FullAttack.cc, la nouvelle ère d'Endurotribe

Calendrier Enduro World Series 2021 – 14 courses au programme !

Après une année 2020 mouvementée et perturbée par la pandémie, les Enduro World Series mettent les bouchées doubles pour 2021 et le calendrier particulièrement chargé en atteste…

 


 

En effet, pour 2021 le calendrier ne comporte pas moins de 14 courses – 9 EWS et 4 EWS-E – plus ou moins distinctes et dont la répartition laisse à penser… D’une part, comme en DH cette année, certaines manches EWS sont doublées : une course le jeudi et une le dimanche. La volonté est claire : diminuer les frais de voyages, les coûts d’organisation et l’impact environnemental de la série. Et on le sait, l’industrie – teams, partenaires, etc. – pousse en ce sens depuis quelques temps déjà. D’autre part, les 2 séries – EWS et EWS-E – ne se superposent jamais en terme de date, de quoi faire la part belle à la tendance de cette saison où bon nombre de pilotes pro s’alignaient sur les 2 formats la même semaine et qui devraient se confirmer pour l’année qui arrive.

De plus, les destinations du calendrier 2021 se sont pas inconnues : les classiques comme Whistler et Finale Ligure restent, les habituelles mais moins régulières comme La Thuile et dernièrement Val Di Fassa persistent, les récentes apparues courant 2020, comme Pietra Ligure et Valberg, re-signent et d’autres, anciennes, font leur retour avec la Tweed Valley en Ecosse.

Et, ce n’est pas tout, une petite dernière fait son apparition : Loudenvielle, en France en l’occurrence. Après 2 saisons en tant que Coupe de France, la terre d’accueil pyrénéenne passe le cap et s’aligne sur un série internationale…

Une série internationale !? Pas tant que ça visiblement… L’Amérique du Sud n’apparait plus au programme… ni même l’Océanie ! Ce qui fait de 2021 une des saisons les plus européennes que les Enduro World Series n’aient jamais connu, avec plus de la moitié des manches EWS en Italie – sans compter le Trophée des Nations à Finale Ligure. Seule la manche à Whistler pointe, en plein milieu de saison, hors continent européen, au Canada.

Une saison qui s’avère d’ailleurs sacrément intense ! Probablement en raison de la Covid-19 et des demandes UCI, par crainte de nouvelles mesures de restrictions, et par soucis de coller à des météos convenables pour les manches alpines la saison s’étale sur l’été uniquement.

Elle débute mi-juin et se termine début octobre, soit seulement 3 mois et demi de course, contre habituellement 6 mois ! Un calendrier chargé en somme pour 2021, notamment pour les pilotes pro qui tiennent leur rang sur toutes les manches… et encore plus pour ceux qui joueront sur les 2 tableaux !

Reste quelques nouvelles qui finissent de pimenter les Enduro World Series 2021 : l’arrivée de la Pro Stage – une spéciale courte et intense la veille au soir de la course dont les 5 premiers au scratch profiteront de points supplémentaires, de la même valeur qu’une Queen Stage, qui reste elle aussi au programme -, des jours de courses spécifiques et distincts pour les EWS100/80 et des manches qualificatives plus valorisantes en terme de points que les Qualifiers : les Gold Qualifiers.

Bref, après une saison 2020 allégée, amputée et compliquée l’addition est salée, les Enduro World Series et Enduro World Series-E 2021 promettent gros !