FullAttack.cc, la nouvelle ère d'Endurotribe

Specialized 2017 – Résolument All Mountain… et Enduro

ET - Specialized Stumpjumper 2017-80Il y a des noms, comme ça, qui sont là depuis des lustres. Chez Specialized, le Stumpjumper en fait partie. C’est un mythe. Premier VTT produit en masse, le “stump” – pour les intimes – a tout connu. Transmission indexées, suspensions, freins à disque, pneus tubeless… D’un standard à l’autre, il est resté la porte d’entrée privilégiée de la gamme du S rouge.

Un All Mountain passe partout. Un “playfull” capable de beaucoup… parfois même de trop ! Son usage, détourné vers une pratique Enduro, ces derniers temps, en atteste. Face au Specialized Enduro vieillissant, et en fonction du terrain, le Stumpy en a parfois séduit plus d’un… Les derniers résultats de Jared Graves en attestent encore.

Toujours est-il qu’une certitude est de mise : pour la saison à venir, le Specialized Enduro fait peau neuve. Outre le fait d’en dire plus à son sujet, une autre question se pose irrémédiablement : que devient le Specialized Stumpjumper 2017 ? Axe pertinent pour jeter un regard sur ce qui nous intéresse de la gamme Specialized 2017…

 

 

ET - Specialized Stumpjumper 2017-95

Le Stumpjumper prépare le terrain…

En apparence, il n’y a pas grand chamboulement. Logique, puisque les plus assidus de la marque savent que le cadre du Stumpjumper a connu une évolution majeure l’an passé. Les réalités économico-industrielles n’épargnent personne.

Il est donc logique de retrouver les mêmes traits sur cette seconde années de commercialisation de ce châssis. Pourtant, entre lignes connues et ajustements, une tendance intéressante se dessine à l’étude du Specialized Stumpjumper 2017…

Le triangle arrière mène d’ailleurs à la nuance “de taille” sur laquelle toute la gamme Specialized Stumpjumper 2017 se joue…

 

 

ET - Specialized Stumpjumper 2017-99

Intercompatibilité 29/6Fattie

Le principe de la gamme Stumpjumper 2017 est bien là. Quel que soit le niveau de gamme, un même châssis est compatible 29 pouces ET 6Fattie – l’appellation du 27,5+ chez Specialized. Après le SantaCruz Hightower et le Ibis Mojo 3, entre autres, le Specialized Stumpjumper 2017 communique donc officiellement sur cette opportunité, rendue possible par quelques détails techniques intéressants…

À l’avant, il aura fallu la disponibilité de fourches à tous niveaux de gamme, en boost, avec les dégagements d’arceau nécessaires, pour que la manœuvre soit possible…

En matière de géométrie, l’intercompatibilité 6Fattie/29 a un impact direct. En statique, les roues de 29 et les roues 6Fattie en pneus de 3 pouces ont, à quelque chose près, le même diamètre (4mm d’écart). Sauf qu’à l’usage, les gros pneus s’affaissent plus, et abaissent un peu le boitier de pédalier.

C’est encore plus le cas avec les pneus en 2.8 pouces que la marque propose au millésime 2017. On tourne donc autour de la barre des 10mm d’écart. Une variation tolérable et surtout, qui doit avoir un effet intéressant à l’usage.

Mais aussi, la logique qui explique pourquoi l’intercompatibilité n’est pas étendue au format 650B classique. Avec ce plus faible diamètre encore, Specialized juge risqué, et inadaptée, la hauteur de boitier. Trop bas, les pédales risqueraient de toucher un paquet de fois..!

C’est pourquoi, la gamme 2017 compte toujours un cadre 650B, à la géométrie différente du 29/6Fattie. Ces éléments en tête, quelques singularités de la gamme d’accessoire Specialized prennent tout leur sens…

Specialized a donc une certaine idée de l’intercompatibilité. Un cadre identique peaufiné, deux formats de roues, que l’on peut être amené à intervertir, quand bon nous semble…

 

 

ET - Specialized Stumpjumper 2017-201

Sur le terrain

C’est précisément l’idée qui a guidé nos premiers tours de roue au guidon du Stumpjumper 2017. Une partie à deux : Quentin, Rédacteur en chef sur le 6Fattie, et Antoine, rédacteur/testeur en 29 pouces. Une répartition dictée par nos instincts. Direction les trails de Morzine, lieu de présentation de la gamme du S rouge 2017.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-235

Premier constat, et non des moindre, la totale intercompatibilité. Même tailles de disque et même cassette à niveau de gamme et taille de vélo identique, il suffit de démonter les roues et de se les échanger pour goutter aux joies de chaque format.

Pas de coupelle, de modification de géométrie ou d’ajustement des suspensions. Chacun peut garder ses réglages personnels… Seule la géométrie est impactée des différences évoquées précédement. La comparaison se fait à settings constants, notamment en matière de suspensions.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-209

À ce sujet, le Specialized Stumpjumper 2017, essayé en version S-Works avec suspensions Ölhins, propose 135mm de débattement arrière, 150mm avant. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la RXF36 a de sacrées capacités. À l’attaque, elle rend exigeant envers l’arrière à son débattement moindre. Après tout, ça file tellement devant, que ça fini par brasser derrière. Logique.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-221

Un constat bien plus qu’évident avec les roues de 29 pouces. Réactives, précises, joueuses. Il faut tricoter, placer, décaler avec pour se jouer du terrain et viser juste. Quelques racines des sous-bois pentus de Morzine s’en souviennent, et nous aussi !

D’autant qu’en pareil circonstances, les roues en 6Fattie ont tendance à dopper les capacités d’adhérence et d’encaissement du vélo. Les racines en biais ne sont qu’un lointain souvenir. Les trous au freinage n’en sont plus. Les marches se descendent sans plus d’encombre. Comme si d’un coup, le vélo prenait 20mm de débattement supplémentaire.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-207

De quoi lisser les niveaux, et partager de sacrés moments. Où comment entrendre le 6Fattie ricaner quand le 29 demande une certaine dose d’application. D’ailleurs, il nous suffit d’échanger les roues pour confirmer l’impression.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-200

Dans la configuration inverse, l’écart se creuse irrémédiablement. Le 29 parait plus joueur, plus fin, plus exigeant aussi. Le 6Fattie parait plus posé, plus capable d’encaisser, mais plus pataud aussi. Les différence de géométrie ne sont pas flagrantes. Du moins, pas au point de vouloir changer quoi que ce soit d’ergonomie.

Mais inévitablement, les tempéraments s’expriment. On finit donc par revenir sur nos choix d’origine… Et sur la possibilité de rouler ensemble, à ricaner bêtement, comme deux gamins au fond des bois !

“Playfull”, tout le programme du Specialized Stumpjumper 2017 😉

 

 

ET - Specialized Stumpjumper 2017-92

La gamme en détail

Sur le terrain, l’intercompatibilité a donc ses charmes. Encore faut-il l’appréhender commercialement. Dans quel format les vélos sont-ils vendus ? Avec quelles options ? Le segment Stumpjumper ne compte pas moins de 12 vélos, le plus large de la marque américaine ! Voilà de quoi s’y retrouver…

À commencer par une idée simple : la gamme Stumpjumper 2017 est pyramidale…  Les plus hauts de gamme sont vendus en 29 pouces. Puis, viennent les possibilités de choisir entre 29 et 6Fattie. Et Enfin, le 650B vient s’ajouter à la base, en entrée de gamme.

À noter donc, l’apparition d’un niveau de gamme Pro : même fibres de carbone fact 11, et même cadre full carbone que le S-Works. Ce modèle se différencie par les spécifications, notamment l’usage de roues en aluminium et une fourche RockShox…

Un détail qui amène à préciser l’usage des matériaux en fonction des niveau de gamme : Full carbone, Carbone/Alu ou tout Aluminium, du plus prestigieux au plus abordable. Mais aussi, et surtout, qu’à niveau de gamme équivalent, les formats 29, 6Fattie et 650B utilisent les mêmes montages et valent le même prix. Il en va donc réellement d’une question de goût et d’usage avant tout. Rien ne vous empêche donc – si le coeur vous en dit – de craquer pour le montage et la couleur d’un 29, et de négocier à l’achat avec votre revendeur la monte de pneus/roues 6Fattie en lieu et place des 29 d’origine..!

En aparté, les tarifs s’annoncent cette année plus intéressants que l’an passé. Entre la parité Euro/dollard et des efforts à différents niveaux de la chaîne de production, les tarifs de la gamme Specialized 2017 sont annoncés en baisse… Ou bien mieux équipés, à tarifs équivalents.

 

 

ET - Specialized Camber 2017 - 9

Les autres nouveautés de la gamme

À la lecture de ces propos, les plus assidus risquent donc se poser la question. Que reste-il au Camber, petit frère Trail du Stumpjumper ? Le 29 pouces justement ! Puisque le 120mm de la gamme Specialized 2017 ne se pare que de ce format. Il n’utilise pas non plus le boost, que la marque réserve aux modèles susceptibles d’utiliser (aussi) le 6Fattie. Le double plateau aussi, puisque les entrées de gamme le propose. Un vélo résolument plus Trail que All Mountain ou Enduro tels qu’on les entends au comparateur d’essai Endurotribe. 

Pour autant potence plus courtes, cintre plus relevés, disparition du Brain pour une suspension toujours active. La vision de la pratique reste ludique sur le Camber 2017.

 

Dans la gamme des accessoires, Specialized décline ses produits à succès. C’est notamment le cas de l’Ambush, casque All Mountain à visière inclinable, utilisable avec un masque. Il est désormais disponible en version Comp, à 99€…

Le Dissident déjà dispo en version Comp s’offre aussi de nouvelles couleurs. L’occasion de s’offrir les lignes du grand frère, et une première expérience en intégral, à un tarif plus abordable.

Même logique dans la gamme 2FO, les chaussures VTT Specialized. Les Cliplite équipées du système de serrage Boa sont toujours à la gamme, au prix de 199€. Une version plus accessible, les Cliplite Lace, à lacets, complètent l’offre à 129€.

Les fans des tenues utilisées par Curtis Keen et Jared Graves sur les premières manches des Enduro World Series 2016 sont servis. La gamme textile Enduro 2017 propose notamment les motifs camouflages verts et rayés rouges aperçus en début de saison…

Pour finir, coup d’oeil sur une curiosité de la gamme : le Specialized Air Tool Blast

Toutes ces nouveautés, et leurs fiches descriptives, sont désormais visibles sur le net. Le site Specialized mis à jour avec les nouveautés de la gamme 2017 est en ligne > https://www.specialized.com/fr/fr/mountain

 

Nous, on se retrouve d’ici peu, pour parler de l’autre nouveauté… Celle sur laquelle on travaille pour vous proposer les bonnes infos au bon moment… Le Specialized Enduro 2017 ! Endurotribe fait partie des médias internationaux invités, en exclusivité francophone, à la présentation complète du vélo que l’on attend tous au tournant.

C’est donc sur Endurotribe, mi- août, que toutes les bonnes infos seront à lire ! À très vite 😉

ET - Specialized Enduro 2017-1

Rédac'Chef Adjoint
  1. bonjour, excellent article comme d’habitude, par contre pourriez vous préciser le poids en fonction de la taille des roues des modèles présentés en photo: Par exemple le Stump Comp à 13,8kg: 650b ou 27,5+ ? Merci et bon ride à toute l’équipe.

    1. @Gab, tous les poids ne sont pas encore connus. Notamment celui du S-Works monté en 29. C’est ce qui peut prêter à confusion. On a donc précisé comme demandé 😉

  2. Bonjour Antoine,
    Vous montrez une photo avec coupelle d’ajustement sur la roue avant du Stumpjulper pour adapter une roue au format BOOST. C’est la solution qui est retenue par Spe sur toute la gamme 2017?
    Il n’y a pas une gamme de roue avec axe et parapluie élargis pour intégrer le BOOST?

  3. @LIG, sur la photo en question, la roue est déjà au format boost, avec parapluie plus large qu’à l’accoutumée. La coupelle “n’adapte” pas la roue au format boost. On parle de “surface” plus large au sens ou le contact de la coupelle à la patte de la fourche se fait sur une grande portée, comme le suggère la face usinée que l’on a volontairement laissé visible.
    Comme l’a précisé Quentin, il existe, par ailleurs, un kit d’adaptation des anciennes roues vers le boost. Ce n’est à priori pas celui qui est utilisé sur les roues d’origines 2017 directement en Boost.

  4. Sur le site Spé le kit cadre est annoncé à 3999 € et non à 3499. Savez vous quel est le vrai prix ?

  5. Jérôme, le prix est bien de 3499 euros et la quasi totalité des Stump est déjà dispo en mag. 😉

  6. @Est-ce que ton silence, de personne bien placée visiblement, confirme que le prochain enduro de Spe aura une grande roue devant et une plus petite derrière ???

  7. super article! très surpris par les poids annoncés sur les photos qui grimpent beaucoup entre 2016 et 2017 : l’expert carbon 29 passe de 12.590kg en 2016 à 13.720 kg en 2017 (même le pro 2017 pèse plus lourd avec ses 13.440kg que l’expert 2016! ). Idem pour le comp carbon 29 en 2017 qui est annoncé a 14.00kg au lieu de 12.930kg en 2016.
    Certes il y a des differences d’équipement entre 2016 et 2017, mais pour le coup je les trouve lourds ces stumps 2017 ! (source poids 2016 endurotribe aussi)

  8. @eric : Les poids 2017 sont ceux annoncés et vérifiés par SPE lors de la présentation à Morzine. La différence 2017vs2016 (assez élevée je te l’accorde) se justifie par des vélos 2017 pesés montés en chambres et avec désormais des pneus en carcasse grid.

  9. HA ! HA ! HA ! Bravo Grégou ! Belle esquive ! Surtout pour du travail dominical !
    Je me demandais comment tu allais contourner l’obstacle mais comme souvent,
    le plus simple est le plus efficace ! ? Alors, qu’elle date pour la présentation de l’Enduro ?

  10. @J07 le 14 Août. Plus que 7 jours à attendre.
    Je n’avais pas encore entendu de rumeur parlant de deux tailles de roues sur le même vélo, c’est tout de même intéressant (à prononcer avec l’accent d’Arlety dans Fric-Frac).

  11. @Laurent Meunier : La porte a déjà été entrouverte pas certaines marque comme Liteville puis complètement ouverte par Ace Wit. Et j’ai entendu des rumeurs concernant une grande marque et Spe en particulier !
    @Quentin : C’est vrai que le Big Hit avait donné l’idée, probablement en s’inspirant de la moto. Pour le prochain enduro de Spe, s’il y a un grande roue à l’avant, il y aura logiquement compatibilité 29-27,5″+ voire même, tant qu’à copier, une fois avoir prix le train en retard, compatibilité 27,5″ normal avec une adaptation du jeu de direction (cale ou réglage).

  12. “avec les roues de 29 pouces. Réactives, précises, joueuses”

    c’est fou de lire ca pour du 29 je trouve ( je dis pas que c’est faux), il y a 3 ans en arriere c’etait meme pâs envisageable. Mais a l’époque c’etait comparé a du 26p et maintenant du 26 fat. Peut etre le boost amene-t-il ce qu’il manquait au 29 pour convaincre les sceptiques.
    Comme quoi tout change, sauf l’Homme

  13. @nico: tu as jamais roulé avec un enduro29 ou un stumpy29 parce que c’est souvent les retours des gens qui les essaient!!!

    Pour les poids, comme le dit Quentin, les vélos sont pesés en pneus grid avec chambre à air (on gagne facilement 400gr par roue si on remet des pneus control en tubeless comme c’était le cas l’année dernière). De plus le poids de l’équipement swat (porte-gourde, outils, pochette interieure) est inclus dans le vélo alors que l’année dernière on avait donné le poids des vélos sans ces accessoires pour pouvoir les comparer facilement avec les vélos des autres marques.

  14. Ca y est ! On sait ! Bravo et merci d’avoir trouvé l’information mais cohérence moyenne dans la communication de Spe !

  15. Et visiblement, ils ont enfin travaillé leurs passages de gaîne au niveau du pédalier.
    Incroyable, 20 ans pour ne pas avoir des gaînes qui traînent dans les cailloux et le branches !!!

  16. Pourquoi ils ne sortent pas un kit cadre alu pour les moins fortunés, ça leur fait si mal que ça ? Je trouve que ça serait respectueux envers les pro spé . J’ai upgradé mon stump evo comp . Et, ce que j’aimerais , c’est pouvoir goûter aux “joies” des nouvelles géos sans devoir acheter un cadre à 4000 boules , acheter un nouveau vélo complet ne m’intéresse pas . Qu’en pensez-vous ?

    , mais les nouvelles géos

  17. Pardon, dans mon commentaire, il faut supprimer “mais les nouvelles géos” ça ne veut rien dire . Déso .

  18. @Axou: le nombre de personne voulant un cadre alu seul est vraiment très faible.
    C’est plus intéressant de partir sur du matos neuf à quelques détails prés.

  19. Si c est bien ça le nouvel enduro c est beaucoup de cachotterie pour pas grand chose hormis quelques modif ,par contre c est indéniable que spé c est les roi du marketing ????!! Du coup mon énduro comp 29 n est pas prét d etre changé et tant mieux pour mon porte monnaie

  20. un peu de calme et un peu de patience, le vélo est bien nouveau… Ce n’est pas parce qu’il ressemble de loin à l’ancien que c’est le même vélo…

    Quant aux fuites francophones, no comment, des info/photos volées et traduites d’un blog US qui a simplement repris les infos distiller auprès des magasins. Ils sont tellement bien informés qu’ils ne connaissent même pas le débattement…

    (en direct du Canada, avec le vélo entre les mains et les “vraies” infos). RDV le 14 août 😉

  21. j’ai l’impression qu’ils sont assez bien informés vu les détails précis sur les caractéristiques du nouveau enduro 2017. Ils indiquent mêmes les versions concernés !!
    – Cadre X-FRAME avec une nouvelle géométrie : top tube plus long, angle de chasse plus ouvert et boitier pédalier plus bas
    – Châssis entièrement en carbone (Triangle avant et arrière) sur le S-Works
    – Câbles internes
    – SWAT™Door integration
    – Fourche Öhlins RXF 36 (dispo seulement en 29?/27.5+: 160mm) et amortisseur Öhlins STX 22 (29?/27.5+: 160mm et 650b: 165mm) logé à la manière du nouveau Stumpjumper spécialement pour les versions S-Works et PRO
    – Fourche Rockshox Lyric et Yari (29?/27.5+: 160mm et 650b: 170mm)
    – Amortisseur RockShox Monarch Plus RC AutoSag
    – SRAM XX1 Eagle (S-Works et PRO)
    – SRAM GX 1×11
    – Format BOOST 12x148mm et 15x110mm
    – Boitier BSA
    – SRAM Guide RS Carbon et R
    – 29?/27.5+ (6Fattie) et 650b….
    – Roues Carbones Roval Traverse SL BOOST 12x148mm’

  22. Rien de plus que les infos qu’ont eu les magasins lors des présentations de juillet, et qu’on a pu lire de ci de là, avec ajout de quelques bourdes/erreurs.
    Mais si ça l’amuse, tant mieux pour lui. Moi son site bricolé dans un garage où il ne fait que du copié-collé de ce qu’il trouve sur le net me fait pas rêver…
    Vivement ce qu’on va voir ici, ou sur PB ou sur des vrais sites avec des gens qui travaillent pour de vrai…

  23. @Quentin : vu le vélo, les bases ont l’air plus courtes que d’habitude, donc inférieures à 422 mm, j’ai l’impression 415 voire 410 mm pour copier jusqu’au bout la marque inspiratrice du changement, et donc un débattement de la suspension arrière supérieur à 165 mm, confirmés par le tube de selle du cadre beaucoup plus coudé qu’avant pour faire de la place à la roue arrière.
    Tu offres un jus avec Grégou si je gagne le pari ???
    Par contre, si le boîtier de pédalier est en BSA, c’est une super nouvelle qui voudrait dire que les marques vont arrêter de nous casser les bonbons avec leurs Pressfit et Cie !!!!!

  24. On voit que le pneu avant est nettement plus gros que le pneu arrière
    et on voit que Spe fait aussi ça sur son Demo avec un 2.5″ à l’avant contre un 2.3″ avant.
    L’air de rien, ça fait 10 mm de différence sur le diamètre de la roue et plus d’1/4 de la différence de diamètre moyenne entre 27.5″ et 29″ !!! Et ça serait bien que ça pousse les autres fabricant de pneus à proposer des sections entre le 2.4″ et le 2.8″, ce qui était le cas en 26″ !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *