Selle Tioga femme Undercover Hers Carbone

7.5

La bella ?!

Avec les selles Tioga, on a l’habitude de voir des selles dites « en toile d’araignée » avec une conception et un design vraiment décalés. Pour ces nouvelles selles Undercover Boost et Hers, la marque Tioga est plus conformiste en apparence. Seules l’ouverture centrale et la coque inférieure rappellent un peu leurs selles de référence « Spyder ».

Ces nouveaux modèles ont été développés pour une pratique orientée « gravity » avec un profil dessiné pour les changements de position tout en maintenant souplesse et confort. Mais qu’en est-il à l’usage ? C’est l’objet de cette fiche de test sur FullAttack.cc !

Selle Tioga Undercover Hers Carbone

  • Prix : 219,90 €
  • Poids : 160 g
  • Taille selle femme : 285mm x 153mm (selle homme : 285 mm x 140 mm)
  • Coque : composite carbonite
  • Rails : Carbone (uniquement compatibles avec les tiges de selles à chariot ovale pour rails carbone)
  • Couverture : Cuir synthétique
  • Rembourrage : Mousse haute densité Bio X-Pad SL
  • Couleur : noire (existe aussi en blanc)
  • Lien : www.racecompany.fr

Est ce pertinent ?

Une selle haut de gamme sportive, légère, technique et qui plus est, adaptée aux femmes, oui c’est pertinent ! Il n’y en a pas beaucoup sur le marché et pourtant la demande est là.

En effet, la plupart des selles spécifiques femme sont souvent très larges et épaisses pour un maximum de confort mais le look et le poids en pâtissent. Ce n’est vraiment pas le cas de cette selle Tioga Undercover Hers carbone avec son profil extra plat et son poids plume !

En effet, Tioga a associé sa coque en toile d’araignée et une mousse de haute densité Bio XPad SL pour affiner le design tout en désirant garder le confort et la souplesse que doivent avoir une selle « gravity ». L’utilisation des matériaux ultra légers haut de gamme pour chaque éléments donne une selle à 160g seulement !

Est-ce pratique ?

La version féminine est un peu plus large (153 mm) qu’une selle standard homme (140 mm). Il n’y a qu’une taille mais la largeur de la selle s’adapte bien au bassin féminin moyen. Pour la version homme, elle est dans le standard.

Dans les deux cas, le choix est donc à la fois simple et limité. Certains y verront un côté pratique, d’autres pas. Dans le même registre, il faut noter que Tioga préconise de monter la version avec les rails carbones uniquement sur des tiges de selle munies de chariot ovale pour rails carbone. Pour ce test, je l’ai monté sur une tige de selle télescopique Fox Transfer et je n’ai pas eu de problème. La selle était bien calée, il n’y avait pas de jeu.

Toujours côté « pratique », petite remarque pour l’entretien, autant le revêtement lisse supérieur est très simple à nettoyer, autant le dessous et le milieu de la selle en forme de toile d’araignée retiennent plus facilement la boue. Faudra penser à bien rincer au jet ou à la brosse ces emplacements. Les mailles étant relativement larges, la boue s’évacue relativement facilement sous la pression de l’eau.

Quand est-il sur le terrain ?

Quand j’ai reçu cette selle Tioga, je me suis fait deux réflexions : elle est light et qu’est ce que je vais avoir mal aux fesses ! On a l’impression qu’on va s’asseoir sur un bout de plastique dur et rigide.

Cependant, une fois en selle, ce fut la surprise. Mais oui, elle est confortable ! Bien qu’elle soit très fine, je n’ai pas eu de point d’appuis douloureux même après de longues sorties. C’est même étonnant quand on voit l’épaisseur du rembourrage.

La mousse de haute densité Bio X-Pad SL bien placée ainsi que l’ensemble de la structure de la coque, jouent donc leur rôle d’amortisseur et d’absorption de micro-choc.

On peut aussi se placer comme on veut dessus dans le technique grâce à une légère souplesse. Tout cela complété par son ouverture centrale qui soulage la région périnéale, on a une selle qui se fait oublier.

En pratique, je l’ai essayé aussi bien sur un VTT que sur un VTTAE. Je pense que sur un VTT typé XC ou All Mountain, sa forme est parfaite. Par contre, je suis plus réservée pour son utilisation en Enduro. En effet, quand la selle est basse et que le terrain est très (voir beaucoup) mouvementé sur de longues descentes, ses rebords fins et anguleux se sentent au niveau des cuisses quand le pilote est en suspension. À trop vouloir l’affiner, elle en devient presque trop fine.

Pour le VTTAE, elle n’est pas l’idéal car elle est trop plate et lisse. Elle n’est pas vendue pour ça de toute façon. Cependant, elle pourra pourquoi pas être montée aussi sur un vélo de route ou un gravel si besoin, je ne vois pas ce qui l’empêcherait si votre tige de selle le permet.

Quelle durée de vie ?

Ah, c’est là le point faible ! Non pas qu’elle se détériore particulièrement mais après une sortie boueuse, toute la couleur grisée sur le coin droit de la selle s’est décolorée. Passant du noir au blanc puis laissant apparaître la coque. Quel dommage. Au départ, j’ai cru que j’avais qu’un côté de mon short de sale mais en fait la décoloration se limite vraiment au graphisme et à cette partie ! Le reste ne s’est pas abîmé. Bon, une fois que tout sera parti, elle redeviendra toute noire ! Ce n’est qu’esthétique mais pour une selle haut de gamme cela ne devrait pas arriver.

Niveau rails en carbone, ils ne se sont pas marqués malgré les changements de vélo. Pas de marque ou d’éclat.

Par contre, il semblerait que les bords s’usent un peu plus vite que le reste. Le peu de matière à ce niveau les rendent plus fragiles.

Qu’est ce qui peut progresser ?

Je pense justement qu’un petit renfort sur les bords qui couvrirait la jonction entre le revêtement et la coque permettrait de solidifier la selle et de moins l’exposer lors des chutes. N’oublions pas que nous sommes en VTT et que le terrain est intransigeant.

Toujours à propos de ces bords, un peu plus de courbe ou d’épaisseur seraient aussi les bienvenus pour avoir plus de confort en descente quand on a la selle entre les jambes.

Vis à vis de la concurrence ?

La Selle Tioga Undercover Hers carbone n’a pas trop de concurrence dans une gamme femme. Il y a des selles haut de gamme pour le XC mais peu sont orientées véritablement All Mountain ou Enduro.

La seule avec laquelle je peux la comparer à ma connaissance est la selle Selle Specialized Women’s Power Pro Mimic. Cette selle propose 2 tailles (142 ou 155 mm de large). Sa conception et sa forme n’ont rien à voir. Cependant, le soutien des ischios et leurs « creux » centraux sont proches. La Specialized haut de gamme est quand même bien plus chère (279 €) mais elle résistera mieux au temps. C’est ce qui renforce dans mon esprit, mes propos précédents, au sujet de ce qui peut progresser…

Est-ce que ça les vaut ?

La Selle Tioga Undercover est d’une belle conception mais elle est un peu trop fine et fragile pour notre pratique du VTT Enduro. Elle convient mieux, à mon avis pour le All Mountain.

Son prix (219,90 €) est dans une bonne fourchette quand on cherche une selle de ce poids mais du coup, on aimerait aussi qu’elle ne s’abîme pas à la première sortie sous la pluie…

Selle Tioga femme Undercover Hers Carbone
En conclusion
La selle Tioga Undercover Hers carbone a le mérite d’avoir pour objectif d’être une selle à visée “Gravity” tout en étant stylée, très light et adapté aux femmes. Compte tenu de son prix et de son poids, la voir sur des VTT de compétition ne m'étonnerait pas du tout. En ce qui concerne, la pratique plus plaisir, tout dépend de votre pratique mais ses bords fins devront être pris en compte. Cependant, cette selle Tioga garde pour caractéristique principale d’être bien confortable pour une selle de ce poids. Et elle donnera en plus à votre VTT un look allégé !
Pertinent ?
9.5
Pratique ?
8
Utile ?
8
Durable ?
5
Abouti ?
7
Concurrentiel ?
8
Bon marché ?
7
Principales qualités
Très light
Confortable
Modèle adapté aux femmes mais existe aussi dans une version pour les hommes
Principaux défauts
Défaut du revêtement
Entretien
Un peu trop fine et droite sur les côtés
7.5