oui,sauf qu’un pilote moyen et bien si il va trop vite il freine,et alors ou est son plaisir de pilotage là dedans,a trop prévenir le danger on fini par ne plus ressentir ce frisson lorsque parfois ça passe juste,je fais souvent un parallèle avec l’automobile et les petites gti actuelles bourrées électroniques ou si tu veux aller vite et éprouver des sensations,faut déconnecter toutes les aides et les sécurités,censée de simplifier la vie,a quoi bon rouler vite,autant pas se presser et enfiler les virages proprement,a chacun de voir,son plaisir….et si le vtt devenait trop facile,cela deviendrait vite chiant et autant tourner en rond sur une piste….

  44. Plus les machines seront faciles,plus on passera des obstacles infranchissables avant! C est la force de l etre humain,toujours progresser!!

  45. C’est une très bonne chose que les gens passent au 27.5 ou 29 car je viens d’acheter des roues XTR 26 pouces à 389 euros la paire. S’ils liquident les stocks ça fait le bonheur des propriétaires de 26.

  46. janvier 2017… et je vais m’acheter un vtt TS en 26″, parce que franchement à part dans quelque montées raides je ne pense pas vraiment ressentir la différence d’avec mon 27.5 actuel. ah si au niveau du poids il sera plus lourd, mais normal pour un TS d’être plus lourd qu’un SR… et comme dit par certains, je prône le plaisir avant tout, je souhaite m’éclater en descente, et grimper convenablement mais sans forcément arriver la première en haut! et en changeant quelques composants je peux gagner en poids.
    bref le 26″ n’est pas mort!!!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *