FullAttack.cc, la nouvelle ère d'Endurotribe

Canyon 2015 : Présentation du Strive CF et de la technologie Shapeshifter

This is revolution, not evolution

Photos : Canyon/J. Reuiller

Canyon dévoile (après avoir “maquillé” les vélos de ses pilotes depuis un an) aujourd’hui son nouveau modèle enduro carbone, Strive CF (160 mm et roues en 27,5), doté de la toute nouvelle et exclusive technologie pneumatique Canyon Shapeshifter de géométrie variable…

Copyright: Markus Greber

Copyright: Markus Greber

Copyright: Markus Greber

Copyright: Markus Greber

JER_5722

 

Shapeshifter

Comme Scott (TwinLock), Kona (Magic Link) et Cannondale (Elevate/Flow), Canyon a choisi d’adopter en Enduro une technologie permettant de faire varier la géométrie et le comportement de la cinématique de son vélo avec comme objectif ultime : un comportement de vélo de XC en montée/relance et un comportement de vélo de DH en descente.

Cette technologie (imaginée en juillet 2011), qui a conquis Fabien Barel et l’a en bonne partie motivé  à collaborer au développement du VPCiste allemand, est annoncée comme une révolution et non une simple évolution… Le Shapeshifter introduit un piston pneumatique (avec commande mécanique au guidon) dissimulé/protégé sous le basculeur principal qui permet de pousser vers l’avant l’amortisseur pour rendre le vélo plus agressif.

shapeshifter

Copyright: Markus Greber

Strive CF_Shapeshifter2

En position Shapeshifter non enclenché, le Strive CF propose 163 mm de débattement, un angle de chasse de 66 degrés et un boitier plus bas. Si vous avez besoin de dynamisme, il suffit de presser la commande et de se mettre un peu en avant (le point d’encrage de l’amortisseur avance de 15 mm) pour passer le Strive CF en version “pédaleur”  avec 135 mm de débattement arrière, un boitier rehaussé de 20 mm et des angles redressés de 1,5 degrés (angles de chasse et de tube de selle).

D’après Canyon, le système complet Shapeshifter ajoute 200 g au vélo.

 

Deux géométries

Pour son Strive CF 2015 (2400 g le cadre avec amortisseur), Canyon ne s’est pas arrêté là. Grâce aux feedbacks de ses athlètes du Canyon Enduro Factory Team et pour les besoins des compétiteurs et pilotes avides de vitesse/stabilité, la marque allemande a développé deux triangles avants différents par taille proposant ainsi deux géométries distinctes : “Race” (avec un avant plus long) ou “classique”. A titre de comparaison, un Strive en taille M Race est plus grand qu’un Strive en taille L classique…

shapeshifter-geo

 

Les modèles

Voici la gamme disponible en ligne sous peu !

Strive CF 8.0 Race electric blue
Strive CF 8.0 Race electric blue…
Strive CF 8.0 stealth
Strive CF 8.0 stealth, ici en géométrie classique…
Strive CF 9.0 Team CFET
Strive CF 9.0 Team CFET, uniquement disponible en Race…

specs

 

On vous en dira plus sur nos impressions terrain d’ici peu !

 

Pour en savoir plus :

Canyon //

Rédacteur en Chef
  1. c’est différent du brain car le système change la géométrie .. sur la papier ça peut être génial par contre comment tu fais si le système décon … un peu ? tu renvois tout en Allemagne ?

    Avec un amorto “classique” n’importe qui pouvait faire la maintenance mais la ?

  2. Quel est le rapport avec le Brain ? J’ai du mal a suivre ?
    Autant comme le dit l’article sur scoot canondale ou kona oui ca ressemble mais alors Spe et le brain j’ai vraiment du mal a voir. Tu peux detailler stp ?

  3. j’avais pas vu, mais le système est indépendant de l’amorto, tu mets donc celui que tu veux .. c’est un bon point ..

  4. Ah on aimerait tellement être au courant avant les photos pour zieuter de loin… Vous avez rouler où à part Kaysersberg qu’on reconnaît? Présentation là bas aussi?

    Ca a l’air bien sympa comme système en tout cas, juste peur de la fiabilité au départ peut-etre… comme dit avant si jamais y’a un soucis on renvoie tout le vélo…

  5. Le principe me rappelle aussi celui d’une autre marque Allemande, Bionicon.
    Ils vont encore plus loin, puisque le débattement de la fourche diminue en même temps que le piston prolongateur de l’amortisseur se déplace pour modifier la géométrie, un peu selon le même principe que chez Canyon.

  6. La différence avec ce système par rapport à Bionicon/Scott/Cannon/Kona c’est que canyon utilise un amorto classique ! Et ça ça fait toute la différence, on peut rouler avec du bon matos (cane creek DBA, vivid…) et à sa guise

  7. je trouve ça génial sur le papier, reste à voir le rendu sur le terrain. Coté fiab ca devrait pas poser trop de pb, la technologie en plus reste assez basique.

  8. dans le classement du plus beau virage à plat, Matt Hunter reste devant (il gratte la poignée) mais y’a une sévère concurrence

  9. Sur la photo du CF 8.0 race on voit le pédalier race face turbine en spiderless, surement une évolution pour 2015, ça rend beaucoup mieux pour du mono

  10. Et au passage F. Barel s’est souvenu de son passahe chez Moondrakr : la version Race avec top tube allongé c’est un peu la Forward geometry XR30 (+ 3cm sur le top tube et – 3 cm sur la potence).

  11. bon je viens d’aller sur le site, le STRIVE d’entrée de gamme si on peut dire ça comme ça est à 3699 euros pour du carbone.
    Dommage qu ‘il n existe pas en alu…

  12. petite question : c’est quoi le pedalier du cf8 ? La version alu du next sl.Bizarre car sur les spécifs ils annoncent un turbine…..

  13. C’est une copie du magic link Kona, sauf que sur le kona c’était automatique.
    Bizarrement comme c’est Canyon qi le sort c’est sper bien alors que beaucoup de monde ont critiqué le magic link sans jamais l’avoir testé.

    aprés à 3700€ c’est une top affaire je pense

  14. Mon coté mécanicien m’a fait relire 3 fois l’article et y avait un truc que je ne comprenais pas : en position DH comment le boitier peut-il être plus bas et les angles plus couchés alors que la biellette est en avant (donc va forcément remonter le vélo) … ? Si je puis me permettre il y a eu inversion dans la description du fonctionnement du Shapeshift : le vélo est bel est bien en position DH lorsque le piston du ShapeShift est rentré. Et en position XC dans le cas inverse.

    Et apparemment le pilote doit exercer un mouvement vers l’avant ou vers l’arrière pour aider le système à basculer. Un peu à la manière des Fox Talas !

    Quelques photos un peu plus détaillés pour les curieux : http://enduro-mtb.com/en/revolution-the-all-new-canyon-strive-cf-2015-with-shapeshifter/

  15. Vasirio : lorsque que l’amortisseur est en position arrière, c’est effectivement le mode DH… Il y avait une coquille.

  16. Pour clydesdale y a aussi Brian regnier qu’en a fait un magnifique aussi presque aussi bien que Matt hunter

  17. il verse combien a sram???

    car avec toute les poignées et tirettes au guidon , ca va devenir OBLIGE de rouler en xx1/x01 pour pouvoir ajouter une manette !!!!

    ahahahahahahahaahah

  18. Vraiment pas con comme système, à voir pour ceux que ça branche……sinon il y a le Banshee Spitfire qui monte vraiment comme un XC et qui descend comme un DH. C’est beau, c’est canadien, c’est pas lourd, ça a de la personnalité…….. sauf qu’il faut le monter tout seul avec ses petites mimines car il n’arrive pas tout prêt dans un carton 🙂

  19. Mais c’est vrai ça, la race geometry ressemble beaucoup à la forward geometry de Mondraker, dont je ne pourrait plus me passer je pense !!

  20. Sinon sans être spécialiste des géométries, j aimerai bien savoir si le changement de position fait vraiment beaucoup varier le caractère du vélo, car perso le changement ne me paraît pas suffisant poir passer de xc àdh ..mais je dois me tromper …

  21. C’est le concept que j’attends depuis deux ans, en plus, il est très bien intégré et il a l’air bien réalisé avec le piston qui est perpendiculaire à l’amortisseur et qui ne reçoit donc peu de contraintes.
    En plus, ce réglage de suspension ne dépend pas de l’amortisseur qui doit pouvoir être échangé pour un autre.

    Les courbes d’antisquat et de kickback sont liées aux positions des quatre articulations du système FSR et ne changent pas avec la position de l’axe de l’amortisseur. Par ailleurs, ces courbes sont assez linéaires avec ce système de suspension donc si on prend une tranche de 130 mm sur les 160, ça doit changer la position de la suspension au SAG d’environ 10 mm donc sur ces deux paramètres, il n’y pas de problèmes de conception et en dehors de la courbe de compression, la différence sur le terrain doit être à la limite du perceptible.

    Par contre, la manette CTD est sans manette au guidon et le CTD lui-même devient peut-être inutile ?!?
    Ca fait un duo de réglages pas bien défini et probablement pas coordonnés, dommage ! Mais très beau vélo et j’ai hâte d’essayer le résultat sur le terrain car j’ai déjà bien apprécié le Strive !

    Après, Trek avait déjà des tout-suspendus avec réglages de la compression de l’amortisseur au guidon sur 8 positions en 1997 !!!!!!!! On peut pas dire que les grandes marques se soit beaucoup forcées pour concevoir des réglages montée-descente des suspensions !!! Un peu Cannondale mais même si l’intention est bonne, leur double amortisseur tiré est quand même une sacré usine à gaz (au sens littéral du terme !!!), et pour les fourches, les Talas et autres n’ont toujours pas de manette au guidon, le moins que l’on puisse dire et qu’il y a vraiment des coups de pieds au ….. qui se perdent ! On se demande pourquoi les fabricants de suspensions et de tiges de selle téléscopiques ne se sont pas penchées dessus avant puisque ça concerne leurs technologies pour des objectifs de réglages montée-descente déjà fixés depuis les origines du VTT !!! Heureusement que Campagnolo a inventé le dérailleur et Carmien la roue libre pour vélo sinon on serait tous condamnés au fixie ! Ca rigolerait un peu moins sur le terrain !
    Enfin, bel article même si j’avais aussi noté le contresens sur le réglage ! On espère que les autres fabricant vont se bouger un peu ! Il serait temps !

  22. Pierre : un angle de 1.5 degré en moins ou en plus sur l’angle de chasse change déjà un vélo. Alors sur la systématique arrière le ressenti doit être énorme.

  23. très bon velo, j apprécie la technologie mais je doute que cela serve au sportif du dimanche. .bientôt on va rouler avec des roues carrés…. et des airbags ( bien que cela existe déjà)

  24. ce qui est marrant c’est que je me suis monté un endurgide mono plateau tout simple et diaboliquement efficace en monté comme en descente, bref le système a l’air efficace mais l’entretien me fait peur!! c’est toujours pareil il faut essayer pour ce donner un avis, mais pour un rider lambda je ne pense pas d’une grande utilité…

  25. Question : qui va utiliser son vélo en xC ? le changement de pneumatiques va avec ? rouler en xC en 2.35/40/50 c’est plutôt version camion. Quant à la modulabilité ce vélo je préfère avoir de très bonnes suspensions totalement blocables qui me serviront fortement au pédalage. Pour le reste je préfère nettement qd je fais du xC mon cannondale qui pèse dans les 9kg et avec lesquels du coup on pédale pas trop mal ;-). Au final avoir une machine comme le Canyon ne m’intéresse guère car useless, pure gadget.

  26. donc le pédalier race face avec manivelles alu et pignon comme sur le next sl (carbone ) personne l’a vu? Meme sur le site race face je le trouve pas…

  27. Ahhh une reponse !Merci.
    Ca ferait une bonne alternative aux manivelles carbone ; ca me fait mal au cœur (porte monnaie) d’abimer des manivelles carbone , quand je vois la gueule de celles en alu apres quelques sorties dans la caillasse….
    vivement les poids et prix

  28. c’est qu’une supposition hein, mais si c’est déjà prévu sur un montage canyon c’est que ça sera présenté à l’eurobike

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *